fbpx
Diarrhée chien

Diarrhée : est-ce que je peux donner du SMECTA à mon chien ?

Peut-on stopper la diarrhée d’un chien avec du Smecta ? Ce médicament est-il vraiment efficace ? Quelles solutions naturelles pour traiter les diarrhées chroniques ?

Origines et causes de la diarrhée chez le chien

Il est vrai que de plus en plus de chiens aujourd’hui souffrent de diarrhées. Cela semble malheureusement un mal de notre époque.

Mais avant de parler de la pertinence d’utiliser ou non du Smecta dans le traitement de la diarrhée pour chien, il convient au préalable de s’interroger sur les causes et les origines, afin d’y remédier définitivement pour la bonne santé de votre chien.

En effet, c’est en comprenant les raisons de cette diarrhée que vous parviendrez à trouver les meilleurs traitements pour aider votre animal à aller mieux et surtout à limiter voire stopper la récidive. La solution est à portée de main et pourtant nous ne la voyons pas toujours.

En réalité, ce qu’il faut savoir, c’est que dans la très grande majorité des cas, nous ne prenons pas suffisamment en compte les spécificités intestinales de nos chiens. La nourriture que nous leur réservons ne fait qu’accentuer leurs troubles digestifs car elles est de moins en moins adaptée. C’est un véritable cercle vicieux. Nous en arrivons ainsi à des cas de diarrhées dont nous ne comprenons pas l’origine alors que nous sommes persuadés de bien les nourrir. Or, c’est pourtant bien dans cette alimentation inadaptée pour le chien que nous trouvons l’origine du mal.

En dehors de la question de l’alimentation (qui peut également entraîner des parasitoses suite à un affaiblissement de l’immunité intestinale consécutive à des années d’aliments inadaptés), d’autres causes sont possibles, comme les effets secondaires de médicaments, ou une intoxication.

Voici donc les deux causes principales à la diarrhée, que rencontre un nombre grandissant de propriétaires aujourd’hui.

Quelles sont les origines et les causes de la diarrhée chez le chien ?

Les croquettes standards et croquettes riches en légumes et fruits (dont les croquettes sans céréales)

Si les consommateurs réalisaient ce que peuvent contenir certaines croquettes pour chiens, ils seraient certainement atterrés. En effet, beaucoup ne savent absolument pas ce que contiennent réellement la gamelle de leurs compagnons et à quel point ils ne les aident peut-être pas à rester en bonne santé.

Premièrement, la composition de croquettes industrielles standard pour chiens intègre en général une grande quantité de céréales, jusqu’à 60% et 40% en pour les croquettes « Premium ».

Certains consommateurs jugeant ce taux élevé se tournent alors vers des croquettes sans céréales riches en légumes et en fruits, pensant trouver une alimentation moins riche en glucides. Les consommateurs supposent que ces croquettes en contiennent bien moins et qu’elles seraient donc meilleures, mais dans les faits, ce n’est pas le cas puisque la grande majorité de ces croquettes sans céréales contiennent tout autant du glucides.

Deuxièmement, il faut savoir que la qualité des protéines intégrées dans les croquettes varie beaucoup d’une marque à l’autre et d’une gamme à l’autre. Clairement, toutes ne se valent pas. Par exemple, il est assez commun de retrouver des sous-produits animaux ou végétaux, c’est-à-dire : viscères, têtes, cous, sabots, pattes, arêtes, queues, sang, os, plumes, tendons, peaux, etc., qui sont définis comme des sous-produits animaux, selon le SIFCO1 et selon le règlement européen (CE) n° 1069/20092. Bien sûr, leur qualité n’est pas équivalente à celle de protéines issues de viandes agréées à la consommation humaine.

De plus, certains pays ont légalement le droit d’utiliser l’estampille « viandes fraîches », lorsqu’ils utilisent en réalité des viandes avariées recyclées3. Les consommateurs ne sont malheureusement pas assez avertis des différentes pratiques dans le monde, qui concernent aussi bien certaines petites marques que certaines grandes marques.

Troisièmement, la logique voudrait que l’on diminue drastiquement le volume de céréales puisque nos chiens sont des carnivores. L’amidon qu’elles contiennent est nécessaire à l’agglomération de la croquette ; mais au lieu de diminuer leur taux, certains ont remplacé l’amidon de céréales par l’amidon des légumes amylacés : Pommes de terre, patates douces, pois chiches, pois, lentilles, etc.

Or, le problème, c’est que les chiens ne sont pas faits pour digérer ces légumes qui causent un grand nombre d’intolérances et de symptômes. Autant un chien peut manger une petite quantité de céréales sans répercussion sur sa santé, autant aujourd’hui on essaie de nous faire croire que les carnivores peuvent manger des légumes sans ressentir les moindres effets négatifs. Aïe !

Les légumes et les fruits sont bien souvent à l'origine de la diarrhée chez le chien

En réalité, ces légumes et fruits, inadaptés à leur régime naturel, ne sont pas sans répercussion sur leur système immunitaire. Ils augmentent les troubles intestinaux de façon alarmante. D’ailleurs, les symptômes ne se font pas attendre. Les chiens se mettent très rapidement à avoir des selles molles, des diarrhées chroniques voire ce qu’on appelle des « bouses noirâtres » ou selles noires chez le chien, signes d’intoxication, comme dans le cas de la pomme de terre par exemple, pourtant enregistrée au Centre Antipoison Animal4.

Nous pensons souvent à tort que le système digestif du chien est proche de celui de l’humain. Il y a des points communs, certes, mais il y a surtout beaucoup de différences anatomiques et physiologiques qu’il faut prendre en compte sérieusement.

Comme nous le rappelle Lucyan David Mech, zoologiste et spécialiste des loups et des chiens sauvages5 :

« Les végétaux présents dans le conduit intestinal n’ont pas d’intérêt pour les loups, mais la paroi intestinale et l’estomac lui-même sont consommés, alors que leur contenu restera ensuite à côté des restes de la proie. »

(Chap.4 – p.123 : Livre Wolf)

Avant d’ajouter :

« Afin de grandir et de se maintenir en vie, les loups ont besoin d’ingérer la majeure partie de leurs proies herbivores, à l’exception des plantes présentes dans le système ».

Rappelons-le, même en très faible quantité, quasiment tous les légumes et fruits sont irritants pour le système digestif des chiens, quand bien même ils seraient en quantité inférieure à 10% de la ration.

Ainsi, certaines croquettes (avec ou sans céréales) provoquent des diarrhées chroniques chez nos chiens, et bien d’autres complications de santé.

Les effets secondaires des médicaments

Ne l’oublions pas non plus, les médicaments ont aussi leur importance dans les cas de diarrhées chroniques. Certains peuvent entraîner des selles molles ou des diarrhées et autres troubles du transit, comme les corticoïdes et les antibiotiques ou même des dizaines d’autres très couramment utilisés.

Les vermifuges peuvent être aussi à l’origine de diarrhées ou de selles molles pendant le traitement : il s’agit là de l’un de leurs effets secondaires courants. Nous conseillons donc de toujours bien lire les notices de médicaments. Vous comprendrez alors mieux pourquoi votre chien souffre de diarrhées et pourquoi une nourriture saine et adaptée pourra l’aider à vite se remettre sur pieds.

Pour aider votre chien à rapidement retrouver la santé, si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas à nous poser vos questions :

Le Smecta est-il un médicament adapté pour mon chien en cas de diarrhée ?

Le Smecta est-il un médicament efficace chez le chien ?

Peut-on donner du Smecta6 à son chien ? Autant le dire tout de suite, quitte peut-être à vous décevoir, mais nous avons pu constater par le passé à l’élevage des Joyeuses Gambades, que le Smecta est presque totalement inefficace chez le chien.

Un conseil : si vous voulez vraiment soulager votre chien de ses irritations intestinales et bloquer les diarrhées, choisissez plutôt un plâtre intestinal performant et adapté pour les intestins des chiens comme le Kaopectate. C’est un excellent traitement contre les diarrhées du chien, disponible en pharmacie, chez le vétérinaire et même sur internet.

Quels effets secondaires au Smecta ?

Le RCP Officiel6 indique principalement des effets secondaires gastro-intestinaux, comme par exemple une constipation lors d’un trop fort dosage, avec parfois des flatulences, et des vomissements dans des cas rarissimes.

Quelles contre-indications au Smecta ?

Le Smecta peut être contre-indiqué dans des cas d’hypersensibilité à la diosmectite ou à l’un des excipients. Il a été également relevé des cas d’urticaires, d’éruptions cutanées, de démangeaisons et d’angio-œdèmes.

Il existe des effets secondaires et des contre-indications au Smecta pour le chien

Quel médicament donner à mon chien à la place du Smecta en cas de diarrhée ?

Le Kaopectate : un meilleur plâtre intestinal que le Smecta pour le chien

Selon nous bien plus efficace et adapté au chien que le Smecta, nous recommandons le Kaopectate7 pour le traitement des diarrhées chez le chien. Ce pansement intestinal permet d’apaiser rapidement la flore intestinale lorsque le simple jeûne (diète) ne suffit pas ou quand la diarrhée du chien est intense (selles de chien liquides) et qui peut, chez le jeune chiot notamment, entraîner rapidement de graves problèmes de santé.

Le Kaopectate est un plâtre intestinal qui contient du kaolin et de la pectine. Le kaolin contenu dedans absorbe les toxines d’origine bactérienne et les acides organiques résultant d’une mauvaise digestion alimentaire. Le Kaopectate permet ainsi d’éviter les afflux d’eau dans la lumière intestinale et donc les selles liquides. La pectine, quant à elle, protège la muqueuse intestinale et ralentit également le transit digestif.

Le Kaopectate est sans effets secondaires ni contre-indications.

Le Prifinial : en cas de diarrhées intenses ou selles liquides

Dans le cas de diarrhées ou selles liquides, surtout lorsqu’il s’agit d’un jeune chiot, l’antispasmodique PRIFINIAL8 peut représenter un vrai atout et est un traitement parfaitement adéquat pour empêcher la déshydratation, chez le chiot notamment, ce qui pourrait entraîner des complications bien plus graves.

Ce médicament est régulièrement prescrit pour le traitement symptomatique des affections spasmodiques digestives, notamment lors d’une diarrhée importante. Le Bromure de Prifinium, ou Prifinial, présente une action anticholinergique spécifique des récepteurs muscariniques du tube digestif et joue un rôle majeur pour calmer très rapidement l’hypersécrétion digestive. Cette médication inoffensive pour la santé des chiens est ensuite éliminée essentiellement par la voie biliaire et dans les sécrétions digestives. A noter que si les diarrhées durent trop longtemps, il faudra avoir recours à un antibiotique de type Canidiarix, ou mieux encore consulter son vétérinaire, car nous n’encourageons pas l’automédication systématique.

Voici quelques précautions à prendre concernant le Prifinial :

  • A noter que le Prifinial, à cause de son action anticholinergique, peut entraîner une sécheresse des muqueuses et une mydriase des yeux durant la période du traitement. Des symptômes qui s’estompent ensuite très rapidement et restent inoffensifs.
  • Dans de rares cas, si le chien exprime une sorte de nervosité défensive il conviendra simplement d’arrêter le Prifinial pour régler aussitôt le problème de comportement qui y fait suite.
  • Le Prifinial ne doit pas être utilisé en cas de glaucome, d’arythmie tachycarde, d’hypertrophie de la prostate (risque de rétention urinaire), de constipation suite à une atonie intestinale ou de sténose pylorique.

Quel remède naturel anti-diarrhée pour apaiser rapidement ses intestins ?

Le jeûne

Chez nous, à l’élevage des Joyeuses Gambades, l’un des premiers réflexes face à la diarrhée du chien, c’est la diète pendant 24 heures complètes, voire parfois jusqu’à 48h, selon l’importance des symptômes. Une méthode ancestrale et naturelle toujours pertinente de nos jours et qui doit rester un réflexe chez les propriétaires.

Cet arrêt alimentaire apaise très rapidement les intestins et la flore intestinale. Surtout, elle soulage le chien et participe à la rééquilibration de sa flore intestinale et de fait, à son bon transit digestif futur.

Bien sûr, une alimentation saine devra prendre le relais, et non une alimentation industrielle inadaptée (comme malheureusement peut-être même celles que vous utilisiez jusqu’à aujourd’hui). N’hésitez pas à nous demander conseil en commentaires en bas de cet article.

L’alimentation adaptée

Après 30 ans d’expérience, nous nous sommes rendu compte qu’une alimentation naturelle était la première condition pour qu’un chien puisse se maintenir en bonne santé, et sans doute aussi le meilleur médicament contre la diarrhée.

L’idéal reste la viande crue, sans AUCUN légume. Mais pour les personnes qui ne peuvent pas gérer de tels menus, qu’il s’agisse de raisons financières, de praticité ou de temps à y consacrer, il est possible d’avoir recours à des croquettes de réelle qualité, malheureusement difficiles à trouver dans le circuit industriel.

Mais qu’est-ce qu’une croquette naturelle adaptée à ses Besoins Biologiques et Naturels pour un chien qui a la diarrhée ?

Mieux que le Smecta pour le chien qui a la diarrhée : une alimentation adaptée à ses besoins biologiques et naturels

Une nourriture naturelle et adaptée pour un chien qui a la diarrhée et pour éviter la récidive

La croquette anti-diarrhée pour votre chien existe-t-elle ? Eh bien oui : il s’agit d’un repas de qualité, spécialement adapté au système digestif et au régime carnivore de votre chien.

C’est-à-dire des croquettes qui :

  • Ne contiennent aucun légume ni fruit : ceux-ci sont mal digérés, voire pas du tout digérés par nos chiens et source de bien trop de diarrhées chroniques, gastrites chroniques, vomissements de bile, et tant d’autres troubles intestinaux quand ce n’est pas pire. Adieu pois, pomme de terre, patate douce, petit pois, pois chiches, panais, myrtilles, pommes et compagnie !
  • Ne contiennent aucun sous-produit animal910 : carcasses, pattes, plumes, bec, tendon, pis de porc… Ces sous-produits industriels ne sont selon nous pas adaptés et source de bon nombre de troubles du transit et autres pathologies plus ou moins graves sur le long terme.
  • Sont fabriquées avec des protéines de qualité : les protéines et graisses utilisées pour fabriquer les croquettes doivent être de préférence d’origine française et surtout agréées “propres à la consommation humaine”. D’autres pays bien connus n’ont pas les mêmes réglementations sur ce point. En effet, selon certaines législations, des viandes avariées recyclées peuvent être utilisées par un grands nombre de marques et identifiée sous le terme générique “viande fraîche”… Donc vigilance.
  • Contiennent une faible teneur en céréales (soit ⅓ de l’aliment maximum : 33% de la croquette). Même si les chiens ne sont pas faits pour manger des céréales, cette source d’amidon étant obligatoire pour former une croquette, et elles demeurent la source la plus digeste pour eux, et surtout sans risque pour leur santé tant qu’elles sont utilisées en quantité raisonnable. Les légumes amylacés, utilisés dans les croquettes sans céréales par exemple, sont quant à eux indigestes pour nos carnivores domestiques et non sans répercussions sur la santé des chiens. Certains légumes tels que la pomme de terre, les pois, les pois-chiches, les lentilles et autre légumineuses sont d’ailleurs sous haute surveillance car pouvant potentiellement mener à des pathologies graves (allant jusqu’à des pathologies cardiaques graves) comme nous l’apprend la Food and Drug Administration (FDA)11 dans plusieurs communiqués depuis 2017.

A l’élevage des Joyeuses Gambades, pour prévenir les diarrhées de nos chiens efficacement depuis 20 ans, nous avons fait le choix de devenir nos propres artisans. Au-delà de répondre à ces quelques critères déjà absolument essentiels à la bonne santé du chien, nous avons décidé d’aller encore plus loin avec les croquettes CROQ’ la Vie qui répondent à des critères de qualité uniques et essentiels à nos yeux :

  • Une alimentation sans légumes ni fruits
  • Alimentation riche en protéines animales de qualité : 80% Canard
  • Uniquement des viandes françaises agréées à la consommation humaine.
  • Un aliment pauvre en céréales avec 23% seulement !
  • Une croquette cuite à basse température : idéale pour préserver la qualité des ingrédients et des nutriments, afin de prévenir tous soucis de santé.
  • Uniquement des graisses animales de canard français de qualité
  • Nous avions d’ailleurs à cœur de faire tester ces aliments en laboratoires et nous sommes la première et la seule marque de fabrication française à le faire à ce jour (certifications de la composition, OGM, Mycotoxines, métaux lourds…).

Beaucoup de personnes ont suivi nos conseils en matière d’alimentation réellement adaptée aux Besoins Biologiques et Naturels des chiens et nous avons eu à cœur de partager toute notre expérience, en témoignent nos Avis vérifiés Trustpilot


Références


  1. [] SIFCO (Syndicat des Industries Françaises des Coproduits Animaux) – Valorisation des sous-produits ou co-produits animaux : https://www.sifco.fr/valorisation#coproduits
  2. [] RÈGLEMENT (CE) No 1069/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL – du 21 octobre 2009 – établissant des règles sanitaires applicables aux sous-produits animaux et produits dérivés non destinés à la consommation humaine et abrogeant le règlement (CE) no 1774/2002 (règlement relatif aux sous-produits animaux) : https://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:300:0001:0033:FR:PDF
  3. [] Viandes avariées recyclées aux États Unis et en Europe : https://www.amisdelaterre.org/TAFTA-TTIP-la-viande-a-la-Javel-s.html
  4. [] Toxicité digestive et nerveuse de la Pomme de terre – Centre antipoison Animal de l’Ecole Nationale Vétérinaire : https://www.centre-antipoison-animal.com/pomme-terre.html
  5. [] David Lucyan Mech, “Wolves: Behavior, Ecology, and Conservation” (2003) à l’University of Chicago Press.
  6. [] [] RCP Officiel du SMECTA selon l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) : http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/frames.php?specid=69584073&typedoc=R&ref=R0241995.htm
  7. [] Résumé des caractéristiques Produits (RCP) de la KAOPECTATE – plâtre intestinal pour chien : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=KAOPECTATE
  8. [] RCP Officiel du Prifinial pour chien, anti-péristaltique en cas de diarrhée : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=PRIFINIAL+SOLUTION
  9. [] SIFCO (Syndicat des Industries Françaises des Coproduits Animaux) – Valorisation des sous-produits ou co-produits animaux : https://www.sifco.fr/valorisation#coproduits
  10. [] RÈGLEMENT (CE) No 1069/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL – du 21 octobre 2009 – établissant des règles sanitaires applicables aux sous-produits animaux et produits dérivés non destinés à la consommation humaine et abrogeant le règlement (CE) no 1774/2002 (règlement relatif aux sous-produits animaux) : https://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:300:0001:0033:FR:PDF
  11. [] Food and Drug Administration (FDA) : dans plusieurs communiqués publié depuis 2017 : https://www.fda.gov/animal-veterinary/animal-health-literacy/questions-answers-fda-center-veterinary-medicines-investigation-possible-connection-between-diet-and
Afficher plus
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page