La banane est-elle bonne pour le chien ? Quels risques pour sa santé ?


200 vues 0 commentaire
Est-ce bon pour sa santé de donner de la banane au chien ? Est-ce bon pour sa santé de donner de la banane au chien ?

Vous aimez votre chien, vous voulez lui faire plaisir et changer un peu des croquettes ou de ses friandises habituelles.

Les chiens apprécient en général le goût de la banane. Pour autant, pouvez-vous lui donner ce fruit sans risques pour sa santé ? Quelle quantité de banane un chien peut-il manger ?

Nous faisons le point dans cet article.

Donner de la banane à son chien : une bonne idée ?

De nombreux maîtres veulent faire plaisir à leurs compagnons à quatre pattes en leur donnant des friandises ou autres biscuits pour varier des croquettes ou des pâtées.

Si cette intention est noble. Mais sachez que les chiens ne sont pas omnivores, contrairement aux humains. Au contraire, les chiens sont carnivores par nature, malgré des millénaires de domestication. En témoigne leur anatomie, qui n’a pas évolué : leurs intestins sont trois fois plus courts que ceux de l’homme, lisses et sans haustration1.

Concrètement, cela veut dire que les chiens n’ont pas besoin d’une alimentation omnivore comme les humains, et que la base de leur alimentation demeure la viande.

Ils n’ont donc pas besoin des fibres, nutriments, vitamines et minéraux que l’on peut trouver dans les légumes et fruits, ou dans les tubercules et légumineuses. En suivant un régime strictement carnivore, les chiens ne risquent pas de développer de carence.

Le chien peut-il manger de la banane sans risque pour sa santé ?

De nombreux sites Internet vantent la banane comme un aliment “bon pour la santé des chiens”, grâce notamment à son apport en potassium.

Cependant, ces propos sont à nuancer. Rappelons que les chiens sont carnivores par nature et que leurs intestins ne sont pas prévus pour consommer des légumes ou des fruits.
Même si la banane n’est pas répertoriée en tant que fruit toxique par le Centre Antipoison Animal, contrairement au raisin2 par exemple, cela n’en fait pas nécessairement “un aliment bon pour la santé”.

Sachez que consommés à répétition, les fruits et les légumes provoquent des irritations digestives chroniques chez le chien, et conduisent à l’affaiblissement de son système immunitaire.

À long terme, on voit apparaître chez nos compagnons à quatre pattes d’autres pathologies, liées à la consommation répétée des fruits et des légumes. Au-delà de mettre la digestion du chien à rude épreuve, les fruits et les légumes sont à l’origine de bon nombre de cas de :

  • Selles molles et diarrhées
  • Vomissements de bile
  • Pancréatites aiguës
  • Troubles hépatiques
  • Dermatites atopiques

Si votre chien consomme déjà de la nourriture adaptée à ses Besoins Biologiques et Naturels, inutile de vouloir lui apporter des vitamines et des minéraux par d’autres aliments, comme la banane. Il ne risque pas d’avoir de carences alimentaires, comme cela peut être le cas chez les humains. Le chien a des besoins spécifiques, en ce sens qu’il est carnivore par nature.

Attention aux risques d’hémorragies intestinales !
La banane n’est pas un aliment anodin pour nos carnivores domestiques et peut conduire à de véritables cas d’urgence vétérinaire. Des dizaines de maîtres de chiens nous ont contactés suite à une hémorragie intestinale de leur animal. Lorsqu’on les a interrogés sur les habitudes alimentaires de leur chien, nous nous sommes rendu compte que dans plusieurs cas, ces hémorragies se manifestent le lendemain de l’ingestion de la banane (ou d’un yaourt à la banane) par leur compagnon.
Attention donc aux effets de la banane chez nos carnivores domestiques parce que cet aliment n’est pas toujours inoffensif pour leurs intestins. 
La vigilance est de mise : sachez que la banane ne présente aucun intérêt gustatif puisque les chiens n’ont quasiment pas de papilles gustatives pour apprécier les aliments sucrés comme les humains. Ce n’est donc pas un risque qui vaut la peine d’être pris.

La meilleure alimentation pour chien : sans fruits, légumes, tubercules et légumineuses

Si vous cherchez à savoir si donner des fruits (comme la banane) à votre chien est bon pour sa santé, vous vous interrogez sans doute sur le meilleur choix d’alimentation pour lui. La réponse est simple : il s’agit de l’alimentation qui respecte pleinement ses besoins nutritionnels originels et préserve ainsi sa santé tout au long de sa vie.

Compte tenu des effets néfastes des tubercules, légumineuses fruits et légumes, vous questionnez probablement le choix actuel de la nourriture de votre chien. Hélas, avec l’industrialisation du secteur de la nourriture animale, peu de fabricants font réellement attention à la santé de nos animaux de compagnie.

Or, en termes d’alimentation pour chiens, vous avez l’embarras du choix. Quelles croquettes choisir ? A la volaille, au bœuf, au saumon…? Ou alors devez-vous vous orienter vers une alimentation spécifique, comme des croquettes pour chien sans céréales ? Sans gluten ? Ou des croquettes vétérinaires ? Enrichies en antioxydants, en acides gras, en matières grasses ?

Malgré la variété de choix des croquettes disponibles sur le marché, le choix est simple :
la meilleure alimentation pour préserver la santé de votre chien, c’est celle qui répond au plus près à ses Besoins Biologiques et Naturels.

Mais concrètement, qu’est-ce que cela veut dire ? C’est l’alimentation qui respecte ces 5 critères clés :

  1. Une alimentation sans légume, tubercule, légumineuse ou fruit. Ces ingrédients sont tout simplement incompatibles avec la nature carnivore du chien. Ils provoquent des irritations digestives chroniques et provoquent un affaissement du système immunitaire du chien, qui se traduit par des troubles digestifs, la prolifération de parasites, voire des soucis de santé plus graves.
  2. Une alimentation avec des graisses et protéines animales de qualité. En tant que carnivore, votre chien a besoin de protéines animales en quantité, mais également de qualité ! Si ces protéines et ces graisses sont de mauvaise qualité, leurs effets néfastes sont comparables à ceux de légumes. En effet, si ces ingrédients sont de piètre qualité, ils conduisent à des irritations digestives chroniques qui débouchent sur de nombreux problèmes de santé.
  3. Une alimentation avec un taux de glucides de 33 % maximum (soit ⅓ de la composition totale de l’aliment). Les glucides sont souvent diabolisés et tenus pour responsables de nombreux troubles de santé des chiens. Cependant, cette affirmation est à nuancer. En réalité, les glucides issus des céréales (comme le riz ou le maïs) sont parfaitement digestibles par les chiens et les chats, à hauteur de 99 % selon les études récentes34.
  4. Une alimentation cuite à basse température. Le mode de cuisson de la nourriture pour animaux est aussi important. En effet, lorsque certains ingrédients sont cuits à haute température, ils libèrent des substances toxiques pour la santé pour les animaux de compagnie, dont les chiens et les chats. Il s’agit d’acrylamides5, cancérigènes, et d’Advanced Glycated End products6, toxiques pour les reins du chien.
  5. Une alimentation testée en laboratoire contre les mycotoxines, métaux lourds et OGM. Ces éléments sont nocifs pour les humains, mais il en va de même pour la santé animale ! Malheureusement, on les retrouve encore trop souvent dans la nourriture pour animaux. Si bien que deux études78 ont prouvé que 24 % des aliments analysés contenaient des concentrations totales en Arsenic (un métal lourd) qui dépassaient la limite légale posée par l’Union Européenne. Avant de donner des croquettes à votre chien, assurez-vous qu’il s’agit des fabricants qui font preuve de transparence et qui font tester leurs produits en laboratoire indépendant.

Si l’alimentation que vous avez choisie pour votre chien respecte ces 5 critères, telles que le font les croquettes pour chien CROQ’ la Vie, vous êtes sûr de lui donner le meilleur et ainsi préserver sa santé tout au long de sa vie.

Découvrez ces 5 critères essentiels

Ces 5 critères essentiels faciliteront le choix de vos aliments et aideront votre chien. 

téléchargez l’infographie

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?  

Parce que certains cas sont parfois plus complexes, n’hésitez pas à nous contacter via les commentaires ci-dessous ou directement par email. Nous serions ravis de partager avec vous notre expérience.  

retrouver tous les commentaires de cet article

Références

  1. [] Mammalogy – Adaptation, Diversity, Ecology, de A.George Feldhamer Lee C. Drickamer Stephen H. Vessey Joseph F. Merritt Carey Krajewski – edition Johns Hopkins University Press (4ème édition) – 27 mars 2015
  2. [] Centre Antipison Animal : https://www.centre-antipoison-animal.com/raisin.html
  3. [] Carciofi, A. C., Takakura, F. S., De‐Oliveira, L. D., Teshima, E., Jeremias, J. T., Brunetto, M. A., & Prada, F. (2008). Effects of six carbohydrate sources on dog diet digestibility and post‐prandial glucose and insulin response. Journal of Animal Physiology and Animal Nutrition, 92(3), 326-336. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18477314
  4. [] De-Oliveira, L. D., Carciofi, A. C., Oliveira, M. C. C., Vasconcellos, R. S., Bazolli, R. S., Pereira, G. T., & Prada, F. (2008). Effects of six carbohydrate sources on diet digestibility and postprandial glucose and insulin responses in cats. Journal of Animal Science, 86(9), 2237-2246. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18469063
  5. [] FRC (Fédéraction Romande des Consommateurs) – Croquettes pour chat : la gamelle qui rend malade : https://www.frc.ch/croquettes-pour-chat-la-gamelle-qui-rend-malade/
  6. [] Bohlender JM (Klinik für Innere Medizin III, Universitätsklinik Jena, Erlanger Allee 101, Jena, Germany), Franke S, Stein G, Wolf G : Advanced glycation end products and the kidney – Am J Physiol Renal Physiol. 2005 Oct;289(4):F645-59 : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16159899
  7. [] Squadrone S , Brizio P , Simone G , Benedetto A , Monaco G , Abete MC – “Presence of arsenic in pet food : a real hazard ?” (Présence d’arsenic dans les aliments pour animaux de compagnie : un danger réel ?) – Vet Ital. 29 décembre 2017; 53 (4) : 303-307. doi : 10.12834 / VetIt.530.2538.2. : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29307124 (Version entière au format PDF : http://www.izs.it/vet_italiana/2017/53_4/VetIt_530_2538_2.pdf
  8. [] M. Davies , R. Alborough , L. Jones , C. Davis , C. Williams , et DS Gardner, (2017) : Mineral analysis of complete dog and cat foods in the UK and compliance with European guidelines “Analyse minérale d’aliments complets pour chiens et chats au Royaume-Uni et conformité aux directives européennes.” : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5719410/#CR5

Partagez cet article

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Imprimer

Vous aimerez lire aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cocher cette case pour accepter notre Politique de confidentialité

Davy Ros

Né à l’Elevage des Joyeuses Gambades (meilleur élevage de France dès 1998), j’ai très tôt compris et admis l’impact largement sous-estimé de l’alimentation sur le développement des maladies contemporaines des chiens et chats.

C’est pourquoi en 2014, après mes études médicales, j’ai décidé de consacrer tout mon temps à la recherche et à la santé animale.

Aujourd’hui, les résultats que vous obtenez sont notre fierté !

Davy Ros

Président Fondateur de CROQ’ la Vie
Chercheur en santé et en nutrition animale

+ de conseils

sur notre chaine Youtube

Découvrir