fbpx
Alertes croquettes et Études Scientifiques Officielles

TABLEAUX & LISTES de croquettes toxiques : ce qu’il faut surveiller

On ne compte plus le nombre de sites Internet ou groupes sur les réseaux sociaux qui se déclarent spécialistes de la nutrition canine, et proposent des classements, tableaux et listes de croquettes toxiques.

Avant de faire votre choix, il est important de comprendre le système utilisé par ces lanceurs d’alertes aux croquettes toxiques. C’est ce que nous vous aidons à faire dans cet article, sans parti pris autre que celui de la santé de nos chers compagnons.

Les listes de croquettes toxiques des lanceurs d’alerte : que faut-il en penser ?

Face à l’offre très diverse de croquettes sur le marché, il peut être tentant de se fier à des listes de croquettes toxiques toutes faites, parfois présentées dans des tableaux ou sous forme de classements. Toutefois, avant d’écouter les lanceurs d’alertes à pleines oreilles, il est bon de se pencher sur les critères que ceux-ci mettent en avant pour juger de la qualité ou non des croquettes.

Analyse des critères utilisés dans ces listes de croquettes toxiques pour nos chiens et chats

Commençons donc par analyser ces critères, qui permettent à ces lanceurs d’alertes de faire des classements de croquettes toxiques :

LES GLUCIDES sont presque toujours indiqués comme le critère #1 pris en compte. En effet, ce critère est sans doute le plus simple à identifier, c’est pourquoi tout débutant en parlera en général beaucoup voire même trop et souvent maladroitement.

Bien entendu, on le sait depuis désormais très longtemps, il est essentiel de limiter l’apport en glucides dans la gamelle de nos compagnons. Cependant, on sait également que, dès l’instant où le taux de glucides est inférieur à ⅓ de la composition de la croquette, les glucides n’ont pas d’incidence sur la santé des chiens (s’ils ne proviennent pas de légumineuses ou tubercules, comme la pomme de terre, la patate douce, les pois, pois-chiches ou lentilles…). On regrette malheureusement que ces lanceurs d’alertes se focalisent uniquement sur ce critère, reléguant au second plan d’autres critères de qualité pourtant essentiels à la comparaison entre différentes marques de croquettes.

Attention ! Beaucoup des concepteurs de ces listes de croquettes toxiques prennent en compte une méthode de calcul des glucides considérés comme désuète depuis des années par la communauté scientifique : la méthode de déduction de la Cellulose Brute de Weende. Cette méthodes datant des années 1972 reflétait la pauvreté de notre connaissance des glucides par le passé. C’est pourquoi cette méthode a été remplacée dès les années 1992 chez l’homme par la méthode de déduction des Fibres Totales (TDF), alors que dire de l’utilisation de cette technique chez nos amis carnivores … La prise en compte de cette méthode mène à des inexactitudes parfois très importantes dans les calculs, rendant faux les tableaux de croquettes mis en avant sur leurs sites ou groupes Facebook d’alertes aux croquettes toxiques. Pour en savoir plus sur le sujet, consultez notre article qui parle en profondeur de ces erreurs et vous donne les clés pour correctement faire vos calculs.

LE TAUX DE PROTÉINES ANIMALES fait partie des éléments-clés pour certains tableaux comparatifs de croquettes. En soi, l’idée est très bonne, puisque nos chiens et chat, carnivores par nature, ont de grands besoins en protéines animales. Cependant, la discussion s’oriente bien trop souvent vers une véritable course aux plus fort taux de protéines, tout en mettant souvent de côté la qualité au profit de la quantité.

Lorsque l’on sait que de nombreuses croquettes intègrent des sous-produits animaux1, des viandes reconstituées à partir d’un mélange de protéines, graisses, sous-produits et eau ou mêmes des viandes avariées recyclées comme le permet certaines législations en vigueure, cette méprise de la qualité devient quelque peu dure à avaler. Mais toute fois, peut-être que certains lanceurs d’alertes n’ont tout bonnement pas conscience des différentes pratiques.

Peut-être que certains auteurs de tableaux et classement de croquettes pour chiens et chats seraient très surpris d’apprendre que certaines des croquettes qu’ils mettent en pôle position sont en réalité remplies de protéines végétales issues de pois ou remplies de viandes fraîches reconstituées (farines animales, sous-produits, graisses, eau) et également remplies de protéines déshydratées dont on ne connaît pas l’origine… Dans la réalité, beaucoup n’hésiteront pas tout bonnement à fermer les yeux car étant incapables de détecter quoi que ce soit et ne connaissant pas les différentes législations en vigueure.

Notons également que la qualité des MATIÈRES GRASSES n’est quant à elle pas prise en compte, tout comme leur provenance.

Abordons également la notion de cendres (minéraux), qui demeure un critère bien souvent méprisé voire oublié par les lanceurs d’alertes aux croquettes toxiques. Bien souvent, on vous recommandera simplement de réhydrater des croquettes contenant plus de 8% de cendres brutes… Pourtant, on sait que ce taux de cendres est crucial pour la santé des reins du chien, et reflète également la qualité des viandes utilisées.

Beaucoup pense que l’éviction totale de CÉRÉALES est un réel plus et signe d’une qualité inébranlable. Il faut d’ailleurs souvent aucune céréales pour obtenir au minimum la note de 10/20, quand bien même la croquettes seraient très pauvre en glucides. Certains acteurs du web pensent d’ailleurs encore aujourd’hui que les croquettes sans céréales n’ont pas de glucides … Alors qu’elles en ont tout autant… Ils ne se posent parfois même pas la question : par quoi sont remplacés les céréales ? D’autres savent qu’ils sont remplacés par des pois, pois-chiches lentilles, pommes de terre, patates douces, … et cela ne leur pose aucun problème et vont jusqu’à dire que cela est adapté à leur besoins naturels.

Enfin, dans ces listes de croquettes toxiques, on aborde trop peu souvent le critère que sont les FIBRES. Si les concepteurs de ces tableaux en parlent, c’est pour les confondre avec des glucides assimilables par le chien ou le chat. Signe encore une fois d’une mauvaise connaissance de la nutrition canine. En effet, la nature même de ces fibres fait qu’elles ne seront pas digérées par l’animal et ne peuvent donc avoir aucune répercussion négatives sur la santé des chiens.

Nous trouvons très dommage que les auteurs de ces tableaux, classements et listes de croquettes, parus en 2018, 2019 et 2020, ne soutiennent pas plus les petites productions locales quand elles sont de réelle qualité bien-sûr. A l’inverse ils privilégient souvent de grandes entreprises étrangères venant d’Outre Atlantique par exemple.

Une question légitimes : est-ce que les auteurs honnêtes de ces listes de classements des meilleures croquettes ne se feraient peut-être d’ailleurs eux-mêmes avoir par certains marketings ?

C’est un fait : les critères choisis par ces lanceurs d’alertes semblent assez peu correspondre aux réels Besoins Biologiques et Naturels de nos compagnons

Un exemple concret utilisé par Gilles Vouillon sur la Page Facebook Alertes Croquettes, sur les croquettes CROQ’ la Vie

Observons ce que donnent les analyses de l’un de ces lanceurs d’alertes aux croquettes toxiques, sur nos propres croquettes CROQ’ la Vie. Connaissant bien leur composition (que nous affichons en toute transparence sur notre site web avec tous les pourcentages), il s’agit d’un exemple simple à décrypter pour nous.

L'analyse de la liste de croquettes toxiques faite par M. Gilles Vouillon sur les croquettes CROQ' la Vie
Conclusion du groupe Facebook Alertes Croquettes Toxiques et de son administrateur Gilles Vouillon

Critère 1 : Le 1er ingrédient est source de protéines animales, mais un ingrédient déconseillé

ou dans une autre version : Le 1er ingrédient est source de protéines animales, mais un ingrédient de qualité médiocre, viande d’origine partiellement précisée)

Ici, Gilles Vouillon déconseille les protéines animales issues de viandes françaises, et sortant d’abattoirs agréés à la consommation humaine… sans donner davantage d’explications. Pourtant, elles sont bel et bien considérées par beaucoup comme les meilleures protéines animales actuellement disponibles sur le marché de la Petfood. D’autant plus que l’origine est clairement identifiée puisqu’il s’agit de volaille françaises dont 80% de canard français tout de même.

Le groupe Facebook Alerte aux Croquettes Toxiques déconseille donc des protéines d’une grande qualité, sans autre forme de procès. Ce critère d’analyse nous semble quelque peu rapide et même très étrange.

Critère 2 : Un seul des 3 premiers ingrédients est sources de protéines animales.

Ce critère-ci est très curieux à nos yeux. En effet, nous n’utilisons qu’une source de protéines animales, et non 5 à 10 sources animales différentes, comme certaines croquettes que Gilles Vouillon défend par ailleurs. A CROQ’ la Vie, nous ne mélangeons pas les espèces au travers de mixe de truite avec du bison, de la volaille et du hareng…

Il semble d’ailleurs que soient ici utilisés deux poids, deux mesures, en fonction du fabricant. Nous ne sommes en effet pas les seuls à n’utiliser qu’une source de protéines animales… et pourtant, d’autres marques de croquettes se retrouvent classées en “vert”, et donc conseillées pour ce critères numéro 2. La logique de ce critère d’analyse échappe à la raison et à quiconque essaye de s’y retrouver, ici.

Critère 3 : Le taux de protéines est moyen (entre 29 et 35%)

Version 2018 actualisée : Un taux de protéines insuffisant (inférieur à 29%)

Avec 33% de protéines animales, CROQ’ la Vie est une croquette riche en protéines. Mais là n’est pas le critère le plus important : en effet la qualité est un élément plus qu’important, et nous regrettons que la course coûte que coûte aux protéines ne prenne pas en compte ce critère, pourtant essentiel au respect de la santé de nos chiens et chats.

Aucune autre croquette pour chiens ne se compare à CROQ’ la Vie, une nourriture riche en protéines (dont 80% canard) et graisses de qualité (100% canard) exclusivement issues de viandes d’abattoirs agréés à la consommation humaine, lui conférant une qualité et une saveur naturelle inégalée.

Critère 4 : Taux de protéines d’origine végétale inconnu mais certainement très important (sup à 50%)

CROQ’ la Vie utiliserait donc des protéines végétales cachées ? Mais où donc ? Venant de quels ingrédients ? Comment peut-on “suspecter” un taux caché “certainement très important” derrière le terme “protéines animales déshydratées” ?

Soyons transparents : il est vrai que le maïs contient naturellement une petite quantité de protéines (environ 2%). Nous parlons donc ici de 2% sur moins de 15% de maïs utilisé, soit environ 0,3% de protéines végétales… pour ne pas dire 0% de protéines végétales.
Le “supérieur à 50%” se passe donc de commentaire… quand au fait que l’origine de ce taux soit inconnu, cela semble plutôt logique puisque ce taux venant de l’imagination de l’administrateur du Groupe Facebook Alertes Croquettes n’existe pas.

Une question intéressante à adresser à M. Gilles Vouillon : Savez-vous que les croquettes que vous placez parmi les meilleures, qui sont riches notamment en pois, sont riches voire très riches… en protéines végétales ? En effet le pois est souvent utilisé pour sa richesse en protéines végétales, entre 20% et 30% de protéines végétales tout de même !

Critère 5 : Taux important d’ingrédients déconseillés (protéines de viandes déshydratée, maïs) ainsi que des ingrédients médiocres (Riz, Poudre d’oeuf 4%) dans les 5 premiers ingrédients

Aussi incroyable que cela puisse paraître, les protéines déshydratées, issues de viandes sortant d’abattoirs agréés à la consommation humaine, sont donc déconseillés par la page Facebook Alertes Croquettes de M. Gilles Vouillon…

Parmi les ingrédients qu’il classe comme étant médiocres, on retrouve la céréale la plus digeste, c’est à dire le riz, et d’ailleurs celle qui a également l’index glycémique le plus bas. L’oeuf semble également être un ingrédient déconseillé.

Mais pourquoi donc ? De notre point de vue, cela semble dépendre uniquement de la pluie et du beau temps ou de si l’on fait parti du même groupe “d’amis” ou non…

Critère 6 :Taux (inconnu mais très certainement) très excessif de céréales de remplissage : blé, maïs, riz.

Premièrement, CROQ’ la Vie fait partie des quelques marques, qui se compte sur les doigts de la main, à afficher clairement leur taux de glucides et de céréales. Il suffit de lire la totalité de l’étiquetage ou de la description de la composition.

Deuxièmement, il faut s’avoir qu’on parle de céréales de “remplissage” dès l’instant où elles ne sont plus utilisées pour agglomérer et donc confectionner la croquette, mais pour uniquement remplir la croquette.

Les croquettes CROQ’ la Vie ayant un des taux les plus bas au monde en céréales, et limitant volontairement au strict minimum possible ce taux de céréales, la remarque contredit donc totalement la réalité. D’une part CROQ’ la Vie n’utilise aucune céréale de remplissage ; d’autre part, nous limitons volontairement au maximum possible aujourd’hui ce taux de céréales.

Critère 7 : % inconnu mais certainement très important d’ingrédient à fort index glycémique (blé, maïs, riz), dans les 5 premiers ingrédients

Le riz que nous utilisons fait partie des céréales ayant le plus faible index glycémique. Quelques connaissances en nutrition suffisent à le comprendre.

Le maïs, quant à lui, offre une céréale des plus digestes, avec une digestibilité de l’amidon de maïs supérieure à 98% chez CROQ’ la Vie. Cette céréale est, tout comme le riz, sans gluten; et nous n’utilisons que du maïs français; et donc sans OGM.

De même, une petite connaissance en nutrition animale démontre aisément que l’index glycémique de certains légumes est souvent supérieur à celui du riz et du maïs.

Notons que la gamme 80% canard examinée par Gilles Voullion ne contient pas de Blé comme prétendu dans ses divers publications.

Pour CROQ’ la Vie, l’utilisation de riz et du maïs est le meilleur compromis entre limitation des protéines végétales, index glycémique, faible taux d’amidon et digestibilité très importante, pour la bonne santé de nos animaux.

Critère 8 : Le taux de matière grasse est important (16% ou plus), et de bonne qualité (origine connue).

Un point positif à souligner : le groupe Alertes Croquettes Toxiques reconnaît que nous utilisons des graisses animales issues de viande de qualité. Pour autant, même si nos protéines animales proviennent des mêmes animaux, ils classent les graisses animales comme excellentes et les protéines comme médiocres… C’est à se demander à quelle vitesse les étiquettes de nos produits ont été survolées. Ont-elles seulement réellement été lues ?

Critère 9 : Un taux de glucides trop ou excessivement important (40 > 25%)

Les croquettes ayant en moyenne 40% de glucides2, un taux de 25 ou 30% reste donc au contraire un taux faible. Nous considérons d’ailleurs personnellement qu’une croquette intégrant un taux de glucides inférieur à ⅓ de sa composition, c’est à dire moins 33%, sera sans aucune incidence sur la santé du chien et du chat, à condition d’utiliser de bon ingrédients, et surtout adaptés à nos animaux.

Quoi qu’il en soit, CROQ’ la Vie est, avec seulement 23% de glucides, une des quelques croquettes au monde les moins riches en glucides au monde. Sans parler de l’erreur de lecture de M. Gilles Vouillon qui compte un jour 25 à 30% de glucide et un autre jour plus de 40% au lieu des 23% réels. Il est donc impensable d’obtenir un classement aussi curieux, qui contredit totalement la réalité.

A noter que Gilles Vouillon utilise une technique de calcul par déductibilité en oubliant volontairement de soustraire certains ingrédients comme les fibres, quand il ne change tout simplement pas tout bonnement les pourcentages réels de nos ingrédients.

Monsieur Gilles Vouillon fait parti des acteurs d’internet à utiliser encore l’ancienne méthode de déduction de la Cellulose Brute de Weende pour obtenir un taux de glucides assimilables erroné. Comme déjà vu ci-dessus, cette méthodes datant des années 1972 reflétait la pauvreté de notre connaissance des glucides par le passé. Les techniques de calcules ont bien évoluée depuis. Cette méthode a été remplacée dès les années 1992 chez l’homme par la méthode de déduction des Fibres Totales (TDF), alors que dire de l’utilisation de cette technique totalement désuète chez nos amis carnivores…

Critère 10 : Le taux de cendres est faible (< ou = à 8%) et le taux de fibres brutes est faible (< ou = à 3)

CROQ’ la Vie gagne tout de même des points sur le dernier critère de cette liste maladroite : le taux de cendres brutes, c’est-à-dire le taux de minéraux utilisés, est faible. Ouf ! Nous avons eu chaud…

On en déduit qu’il n’y a pas d’utilisation de farine d’os, ou de carcasses… Une fois de plus, seules des protéines et graisses issues de viandes de qualité sont utilisées, expliquant ce taux de Cendres Brutes (minéraux) très faible.

Ce que l’on peut retenir de cet exemple

Vous l’aurez compris : en plus d’être un classement totalement subjectif, ce tableau de croquettes toxiques contredit presque systématiquement la réalité. La pratique semble ainsi trompeuse. On vous épargnera les “…”. C’est un compte rendu plutôt théâtral, fait pour attirer l’oeil, tourné vers le dénigrement gratuit.

Le manque de connaissances est également à soulever ici : méconnaissance des pratiques actuelles, méconnaissance des méthodes de calcul, méconnaissance nutritionnelle, méconnaissance des lectures d’étiquetage…

Nous regrettons vraiment la position de la Page Facebook Alertes Croquettes Toxiques, qui prend une tournure que nous ne soutenons pas.

Beaucoup de questions se posent alors :

  • Peut-on prendre ces tableaux, classements et listes de croquettes toxiques sortis en 2018, 2019 et 2020 au sérieux ?
  • Les lanceurs d’alertes ou différents auteurs de ces listes sont-ils influencés plus ou moins directement ?
  • Ces tableaux et listes ont-elles une réelle valeur ? Apportent-ils quelque chose ?
  • Peuvent-ils au contraire tromper les lecteurs cherchant à prendre soin de la santé de leur animal ?

Nous laissons la réponse à ces questions à la discrétion de nos lecteurs, qui sauront en tirer les meilleures réponses pour la santé de leur chien ou de leur chat.

Les tableaux et listes de croquettes toxiques de certains lanceurs d'alertes ne prennent pas en compte les études publiées sur le sujet

Alertes aux croquettes toxiques… sans preuve à l’appui ?

Enfin, au-delà des critères discutables, voire plus que discutables, utilisés dans ces tableaux et listes de croquettes toxiques, on regrette que tant de lanceurs d’alertes se positionnent comme tels… sans jamais publier une seule alerte ou étude officielle.

Pire : parfois, certains préfèrent ignorer ces études, car celles-ci ne vont pas dans le sens des marques qu’ils défendent.

Aux Joyeuses Gambades et chez CROQ’ la Vie, nous avons déjà fait l’objet de dénigrement de la part de certains lanceurs d’alertes, et nous déplorons les méthodes employées par ces personnes. Nous regrettons qu’on en vienne à des attaques par de faux avis, comme ça a pu être le cas. D’autant plus lorsque les entités concernées n’ont jamais fait le travail de publier des études scientifiques de réelles alertes sur les croquettes toxiques liées aux métaux lourds, mycotoxines, OGM, “viandes fraîches” utilisées, législations des pays… Toutes ces études que nous partageons à CROQ’ la Vie, car nous connaissons notre métier et parce que nous aimons nos chiens et tous les animaux de manière plus générale.

Ces guerres en ligne ne sont pas des actions qui feront bouger les choses, bien malheureusement. Nous préférons nous concentrer sur un travail de fond concret, utile et riche.

Découvrez ici les 7 CRITÈRES qui pour nous sont essentiels pour une alimentation de qualité mais aussi et surtout : adaptés aux Besoins Biologiques et Naturels de votre chien.

Vous souhaitez parler de la santé ou de l’alimentation de votre chien ? Vous vous sentez perdus ou avez besoin de conseils ? Nous restons à votre disposition par email, pour partager nos connaissances, notre riche expérience d’éleveurs engagés et vous aider à choisir les meilleures solutions pour votre compagnon.


Références


  1. [] RÈGLEMENT (CE) No 1069/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL – du 21 octobre 2009 – établissant des règles sanitaires applicables aux sous-produits animaux et produits dérivés non destinés à la consommation humaine et abrogeant le règlement (CE) no 1774/2002 (règlement relatif aux sous-produits animaux) : https://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:300:0001:0033:FR:PDF
  2. [] Prantil LR, Heinze CR, Freeman LM. – Comparison of carbohydrate content between grain-containing and grain-free dry cat diets and between reported and calculated carbohydrate values. J Feline Med Surg 2018;20:349-355. : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28569080
Afficher plus
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page