fbpx
Diarrhée chienVermifuge chien

Traitement de la Giardiose du chien au Panacur, est-ce la bonne solution ?

Votre vétérinaire vous l’a annoncé : votre chien est victime de la Giardiose, ce qui explique ses selles molles contenant des glaires, très caractéristiques de la parasitose. Pas de panique : cette parasitose intestinale est très courante chez nos compagnons, jusqu’à toucher 13% d’entre eux, selon des études vétérinaires récentes1.

Par conséquent, votre vétérinaire vous a conseillé un traitement de la Giardiose de votre chien avec le Panacur2. Qu’est-ce donc que ce médicament ? Est-ce la bonne solution pour débarrasser votre animal de ces parasites intestinaux microscopiques mais si dérangeants ? Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur le Panacur pour bien traiter votre animal.

Avant de commencer : avez-vous fait faire le test de la Giardiose à votre chien ?

Avant d’entamer toute démarche de traitement, vérifiez que vous avez bien fait faire le test de la Giardiose à votre vétérinaire. Seul ce test peut prouver la présence de Giardia, les parasites invisibles à l’oeil nu responsables de la maladie, dans son organisme. Ce test est bien-sûr à pratiquer uniquement en présence des symptômes si vous voulez éviter les faux négatifs.

BON A SAVOIR : Certains ingrédients dans les croquettes ou pâtées tels que des légumes, tubercules, légumineuses ou fruits sont également responsables aujourd’hui de nombreuses diarrhées ou selles molles avec des glaires. Avant d’entamer tout traitement veuillez donc à bien examiner la composition et voir si l’alimentation de votre chien ne contiendrait pas de la pomme de terre, patate douce, pois, lentille, pois-chiche, haricot…

Panacur : le seul vermifuge efficace contre la Giardiose du chien

Tout d’abord, soyez rassuré : votre vétérinaire vous a bien prescrit le vermifuge pour chien le plus efficace contre cette parasitose intestinale, voire un des seuls qui le soit ! En effet, le traitement de la Giardiose du chien avec le Panacur est le seul qui soit valable, et doit être essayé en première intention.

Ce vermifuge s’avère extrêmement efficace : dans 50% des cas, le chien est totalement guéri de ses symptômes de la Giardiose au bout de 10 jours de traitement au Panacur3. La durée minimale du traitement au Panacur doit être de 5 jours, mais il ne faut pas hésiter à renouveler le traitement, avec l’accord de votre vétérinaire, si les Giardias sont encore présents.

Alors comment administrer le Panacur à votre chien ? Comme avec tout médicament, il s’agit d’abord de peser votre chien, et d’adapter la posologie du vermifuge à son poids (en Kg) : un essentiel pour que le traitement soit efficace !
Les comprimés peuvent ensuite être administrés directement dans la gueule de votre chien ou écrasés dans sa nourriture.

Lorsqu’il est administré en bonne quantité, le Panacur ne présente pas d’effets secondaires graves mais peut éventuellement dans quelques cas entraîner durant la prise du traitement des selles molles ou vomissements transitoires4.

Il présente cependant quelques contre-indications5 auxquelles veiller, avec votre vétérinaire, à savoir :

  • Si votre chien a une hypersensibilité au Fenbendazole (la substance active du Panacur)
  • Si votre chien est suspecté d’être résistant aux substances de la famille des benzimidazoles

Simple et efficace, n’est-ce pas ?

Et si le Panacur ne fonctionne pas ? Quelles solutions ?

Dans 50% des cas en moyenne, le traitement de la Giardiose du chien au Panacur ne fonctionne pas après 10 jours ou plus. Les selles persistent alors à être molles, présentent très souvent des glaires et on note parfois la présence de filets de couleurs verdâtres. Que faire dans ce cas-ci ?

Dans ce cas et uniquement dans ce cas, il s’agit alors de passer à un traitement antibiotique bien spécifique : le Flagyl6 aussi appelé Métrobactin7 pour les chiens. Là encore, la posologie du médicament doit être bien respectée, en fonction du poids de votre compagnon.

Car, si le Panacur est un traitement contre la Giardiose du chien assez inoffensif, le Flagyl, lui, est loin d’être un médicament anodin ! Ce traitement demande une surveillance vétérinaire renforcée.

En effet, la notice d’utilisation du médicament, ainsi que des études faites sur les animaux, ont montré divers effets secondaires8 non-négligeables, tels que :

  • Des vomissements et pancréatites aiguës pendant le traitement
  • Des effets nocifs sur le foie
  • Une diminution du nombre de globules blancs et de plaquettes dans le sang
  • Des oedèmes de Quincke
  • Des signes neurologiques (sensitifs, vertiges, confusion, convulsions, encéphalopathie, ataxie, tremblements, méningite aseptique…)
  • Des prurits ou urticaires

De plus, le Flagyl ou Métrobactin sont déconseillés sur les chiens présentant des problèmes de foie, et chez les femelles en gestation ou allaitantes.

Cependant, il s’agit bel et bien du seul traitement antibiotique efficace contre la Giardiose canine, si le Panacur ne fonctionne pas. C’est pourquoi il vous faut réellement prêter attention à la posologie du médicament, et être accompagné de votre vétérinaire pour prendre les meilleures décisions pour votre compagnon.

Le traitement de la Giardiose du chien au Panacur ne peut se passer d'une alimentation adaptée à ses besoins, pour éviter la récidive

Pour éviter la récidive : trouvez-lui une alimentation réellement adaptée

Peut-être ne le savez-vous pas, mais les affections parasitaires chez le chien sont éminemment liées à la qualité de l’alimentation qui lui est donnée. En effet, plus le chien est nourri par des aliments inadaptés à ses Besoins Biologiques et Naturels, plus son système digestif devient un terrain de jeu privilégié pour les parasites en tous genres, qui y trouvent de quoi proliférer à l’envi !

Par exemple, à l’élevage des Joyeuses Gambades, depuis 15 ans que nous avons trouvé une nourriture réellement adaptée aux besoins originels de nos compagnons, nous n’avons plus JAMAIS connu un seul cas de Giardiose ou de Coccidiose chez nos 40 chiens adultes. Pourtant savez-vous que, chez les chiens d’élevage, la Giardiose dépasse souvent les 50% de chiens atteints (55% dans une étude vétérinaire de 20029) ? C’est vous dire si l’alimentation a un rôle à jouer, et comme cela est certainement très sous-estimé aujourd’hui.

Regardez par vous-même les témoignages certifiés de personnes comme vous avec qui nous avons échangé sur l’alimentation de leur chien.

il y a 1 année
N’hésitez pas
Ma chienne beauceron de 12 ans a de nouveau des selles, bien moulée humide normal quoi! sans glaire plus de gaz nauséabond, bonne digestions haleine non repoussante. Le prix est un peu élevé par rapport à d’autres mais ça compense, en allant moins chez le véto
Michèle P
il y a 1 année
5 ėtoiles méritées
Pensant qu'il y avait trop de matières grasses ( sic vétérinaire) pour ma chienne (chihuahua), j'ai voulu changer de croquettes pour une autre marque (réputée de très grande qualité), moralité les selles de ma chienne étaient molles et glaireuses. J'ai repris les croquettes Croq'la vie en faisant attention à la quantité que je donne et tout est rentré dans l'ordre. Je conseille ces croquettes à tous les gens qui ont un chien .
Marie-claire Simonian
il y a 2 années
Merci les croquettes CROQ’La Vie
Bonjour a tous ,depuis que mon chiot de 4 mois(un bouledogue français )à découvert ces croquettes elle mange avec appétit ce qui n’était pas le cas avant et surtout le miracle a opéré au niveau des démangeaisons sans parler des selles qui maintenant se retrouve normal. Ma vétérinaire à été surprise des changements car depuis ses 2 mois il fallait au moins 1 visite par semaine (faible poids , démangeaisons,giardiose etc.......). Aujourd'hui ma puce qui se prénomme Oups à 4 mois et se porte comme un charme. Merci pour vos précieux conseils .
Elodie
il y a 2 années
Bonjour,
Bonjour,grâce aux croquettes "Joyeuses Gambades" mon chien Nougat va beaucoup mieux au niveau transit ,des selles bien moulées et plus de diarrhées ,de glaires et de sang ! Avant il mangeait des boites,donc une alimentation humide que nous pensions de bonne qualité ... Ces croquettes ont résolu pas mal de problèmes qu'il avait et je n'en changerais pour rien au monde ! Merci à toute la famille Ros pour son sérieux et son aide ...
Karine Prospero
il y a 2 années
Mon boxer mâle à toujours eu des selles…
Mon boxer mâle à toujours eu des selles molles et glaire usés... Depuis notre essai avec les croquettes joyeuses gambade tout est parfait... Cela fait plus de 20 mois que je les commande... J'espère que vous ne changerez jamais ces croquettes
michele gilmer

Et il n’y a pas de secret à ça : il suffit de suivre 5 critères-clés de qualité alimentaire, qui permettent de rapprocher la nourriture de votre chien de ses besoins naturels. Comme nous aimons partager nos conseils basés sur la philosophie de la Santé par l’Alimentation©, les voici dès maintenant :

  1. Aucun légume, tubercule, légumineuse ou fruit dans sa gamelle. Inadaptés au régime carnivore de votre chien, ils provoquent malheureusement des irritations chroniques de son système digestif, abaissent son potentiel immunitaire intestinal et favorisent le développement parasitaire. Par conséquent, votre chien est plus sensible à ces parasites, mais peut également développer des pathologies plus ou moins graves, tels que des vomissements et diarrhées chroniques, des pancréatites aiguës, des troubles hépatiques ou encore des dermatites. Certains de ces légumes ou fruits sont d’ores-et-déjà enregistrés au Centre Antipoison Animal (pomme de terre10, raisin11, ail et oignon12) ; d’autres sont fortement suspectés de provoquer des cardiomyopathies canines par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis depuis 2017 et font l’objet de nombreux rapports alarmants13.
  2. Uniquement des bonnes protéines et graisses animales. Exit les sous-produits animaux1415, qui sont des déchets de notre industrie agro-alimentaire humaine, et qui irritent eux aussi la flore intestinale de votre chien. Exit également les protéines animales issues de viandes provenant de pays aux législations laxistes, qui incluent parfois des viandes avariées recyclées à la Javel16 ou des viandes reconstituée à base de farines, de graisses et d’eau. Privilégiez des sources de protéines et graisses naturelles animales provenant de viandes issues d’abattoirs agréés à la consommation humaine, dans des pays aux législations strictes comme la France. La marque et la fabrication est une chose, l’origine réelle des ingrédients en est une autre, et peu font preuve de transparence à ce sujet.
  3. 33% de glucides maximum (soit ⅓ de la composition totale de l’aliment). Ils sont neutres sur l’organisme du chien en-dessous de cette limite, mais peuvent devenir nocifs pour sa santé sur le long terme au-delà.
  4. Une nourriture cuite à basse température. Ce type de cuisson évite la création importante d’acrylamides17 (des éléments cancérigènes) et d’Advanced Glycated End Products18 (AGE, responsables d’effets nocifs sur les reins du chien), qui se forment à la cuisson à haute température. Elle préserve également l’intégrité nutritionnelle des bons ingrédients de base de l’aliment, essentiel à sa santé.
  5. Des tests réalisés en laboratoire contre les OGM, mycotoxines et métaux lourds. Il s’agit là d’un gage de qualité, et de transparence de la part des fabricants de nourriture animale. Seuls ces tests peuvent prouver que les limites réglementaires autorisées sont respectées, et que les écueils liés à ces éléments sont évités au maximum.

Chez CROQ’ la Vie, nous considérons que la confiance des amoureux des chiens se gagne. C’est pourquoi nous sommes les premiers, et aujourd’hui toujours les seuls, à avoir fait tester nos croquettes CROQ’ la Vie en laboratoires indépendants, sous contrôle d’huissier, et affichons fièrement les résultats sur notre site web.

D’ailleurs, c’est sur la base de ces 5 critères-clés de qualité alimentaire que nous avons basé la recette des croquettes CROQ’ la Vie. Plus encore : nous visons de dépasser ces critères, pour prodiguer une croquette pleinement et réellement adaptée aux Besoins Biologiques et Naturels de nos compagnons. Nous allons aujourd’hui bien au delà des recommandations de la FEDIAF et de l’Union Européenne.

Dedans, vous trouverez :

  • 72% d’ingrédients d’origine animale, issus de viandes provenant d’abattoirs agréés à la consommation humaine
  • 23% de glucides uniquement, sans doute un record pour une croquette sans légumes, fruits, tubercules et légumineuses
  • Des ingrédients issus de nos chères terres françaises, pour une qualité et une traçabilité de base optimales et une participation à l’économie circulaire du pays
  • Une cuisson à basse température, et un enrobage à froid de nos graisses de canards, lui conférant un goût et une saveur inégalée qui ravit les papilles des chiens !

Des nombreux chiens retrouvent d’ores et déjà une santé optimale avec CROQ’ la Vie : offrirez-vous cette chance à votre compagnon vous aussi ?

Si vous avez des questions sur la santé ou l’alimentation de votre chien, n’hésitez pas : contactez-nous dans les commentaires dès maintenant ci-dessous, ou directement par email. Nous nous faisons toujours un plaisir de vous partager nos conseils, issus de 30 ans d’expérience d’élevage, de résultats concrets sur le terrain, et tirés du bon sens. Vous verrez : il font souvent toute la différence sur la vitalité de votre cher compagnon !


Références


  1. [] SANDRINE HERZOG – Ecole Nationale Veterinaire d’alfort – Faculté de medecine de creteil le 14 mars 2002 – “Etude epidemiologique de la giardiose en elevage canin essai de traitement au fenbendazole” : http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=361
  2. [] RCP Officiel du Vermifuge PANACUR pour chien : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=PANACUR+2%2C5+%25
  3. [] C. DECOCK (Parasitologie, École Nationale Vétérinaire de Toulouse), M.-C. CADIERGUES, M. ROQUES et M. FRANC (U.M.R. 181 École Nationale Vétérinaire de Toulouse 23, chemin des Capelles, 31076 Toulouse) : Evaluation de quatre traitements de la giardiose canine, Revue Méd. Vét., 2003, 154, 12, 763-766 : https://www.revmedvet.com/2003/RMV154_763_766.pdf
  4. [] RCP Officiel de l’ANSES – PANACUR : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=PANACUR+500+CHIEN
  5. []  RCP Officiel de l’ANSES – PANACUR : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=PANACUR+500+CHIEN
  6. [] RCP Officiel FLAGYL (Résumé des caractéristiques produit) : https://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/rcp/R0240905.htm
  7. [] RCP Officiel de l’ANSES – METROBACTIN : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=METROBACTIN+250+MG+COMPRIMES+POUR+CHIENS+ET+CHATS
  8. [] Sanofi-aventis Canada Inc. 2905, place Louis-R.-Renaud Laval (Québec) H7V 0A3 révisée le 7 août 2018 – MONOGRAPHIE DE PRODUIT – FLAGYL (Métronidazole) : http://products.sanofi.ca/fr/flagyl.pdf
  9. [] SANDRINE HERZOG – Ecole Nationale Veterinaire d’alfort – Faculté de medecine de creteil le 14 mars 2002 – “Etude epidemiologique de la giardiose en elevage canin essai de traitement au fenbendazole” : http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=361
  10. [] Toxicité digestive et nerveuse de la Pomme de terre – Centre antipoison Animal de l’Ecole Nationale Vétérinaire : https://www.centre-antipoison-animal.com/pomme-terre.html
  11. [] Le raisin : enregistré au Centre Antipoison Animal, Chapitre “plantes toxiques” : https://www.centre-antipoison-animal.com/raisin.html
  12. [] L’ail et l’oignon : enregistrés au Centre Antipoison Animal, Chapitre “plantes toxiques” : https://www.centre-antipoison-animal.com/oignon.html
  13. [] FDA (U.S. Food and Drug Administration) : FDA Investigation into Potential Link between Certain Diets and Canine Dilated Cardiomyopathy / Enquête de la FDA sur le lien possible entre certains régimes et la cardiomyopathie dilatée canine – Mis à jour le 27 juin 2019 : https://www.fda.gov/animal-veterinary/news-events/fda-investigation-potential-link-between-certain-diets-and-canine-dilated-cardiomyopathy
  14. [] SIFCO (Syndicat des Industries Françaises des Coproduits Animaux) – Valorisation des sous-produits ou co-produits animaux : https://www.sifco.fr/valorisation#coproduits
  15. [] RÈGLEMENT (CE) No 1069/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL – du 21 octobre 2009 – établissant des règles sanitaires applicables aux sous-produits animaux et produits dérivés non destinés à la consommation humaine et abrogeant le règlement (CE) no 1774/2002 (règlement relatif aux sous-produits animaux) : https://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:300:0001:0033:FR:PDF
  16. [] Viandes avariées recyclées aux Etats Unis et en Europe : https://www.amisdelaterre.org/communique-presse/tafta-ttip-la-viande-a-la-javel-s-approche-de-nos-assiettes/
  17. [] FRC (Fédéraction Romande des Consommateurs) – Croquettes pour chat : la gamelle qui rend malade : https://www.frc.ch/croquettes-pour-chat-la-gamelle-qui-rend-malade/
  18. [] Bohlender JM (Klinik für Innere Medizin III, Universitätsklinik Jena, Erlanger Allee 101, Jena, Germany), Franke S, Stein G, Wolf G : Advanced glycation end products and the kidney – Am J Physiol Renal Physiol. 2005 Oct;289(4):F645-59 : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16159899
Afficher plus
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page