fbpx
Diarrhée chien

Le riz contre la diarrhée du chien : bonne idée ou non ?

Face aux diarrhées chroniques du chien, il est tentant de mettre en place des “remèdes de grand-mère” qui fonctionnent sur nous autres, humains.

Cependant, est-il vraiment pertinent d’utiliser le riz contre la diarrhée du chien ? Existe-t-il d’autres alternatives naturelles pour venir à bout des selles molles et diarrhées de votre compagnon ?

Avant de parler du riz, il faut bien comprendre pourquoi votre chien a la diarrhée

Avant de vous lancer dans tout traitement contre la diarrhée de votre chien, il est important de savoir pourquoi votre animal souffre de diarrhées chroniques, alors qu’en apparence sa santé semble satisfaisante. Quelles sont donc les origines de ces selles molles récurrentes ?

Une alimentation non-adaptée

Bon nombre de propriétaires croient bien faire en choisissant les aliments de leurs compagnons, notamment lorsqu’ils choisissent des croquettes Premium. Il est tentant de penser que ces aliments contiennent tout ce qu’il faut pour la santé de votre chien. Malheureusement, la réalité est parfois décevante.

Dans l’offre pléthorique de croquettes sur le marché, une grande partie ne souscrit pas aux Besoins Biologiques et Naturels réels de nos compagnons. C’est le cas de tout type de croquettes, que ce soit des croquettes sans céréales ou avec céréales.

Ainsi, on retrouvera dans certaines croquettes pour chien des légumes, tubercules, fruits ou légumineuses, alors même que nos chiens sont des carnivores. En plus d’être inadaptés au régime originel de nos compagnons, ces légumes et fruits irritent considérablement leur flore intestinale. Cette irritation chronique des intestins mène inéluctablement vers des selles molles ou diarrhées plus ou moins récurrentes voire chroniques.

Cela nous porte à nous demander s’il y a vraiment un sens à donner à son chien de la pomme de terre (enregistrée au Centre Antipoison Animal1), de la patate douce, des petits pois, pois, pois-chiches, lentilles et autres incongruités du genre à nos carnivores domestiques.

Avec cette nourriture qui ne respecte pas les spécificités biologiques et la physiologie du chien, on en arrive à des cas de diarrhées chroniques qui se répètent à l’envi. Aujourd’hui des clubs canins entiers nous contactent, car presque tous leurs chiens ont la diarrhée à cause de ces éléments intégrés dans leur alimentation quotidienne.

D’autre part, parmi toutes ces croquettes, nous retrouvons aussi certaines croquettes surindustrialisées où la qualité n’a pas vraiment sa place. Force est de constater que beaucoup de croquettes ne respectent pas un certain cahier des charges en termes de qualité des matières premières et aliments utilisés, que nous jugeons personnellement essentiel pour la préservation de la santé de nos chiens.

Faites attention à la qualité des protéines qui malheureusement laisse parfois à désirer. Mais surtout, veillez à supprimer toute nourriture conçue à base de sous-produits animaux qui sont définis comme suit selon le règlement européen (CE) n° 1069/20092 et le SIFCO3 (Syndicat des Industries Françaises des Coproduits Animaux) : viscères, têtes, cous, sabots, pattes, arêtes, queues, sang, os, plumes, tendons, peaux, mais aussi becs et plumes. Sans oublier la viande recyclée à la Javel et à l’acide4, et pouvant parfois être commercialisée sous le label “viande fraîche” dans certains pays…

Vous l’aurez compris : la grande partie des causes de ces diarrhées, ou selles très molles, se trouve dans la nourriture que nous leur donnons. Il est urgent de changer nos habitudes !

Les effets secondaires d’un médicament

Bon nombre de médicaments ne sont pas anodins pour les intestins du chien et la flore intestinale : antibiotiques, anti-inflammatoires, cortisone, vermifuges… Tous ces médicaments peuvent entraîner des irritations du système digestif (entérite). En réalité, bon nombre de traitements médicamenteux sont à l’origine-même des selles molles.

Alors que faire ? Bien évidemment, les médicaments doivent toujours être limités au maximum pour la santé des chiens. Mieux vaut privilégier des anti-inflammatoires naturels et efficaces, tels que nous pouvons utiliser à notre élevage des Joyeuses Gambades, ou une bonne alimentation qui permet de résoudre bon nombre de symptômes dont les maîtres sous-estiment malheureusement aujourd’hui clairement l’influence (dermatite, vomissement, diarrhées…). Si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas à nous contacter, nous vous renseignerons avec grand plaisir.

Les parasitoses

La présence des parasites intestinaux irrite la paroi intestinale et déclenche des selles molles ou diarrhées, pouvant parfois être spectaculaires dans certaines parasitoses microscopiques comme la Coccidiose par exemple.

Mais ici il est essentiel de comprendre que, si ces parasitoses font leur nid dans les intestins du chien, c’est avant tout parce que votre animal souffre d’un affaiblissement de ses défenses immunitaires intestinales due, vous l’aurez deviné, à la qualité de sa nourriture. Cette nourriture non-appropriée favorise un terrain fragile face aux parasitaires intestinaux.

Parmi ces parasitoses, on retrouve :

Ainsi, avant de parler du riz comme traitement de la diarrhée pour chien, il est important de comprendre pourquoi les diarrhées s’installent de façon récurrente.

Au fond, il n’y a pas de secret : il suffit bien souvent juste de changer l’alimentation que vous donniez jusqu’alors à votre chien, qui a priori semble inadaptée et à l’origine des diarrhées que connaît votre animal actuellement. Le riz comme remède naturel ne fera jamais de mal à votre chien, mais il ne traitera pas la cause de ces selles molles et diarrhées dont l’animal n’arrive plus à se débarrasser.

Le riz contre la diarrhée du chien ne fait que cacher la véritable origine de ces selles molles

Que penser du riz contre la diarrhée du chien ?

Le riz n’est pas un aliment toxique. Selon certaines recettes de grand-mère, on peut même en donner pour stopper les diarrhées.

En réalité, si vous donnez à boire au chien un peu d’eau de cuisson de riz ou du riz blanc bien cuit ou même des pâtes, cela va avoir pour effet de le constiper. Pourquoi ? Parce que le riz, si difficile à digérer pour le chien et formant une sorte de “colle intestinale”, va ralentir le transit, donc bloquer plus ou moins la diarrhée, durant sa prise.

Mais dans les intestins du chien, les choses sont moins réjouissantes. D’une part le riz constipe et empêche donc le chien d’éliminer la partie irritante des matières fécales. D’autre part, dès que vous arrêterez ce traitement à base de riz, les selles très molles et les diarrhées recommencent de plus belle.

Le riz n’est donc pas un remède naturel adéquat pour le chien sur le moyen terme, ni la solution sur le court terme. En fait, le riz ne fait que repousser le problème et la résolution réelle des diarrhées.

Quel traitement naturel choisir pour votre chien qui a la diarrhée ?

Le jeûne

Le jeûne est sans doute l’un des meilleurs “médicaments” naturels pour la santé des chiens ! Le jeûne fait partie des bonnes pratiques à adopter immédiatement, dès les premiers symptômes, lorsque l’on veut rapidement venir à bout de selles trop molles.

Il faut le savoir : un chien qui jeûne une journée entière est un chien qui reconstitue 1/3 de sa flore intestinale en seulement 24h. Sauter un ou deux repas conduit sur le chemin de la guérison car la diète permet d’apaiser les intestins et la flore intestinale.

Evidemment, il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin. Après le jeûne, nous conseillons de poursuivre avec une nourriture parfaitement adaptée à la physiologie digestive naturelle de votre carnivore domestique.

N’hésitez pas à nous demander conseil. Nous vous expliquerons comment nous avons réussi à endiguer définitivement les cas de diarrhées chroniques, liées à l’alimentation, dans notre élevage aux Joyeuses Gambades depuis près de 18 ans. En attendant vos commentaires en bas de cet article et de répondre à vos questions, voici, pour vous aider davantage, notre conception d’une alimentation réellement adaptée à ses Besoins Biologiques et Naturels.

Les critères-clés d’une alimentation adaptée

Existe-t-il une clé pour réussir à combattre les diarrhées chroniques de votre chien ? Oui : elle se trouve dans notre attitude plus responsable vis-à-vis de l’alimentation que vous lui offrez chaque jour dans sa gamelle.

En effet, pour réussir, nous devons revenir aux fondamentaux de l’animal, du temps où il n’était pas domestiqué et où il se soignait tout seul, par la seule force de son système immunitaire et d’une alimentation adaptée à sa physiologie de carnivore. Le chien mangeait de la viande et rien d’autre. La viande crue lui assurait la préservation de son système de défense immunitaire intestinal et sa santé de manière générale.

Mais tout le monde ne peut pas inviter son chien tous les jours à manger de la viande crue. Heureusement il existe aujourd’hui des alternatives de qualité, c’est-à-dire des solutions à la fois pratiques et qui respectent au plus près possible les Besoins Biologiques et Naturels du chien domestiqué. On trouve notamment ces aliments sous forme de croquettes naturelles adaptées. C’est ce que nous avons mis en place au sein de notre élevage. Ainsi, c’est une joie de voir nos compagnons débarrassés de leurs diarrhées et tant d’autres problèmes de santé qui s’enchaînent souvent les uns aux autres, dès lors qu’une vraie nourriture de qualité n’est plus au rendez-vous.

Une bonne croquette anti-diarrhée sera toujours meilleure que le riz contre la diarrhée du chien

4 points essentiels pour choisir une croquette naturelle et stopper la diarrhée définitivement

Force est de constater que nombre de médicaments contre la diarrhée n’offrent pas d’excellents résultats lorsqu’ils ne sont pas associés à une nourriture adaptée. Les mentalités sont en train de changer, heureusement. Mais le fait est que la question de l’alimentation comme traitement de la diarrhée chez le chien n’est pas encore suffisamment appliquée ou mal appliqué. Le meilleur médicament n’y fera rien tant que le chien n’aura pas retrouvé la nourriture qui lui convient naturellement.

Les croquettes idéales, comme les vraies croquettes “anti-diarrhée”, répondent selon nous à certains critères spécifiques et essentiels :

Aucun légume, ni fruit, ni tubercule, ni légumineuse

Ceux-ci sont irritants pour les intestins de nos carnivores domestiques. Ils sont très souvent la cause de diarrhées chroniques, gastrites chroniques, vomissements de bile, et autres troubles intestinaux, quand ce n’est pas pire.

Nous vous conseillons fortement de vous éloigner de ces ingrédients, dont la présence dans les croquettes de nos chiens n’a pour nous aucun sens : pomme de terre, patate douce, pois, petit-pois, pois-chiche, lentilles, tomates, raisin, etc… Certains de ces légumes ou fruits étant déjà enregistrés au Centre Antipoison Animal de l’Ecole Nationale Vétérinaire ne l’oublions pas !

Pas de sous-produits animaux

Carcasses, pattes, plumes, bec, tendon, pis de porc… Ces déchets de l’industrie agro-alimentaire humaine ne sont pas plus adaptés pour les chiens. Nous constatons personnellement que ces résidus entraînent des troubles du transit et autres pathologies plus ou moins inquiétantes sur le long terme.

Une élaboration à partir de protéines animales de qualité

Des protéines et graisses d’origine française (la traçabilité évitant bien des surprises) et surtout agréées “propres à la consommation humaine”. Le mode de cuisson a aussi son importance. Une cuisson lente à basse température ne sera jamais équivalente à une cuisson sous haute température “flash”, et évitera la création d’acrylamides, des éléments cancérigènes qui se créent à très haute température.

Le minimum de glucides

Soit 33% de l’aliment maximum, donc 1/3 de la croquette. Si les glucides sont neutres sur la santé de l’animal en-dessous de cette limite, ils peuvent avoir une incidence sur leur santé au-delà.

C’est sur ces 4 points essentiels que nous nous sommes basés pour prendre une décision qui a été un véritable tournant dans la vie de notre notre élevage et de nos chiens.

C’est ainsi qu’aux Joyeuses Gambades, pour prévenir les diarrhées de nos chiens efficacement depuis plus de 18 ans, nous avons fait le choix de devenir nos propres artisans en créant les croquettes CROQ’ la Vie qui répondent à des critères de qualité uniques et essentiels à nos yeux. Ces critères de qualité répondent aujourd’hui aux meilleurs critères de qualité actuellement en Europe.

Nous pratiquons des tests laboratoires régulièrement, nos viandes sont exclusivement françaises, les graisses exclusivement de canard et 80% des protéines sont issues de ces viandes de canard, provenant de nos chères terres françaises, et la croquette ne présente que 23% de glucides. Il n’y a aucun miracle : c’est grâce à cette qualité de nourriture et à cette certitude d’offrir ce qu’il y a de mieux à nos chiens, que nous avons réussi à venir à bout des diarrhées dans notre élevage. Depuis, nos chiens sont en pleine santé ne connaissent plus de selles molles liées à une alimentation non adaptée.

Et si vous avez besoin d’aide ou que vous vous sentez perdu, n’hésitez pas à nous poser toutes vos questions en commentaire ci-dessous ou directement par mail, nous avons toujours à cœur de partager notre expérience et nos conseils pour vous aider vous et votre chien. Vos retours et vos questions nous permettent encore d’avancer à chaque fois un peu plus, tous ensemble, pour le bien-être de nos chiens.


Références


  1. [] Toxicité digestive et nerveuse de la Pomme de terre – Centre antipoison Animal de l’Ecole Nationale Vétérinaire : https://www.centre-antipoison-animal.com/pomme-terre.html
  2. [] RÈGLEMENT (CE) No 1069/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL – du 21 octobre 2009 – établissant des règles sanitaires applicables aux sous-produits animaux et produits dérivés non destinés à la consommation humaine et abrogeant le règlement (CE) no 1774/2002 (règlement relatif aux sous-produits animaux) : https://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:300:0001:0033:FR:PDF
  3. [] SIFCO (Syndicat des Industries Françaises des Coproduits Animaux) – Valorisation des sous-produits ou co-produits animaux : https://www.sifco.fr/valorisation#coproduits
  4. [] Viandes avariées recyclées aux Etats Unis et en Europe : https://www.amisdelaterre.org/communique-presse/tafta-ttip-la-viande-a-la-javel-s-approche-de-nos-assiettes
  5. [] SANDRINE HERZOG – Ecole Nationale Veterinaire d’alfort – Faculté de medecine de creteil le 14 mars 2002 – “Etude epidemiologique de la giardiose en elevage canin essai de traitement au fenbendazole” : http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=361
  6. [] ESCCAP (European Scientific Counsel Companion Animal Parasites) : “Traitement et prévention des parasitoses des carnivores domestiques (recommandations d’un groupe d’experts européens – Protozoaires parasites digestifs de chien et du chat” : https://www.esccap.org/uploads/docs/6r7ccxrl_ESCCAP__Protozoa_French_adaptation_definitive_version_27_March_2013.pdf
Afficher plus
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page