Cataracte du chat : comment la reconnaître et la soigner ?

21 vues 0 commentaire
3 minutes de lecture
Cataracte du chat : comment la reconnaître et la soigner ? Cataracte du chat : comment la reconnaître et la soigner ?

La cataracte du chat inquiète beaucoup les maîtres. En effet, cette pathologie est la cause de cécité la plus fréquente chez nos félins. Elle fait partie des pathologies de l’œil qui peuvent être graves.

Cependant, il existe actuellement des traitements efficaces pour stopper la maladie et pour faire recouvrer une bonne santé visuelle au chat.

Quelles sont les causes de la cataracte du chat ? Comment la reconnaître ? Comment la soigner ? Découvrez toutes les réponses dans cet article.

Qu’est-ce que la cataracte du chat ?

La cataracte est une maladie oculaire qui touche aussi bien les humains que les chats. À terme, elle altère la bonne vision de l’animal.

La cataracte est une atteinte du cristallin de l’œil, c’est-à-dire de la lentille qui fait converger les rayons de lumière vers la rétine. En temps normal, comme son nom l’indique, le cristallin est transparent. Chez un chat atteint d’une cataracte, le cristallin prend alors un aspect opaque, visible au centre de l’œil, avec reflet blanc/bleu et qui s’intensifie avec la progression de la maladie.

Sans l’absence de prise en charge, le chat peut perdre totalement la vision.

Pourquoi les chats souffrent-ils de cataracte ?

La cataracte a des origines diverses chez le chat, comme :

  • Une inflammation : c’est la cause la plus fréquente de cataracte chez le chat. La maladie apparaît alors suite à une uvéite, c’est-à-dire une inflammation des structures internes de l’œil.
  • L’âge : la cataracte peut apparaître chez les chats âgés de 12 ans et plus et est liée au processus de vieillissement. Dans ce cas, elle touche les deux yeux : on dit que l’atteinte est bilatérale.
  • Le diabète : la cataracte fait partie des complications liées au diabète. Dans ce cas précis, son évolution est très rapide (parfois en quelques jours) et elle touche les deux yeux.
  • L’hérédité ou la race : souvent, elle se manifeste chez les jeunes chats (il s’agit alors d’une pathologie congénitale). La cataracte touche davantage certaines races de chats, comme le Siamois, le Sacré de Birmanie ou encore le Persan.
  • Un traumatisme de l’œil : le chat peut développer la cataracte à la suite d’une blessure. Elle peut alors toucher un seul œil.

Comment reconnaître la cataracte chez le chat ? Les symptômes

Si vous suspectez une cataracte chez votre chat, ces symptômes doivent vous alerter :

  • L’opacité de l’œil, de couleur blanche ou bleutée qui s’étend progressivement dans un ou deux yeux.
  • L’humidité inhabituelle d’un œil ou des yeux qui peut s’accompagner d’un écoulement nasal.
  • Les troubles de la vision : le chat semble peu sûr de ses mouvements, il peut se cogner aux objets.
  • Le chat peut se montrer agressif et ne plus reconnaître certaines personnes.

Une détection précoce est primordiale pour stopper la progression de la cataracte. C’est pourquoi, si vous constatez un ou plusieurs de ces symptômes, consultez votre vétérinaire. En effet, si la maladie n’est pas prise en charge à temps, elle peut provoquer d’autres complications, comme un glaucome, une inflammation de l’œil ou encore un décollement de rétine.

Quels sont les traitements de la cataracte du chat ?

Il existe deux solutions pour traiter la cataracte du chat et qui dépendent du stade de la maladie.

Le traitement médicamenteux de la cataracte du chat

Si votre chat est âgé et/ou la maladie n’est pas encore à un stade avancé menaçant la vue de l’animal ou secondaire à une maladie (comme chez un chat diabétique), votre vétérinaire peut opter pour un traitement médicamenteux.

Dans ce cas, il prescrira à votre félin des comprimés ou des collyres anti-inflammatoires qui retardent la progression de la maladie et la dégradation du cristallin.

Le traitement chirurgical de la cataracte du chat

L’opération chirurgicale de la cataracte est présentée aujourd’hui comme un moyen efficace de traitement de cette maladie chez le chat. Votre vétérinaire peut vous proposer cette solution si votre chat risque de devenir aveugle en raison de la progression de la pathologie.

L’intervention chirurgicale est effectuée par un vétérinaire spécialisé en chirurgie ophtalmologique, sous anesthésie générale et après un bilan oculaire complet, qui peut inclure une échographie oculaire et une électro-rétinographie.

`Pendant l’intervention, le chirurgien utilise les ultrasons pour fractionner le cristallin atteint pour restaurer la vue, en permettant à la lumière d’arriver à la rétine. En fonction de la progression de la maladie, le vétérinaire pourra poser un implant. De manière générale, l’opération s’effectue en ambulatoire, c’est-à-dire que le chat rentre à la clinique le matin et vous pouvez le récupérer le soir.

Dans la phase post-opératoire, votre vétérinaire prescrira un collyre d’antibiotique et d’anti-inflammatoire pour réduire l’inflammation de l’œil et pour faciliter la guérison.

Si l’opération de la cataracte est une solution efficace, elle est néanmoins coûteuse : pour le prix de l’intervention, il faut compter environ 1300 euros par œil, en ajoutant éventuellement le prix de l’implant (entre 200 et 250 pour un œil). Cependant, les prix de l’opération varient en fonction de la localisation de la clinique. Pour avoir une idée précise du prix, demandez un devis détaillé à votre vétérinaire.

Vous l’aurez compris : la cataracte du chat n’est pas une pathologie anodine, car il y a un réel risque de cécité pour votre animal. C’est pourquoi une détection précoce et une prise en charge rapide sont nécessaires.

Avez-vous des questions sur la santé de votre chat ou sur son alimentation ? Contactez-nous via les commentaires ci-dessous, ou par email directement, pour bénéficier de notre riche expertise en matière de santé animale.

retrouver tous les commentaires de cet article

Partagez cet article

Vous aimerez lire aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cocher cette case pour accepter notre Politique de confidentialité

QUI EST À L’ORIGINE DU BLOG CROQ LA VIE ?

Davy Ros

Davy Ros :

Ostéopathe D.F.O. et Hygiéniste, spécialisé en nutrition animale à l’élevage Joyeuses Gambades.

NOS ALIMENTS ET NOTRE BOUTIQUE SANTÉ

La boutique