fbpx
Mauvaise haleine chien

DOSSIER : Mauvaise haleine du chien – quel remède naturel fonctionne VRAIMENT ?

Votre meilleur compagnon est heureux de vous voir quand vous rentrez à la maison ou quand vous souhaitez lui faire un câlin mais vous avez rapidement une forte appréhension… En effet, votre chien a une forte haleine fétide, une odeur de poisson ! De quoi en freiner plus d’un lors des moments de tendresse. Il est tellement plus agréable d’avoir un chien qui a bonne haleine à chaque fois qu’on lui fait quelques papouilles.

Peut-être ne le savez-vous pas, mais la mauvaise haleine du chien n’est pas une fatalité et traduit en réalité un digestion laborieuse et un estomac qui a du fil à retordre.

Et si je vous disais que dans cet article nous allons vous donner 3 conseils remèdes extrêmement précieux qui vous aideront à en finir définitivement avec cette mauvaise haleine ?

La première question essentielle à se poser : pourquoi mon chien a mauvaise haleine ?

La première question que devrait se poser chaque propriétaire avant de trouver un remède naturel, qu’il s’agisse de bicarbonate, d’huiles essentielles, d’homéopathie, d’aliments ou autres, est de comprendre d’où vient cette mauvaise haleine qui a une odeur de poisson.

Vous allez voir que cette question est loin d’être anodine, et que la réponse à tous vos soucis de mauvaise odeur dans la gueule de votre chien se trouve certainement dans l’éradication de la cause elle-même.

La cause de la mauvaise haleine du chien : le cliché du tartre

Beaucoup pensent que la mauvaise haleine du chien vient du tartre. Pourtant on se rend compte qu’une fois détartré, votre chien chéri a toujours mauvaise haleine…

Le fait de dire que l’halitose viendrait du tartre vous fait prendre différentes décisions : détartrage sous anesthésie générale, achat d’aliments à ronger, aliments spécifiques censés améliorer cette haleine fétide.

Sauf qu’en réalité, la mauvaise odeur de la gueule de votre chien n’est effectivement pas liée au tartre, comme le disent les croyances les plus communes. D’ailleurs une grande partie des chiens ayant mauvaise haleine n’ont pas de tartre. En réalité, ces odeurs désagréables ne proviennent pas du tartre, qui serait bien plutôt la conséquence de l’origine-même de cette haleine douteuse.

L’alimentation canine de nos chiens est de moins en moins adaptée…

L’haleine fétide du chien, “halitose” de son petit nom scientifique, est en fait le reflet d’une mauvaise digestion de l’animal.

Les chiens ont des Besoins Biologiques et Naturels précis.

  • Leur système digestif, spécifique à celui de tous carnivores, domestiqués ou non, les rend adaptés au carnivorisme. Ils ont donc de grands besoins en protéines et graisses animales, mais de qualité !
  • Ils n’ont aucun besoin en céréales ou en légumes ; cependant l’amidon que ces produits contiennent est essentiel à la constitution de la croquette sèche. Les céréales doivent donc être limitées au maximum.
  • Les légumes quant à eux, doivent être totalement écartés au vu des répercussions que nombre d’entre eux peuvent avoir sur leur système digestif (diarrhées, vomissements de bile, flatulences…) mais également sur la santé générale des chiens.

Si la qualité n’est pas au rendez-vous, ou si l’alimentation que vous lui donnez n’est pas adaptée, alors son estomac devra fournir des efforts importants pour digérer et se débarrasser des acides et toxines générées, afin de ne pas les faire stagner dans son système digestif. Résultat : l’haleine de votre chien en pâtit, et vos moments de complicité en sont ternis.

Peut-on soigner la mauvaise haleine du chien grâce à des remèdes de grand-mère ?

Les différents remèdes de grand mère à la mauvaise haleine du chien : bicarbonate, huiles essentielles, homéopathie…

Le bicarbonate est-il la solution à la mauvaise haleine du chien ?

Le bicarbonate de soude est un produit qui permet de blanchir les dents, mais aussi de lutter contre la mauvaise haleine chez nos chiens. Il permet en effet de soulager l’estomac du chien. Le bicarbonate de soude va tamponner notamment les acides de l’estomac : c’est de là que provient le soulagement.

Seulement, et vous le savez peut-être, si vous arrêtez de donner du bicarbonate à votre chien, les soucis d’haleine fétide reviendront inéluctablement. En effet, si le bicarbonate peut aider ponctuellement, il ne traite en rien l’origine alimentaire du problème d’haleine.

Huiles essentielles et mauvaise haleine : une solution temporaire

Les huiles essentielles sont souvent proposées dans les cas d’halitose chez le chien. Elles permettent de désinfecter en profondeur crocs et gencives, et de procurer au chien une bonne haleine grâce à la composition aromatique qui procure une sorte de “fraîcheur” plaisante pour le maître, tranchant clairement avec l’odeur fétide de la gueule de son animal.

Il existe différents parfums d’huiles essentielles pour chien contre la mauvaise haleine :

  • huile essentielle de citron
  • huile essentielle de sauge
  • huile essentielle d’eucalyptus
  • huile essentielle de menthe poivrée
  • huile essentielle de cannelle

Pour autant, cette solution aromatique à base d’huiles essentielles cache seulement la mauvaise haleine et ne traite une fois de plus aucunement la cause de ce désordre. Une fois que vous arrêtez de donner cette huile essentielle en brossant les dents de votre chien, la mauvaise haleine revient de plus belle !

Ces huiles ne sont donc nullement une solution durable, et impliquent un brossage des dents de votre chien régulier ; ce qui amène une difficulté supplémentaire, mais surtout ne traite toujours pas la cause.

Homéopathie et halitose chez le chien

L’homéopathie peut être proposée comme solution dans la mauvaise haleine chez nos carnivores domestiques. L’origine de cette halitose étant une surcharge digestive, liée à une alimentation non adaptée ou de mauvaise qualité, l’homéopathie va être utilisée notamment pour drainer le foie ou certains organes émonctoires permettant l’élimination d’acides et toxines.

Pour autant, donner de l’homéopathie pour drainer le foie du chien en gardant la même alimentation a-t-il réellement du sens ?

Une fois encore, dès que vous arrêtez la cure homéopathique, les soucis de mauvaise haleine reviendront nécessairement.

L’homéopathie est parfois aussi utilisée pour diminuer le tartre du chien, comme d’autres compléments alimentaires naturels très efficaces comme le Plaque Destructor. Mais comme nous l’avons déjà mentionné, les mauvaises odeurs de l’haleine ne sont que très rarement liées au tartre du chien. En fait, cette mauvaise odeur de la gueule de votre animal peut être liée au tartre uniquement dans les cas où le tartre est vraiment très avancé, voire surinfecté par une infection bactérienne, ce qui est rarement le cas.

Quel est l'impact réel de l'homéopathie sur la mauvaise haleine du chien ?

Traiter directement la cause de la mauvaise haleine, avec une alimentation adaptée à ses réels Besoins Biologiques et Naturels du chien

Nous l’avons vu : quel que soit le remède de grand mère ou remède naturel utilisé, à un moment où à un autre, il va falloir s’attaquer à l’origine de cette mauvaise haleine du chien si on veut pouvoir en finir définitivement avec cette mauvaise odeur de poisson.

Il n’y a pas de miracle : si depuis près de 20 ans nous arrivons à aider autant de chiens à retrouver une bonne haleine, c’est avant tout par une bonne alimentation répondant à leurs réels Besoin Biologiques et naturels originels de carnivores.

Une alimentation de qualité et adaptée répond selon nous à 5 points bien précis que vous pouvez dès maintenant mettre en application. C’est grâce à ces points déterminants que vous arriverez à soulager très rapidement l’estomac de votre animal de compagnie. S’en suivra un retour à une bonne haleine dans les jours qui suivront.

D’après notre expérience, il faut compter maximum 2 semaines pour un retour à une haleine fraîche dès lors que le chien est bien nourri.

il y a 3 semaines
N’hésitez pas
Ma chienne beauceron de 12 ans a de nouveau des selles, bien moulée humide normal quoi! sans glaire plus de gaz nauséabond, bonne digestions haleine non repoussante. Le prix est un peu élevé par rapport à d’autres mais ça compense, en allant moins chez le véto
Michèle P
il y a 4 semaines
Avant de prendre ces croquettes mon…
Avant de prendre ces croquettes mon chien avait mauvaise haleine et vomissait très souvent et depuis que nous prenons ces croquettes tout est rentré dans l’ordre. Dernièrement on a eu un petit souci avec notre chien dû à notre méconnaissance et un appel auprès de la société nous a donné le conseil qui a réglé le problème en deux jours. Le SAV en plus.
Bernard Guillouzo
il y a 4 semaines
Avis sur les croquettes.
C'est notre deuxième achat de croquettes et nous en sommes ravis. Notre chien à beaucoup moins mauvaise haleine et fait des selles plus petites et moins molles qu'avant. Il pèse 8kg et on ne lui donne que 80 à 90g par jour. Nous sommes pour l'instant très satisfaits.
Sébastien DECLERCQ
il y a 1 mois
très bon produit
très bon produit, notre chien les apprécies, il n'a plus le problème de bouche pateuse qu'il avait avant, son haleine s'est ammèlioré ce n'est pas parfait mais beaucoup mieux
denis sonthonnax
il y a 1 mois
Excellentes croquettes
Excellentes croquettes, depuis que notre bouvier les consomme, il n'a plus de diarrhée, de nausée et de selles molles. Il a un poil magnifique, une bonne haleine, et enfin des selles moulées que nous n'avions jamais avec les anciennes croquettes de l'élevage. Il est plein d'énergie, et en plus il croque les croquettes au lieu de les avaler goulument.
Thierry L.
il y a 2 mois
Avis croquettes
Bon produit mon chien aime beaucoup ! Son haleine est moins forte.
Francoise
il y a 3 mois
Super…mon Pilou le recommande…
Super...mon Pilou le recommande vivement ! Labrador 14 ans, ces croquettes ont amélioré son haleine...si si....oh combien ! Et sa mobilité..😊😊😊
Lolady
il y a 3 mois
Croquettes au top
Croquettes au top. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à leur poser. Ils répondent vite et sont de très bons conseils. Mon chien avait des selles molles et avait une haleine qui sentait le poisson. Il avait tendance à beaucoup se gratter alors qu'il n'avait aucun problème de peau. J'ai vu tout de suite une amélioration sur ses selles. Il a fallut attendre 10 ou 15 jours pour son haleine, qui ne sent plus rien à ce jour. Par contre, il se gratte toujours mais beaucoup moins et il m'avait prévenu que cela pouvait mettre 6 à 8 semaines pour voir une amélioration et cela fait 4 semaines que nous les utilisons. En résumé, je suis très satisfaite, enfin jango en est très satisfait et je recommande fortement leur produit.
Alexandra
il y a 4 mois
Incroyable le changement en deux jours déjà !
Super ! Mes Cotons de Tuléar les adorent ! La transition des croquettes s’est fait directement et aucun souci. Déjà constaté des améliorations au bout de deux jours au niveau de l’haleine et des selles parfaites. Ils ne touchent plus à leur marque habituelle hyper connues qui ne contiennent que des sous-produits. Petit bémol toutefois au niveau des frais d’envoi, assez élevés
Helena Dora
il y a 4 mois
Gonario pour Lucky
Bonjour à tous Depuis que j’utilise ces croquettes mon petit Lucky un épagneul papillon nain va beaucoup mieux. Plus de selles molles, plus de mauvaise haleine et toujours un bon dynamisme. Pour ses 3kg200 je ne lui donne que 50gr par jour et il semble satisfait et bien portant. Par contre avec ma première commande j’ai pris Dental+ ( plaque destructor ) de Bubimex pour les plaques dentaires et il se trouve que quand je lui en mets sur ces croquettes il hésite à les manger et ses belles crottes deviennent parfois molles et de couleur verte. Pour le coup j’ai arrêté de lui en donner. À savoir que pour son poids je lui en donnais qu’une demi cuillère par jour. Qu’en pensez-vous ? Cordialement
Gonario Tolu

Les 5 POINTS essentiels dans son alimentation pour traiter définitivement la mauvaise haleine du chien

Point #1 : Des protéines et graisses animales de qualité pour améliorer l’haleine du chien

Les protéines et graisses animales sont essentielles à la santé du chien en général, et en particulier à ceux qui souffrent de l’estomac ou de troubles digestifs plus généralement. La clé pour lui apporter le meilleur en termes de protéines et de graisses : se focaliser sur leur qualité, et non exclusivement sur leur quantité.

Des protéines de qualité : kézako ?

Le chien étant un animal carnivore, les protéines qui lui conviennent réellement sont les protéines animales, issues de viandes de qualité. À bannir : les protéines végétales, les sous-produits animaux 12 et sous-produits végétaux car ils n’apportent pas les mêmes qualités nutritives à votre compagnon, voire peuvent être très mauvais pour sa santé. L’estomac du chien en prendra inéluctablement un coup, menant petit à petit à la mauvaise haleine.

Pour mettre fin à l’halitose du chien, veillez à choisir des protéines :

Point #2 : Bannir absolument les Légumes et fruits !

On voit aujourd’hui plus que jamais fleurir sur le marché des nourritures pour chien à base de fruits et de légumes. Certains nous expliquent depuis quelques années seulement, que ces légumes et fruits seraient essentiels à la santé des chiens. Ces aliments sont également source de très nombreuses intolérances digestives voire de maladies signalées par la Food and Drug Administration (FDA)3 et les vétérinaires ils sont source également d’irritations chroniques de l’estomac, de mauvaise haleine chez le chien, de gastrites chroniques et parfois bien pire…

Aujourd’hui, cette théorie est donc durement rattrapée par la réalité des répercussions négatives, voire très négatives, que ces nombreux légumes et fruits ont sur la santé de nos animaux, chiens et chats, comme nous l’explique la Food and Drug Administration (FDA).

Bien que les rapports de la FDA concernent des dizaines de marques4 différentes, il existe des points communs. Bon nombre des produits faisant l’objet de l’enquête sont commercialisés comme étant “sans céréales” et contiennent une quantité importante de pois, de lentilles, de pois-chiches, légumineuses et de pommes de terre.

Les gamelles de nos compagnons contiennent ainsi de plus en plus de produits qui sont en fait inadaptés, mauvais ou nocifs pour leur bien-être, voire qui présentent une réelle toxicité pour nos carnivores domestiques. Beaucoup de ces légumes précédemment cités sont très mal digérés par bon nombre d’humains (omnivores) ; imaginez un instant l’impact sur l’estomac et le système digestif d’un chien carnivore dont l’intestin est trois fois plus court…

On connaît l’impact des légumes et fruits sur l’haleine de votre chien : ces aliments provoquent des irritations du système digestif et notamment de l’estomac. Il peuvent être à l’origine d’une apparition progressive d’halitose. Mais on oublie souvent de dire que certains de ces aliments sont déjà considérés comme toxiques par le Centre Antipoison Animal de l’École Vétérinaire5, comme la pomme de terre6, le raisin, la tomate…

Malgré tout cela, on en parle encore trop peu.

A l’élevage des Joyeuses Gambades, nous remarquons que les fruits et les légumes sont aujourd’hui souvent en cause dans de nombreuses pathologies chez le chien, comme :

  • Les selles molles ou diarrhées chroniques
  • Les gastrites chroniques
  • Les flatulences nauséabondes, accentuées par ces légumes et fruits qui provoquent une digestion laborieuse
  • Les dermatites à répétition, et autres problèmes de peau
  • Les parasitoses, comme la Giardiose ou la Coccidiose, ou autres parasites intestinaux
  • Certains troubles neurologiques7
  • Des pathologies cardiaques8

Il est donc crucial d’arrêter immédiatement les légumes et les fruits pour votre chien.

Banissez les légumes et les fruits de l'alimentation de votre chien, pour régler ses soucis de mauvaise haleine

Point #3 : Une faible teneur en céréales dans les croquettes de votre chien

Ce qui est souvent dénoncé dans les céréales, c’est leur teneur en glucides. Plus vous avez de céréales dans une croquette, plus il y a de glucides. Vous entendrez souvent dire qu’un trop fort taux de glucides empoisonne votre compagnon. Cette affirmation est toutefois à modérer. Et il ne faut pas oublier que qui dit “croquettes sans céréales” dit également glucides puisque les céréales sont remplacées par des légumes riches en amidon, c’est à dire des glucides complexes.

Les glucides doivent être limités OUI ; cependant ils restent absolument nécessaires à la formation d’une croquette sèche et sont totalement neutres pour l’organisme du chien en petite quantité, lorsqu’ils ne proviennent pas de légumes.

De notre point de vue et par expérience à l’élevage des Joyeuses Gambades, il est préférable de choisir des croquettes avec des céréales et surtout sans légumes. Aux Joyeuses Gambades (meilleur élevage de France dès 1998), grâce à une faible proportion de céréales introduite dans la nourriture de nos chiens, nous avons aidé nos chiens à retrouver une pleine santé durablement, et cela depuis près de 20 ans. A contrario, on nous rapporte très fréquemment des chiens qui se mettent à développer des pancréatites aiguës seulement quelques mois après être passés sur des croquettes sans céréales mais avec des légumes.

Entre légumes, fruits et céréales, le choix est ainsi tout vu…

Personnellement nous recommandons de ne pas dépasser ⅓ de glucides maximum dans une croquette, soit 33% environ. Cela est amplement suffisant pour former une croquette. Ce taux est déjà bien plus bas que la grande majorité des croquettes, permettra une meilleure digestion à votre animal, et ira dans le sens d’une meilleure santé de l’estomac de votre chien.

Au sein de notre élevage nous avons même réussi à descendre à un taux record pour une croquette sans légumes avec 23% seulement de glucides ! Ce qui est bien évidemment encore meilleur tant qu’on n’incorpore pas des protéines et de graisses de mauvaise qualité de l’autre côté.

Point #4 : Une cuisson saine à basse température

S’il est possible de donner de la viande crue (non cuite) à son animal, les propriétaires de chiens préfèrent souvent leur choisir une alimentation sèche (et donc cuite) telles que les croquettes ou pâtées.

Or il faut savoir qu’une cuisson à très haute température va rapidement avoir des répercussions sur la qualité nutritionnelle des protéines et graisses de l’aliment, pourtant essentielles à la bonne digestion et à la santé de l’estomac du chien, et encore plus dans les cas de mauvaise haleine.

Nous ne pouvons que vous conseiller une croquette cuite à basse température, qui préserve l’intégrité nutritionnelle des protéines et graisses, mais également l’intégrité des graisses, minéraux, vitamines et oligo-éléments, pour la santé de votre chien.

Point #5 : Une alimentation testée pour les métaux lourds et les mycotoxines

Certains vétérinaires tirent la sonnette d’alarme sur des allergènes, additifs allergisants contenus dans les croquettes de nos chiens et pouvant avoir des répercussions sur la santé du système digestif de nos chiens. Mais d’autres scientifiques et études soulèvent également des problèmes liés à la présence de métaux lourds ou de mycotoxines dans bon nombre de marques de croquettes. En effet, des études récentes, depuis 2017, faites sur 48 marques et 200 échantillons de marques européennes de croquettes et de pâtées 910) révèlent avoir retrouvé dedans des “éléments indésirables” tels que des métaux lourds, dont l’Arsenic (As), et ce de manière particulièrement élevée.

Ces deux études indépendantes tirent la sonnette d’alarme auprès des autorités de l’Union Européenne. Les deux ont pu constater que près de 1/4 des échantillons analysés d’aliments pour animaux de compagnie contenaient des concentrations totales d’Arsenic dépassant la limite légale fixée par la directive 2002/32 /CE. Selon elle, “la teneur en Arsenic allait de 20% à 36% lorsque la directive 2002/32 / CE était en vigueur. Au cours de la période 2011-2012, notre laboratoire a envoyé 7 notifications au RASFF, signalant la présence d’Arsenic dans des aliments pour animaux de compagnie importés dépassant les limites maximales fixées par l’UE.” 12

Ces métaux lourds ne sont bien évidemment pas non plus sans répercussion sur la santé de l’estomac de nos chiens. C’est pourquoi nous vous incitons à choisir des aliments testés comme nous avons pu le faire pour l’alimentation de nos propres chiens au sein de notre élevage aux Joyeuses Gambades.


Références


  1. [] RÈGLEMENT (CE) No 1069/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL – du 21 octobre 2009 – établissant des règles sanitaires applicables aux sous-produits animaux et produits dérivés non destinés à la consommation humaine et abrogeant le règlement (CE) no 1774/2002 (règlement relatif aux sous-produits animaux) : https://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:300:0001:0033:FR:PDF
  2. [] SIFCO (Syndicat des Industries Françaises des Coproduits Animaux) – Valorisation des sous-produits ou co-produits animaux : https://www.sifco.fr/valorisation#coproduits
  3. [] Food and Drug Administration (FDA) : https://www.fda.gov dans plusieurs communiqués publié depuis 2017
  4. [] Food and Drug Administration (FDA) : Questions & Answers: FDA Center for Veterinary Medicine’s Investigation into a Possible Connection Between Diet and Canine Heart Disease – Updated June 27, 2019 : https://www.fda.gov/animal-veterinary/animal-health-literacy/questions-answers-fda-center-veterinary-medicines-investigation-possible-connection-https://www.fda.gov/animal-veterinary/animal-health-literacy/questions-answers-fda-center-veterinary-medicines-investigation-possible-connection-between-diet-and
  5. [] Centre antipoison Animal de l’Ecole Nationale Vétérinaire : https://www.centre-antipoison-animal.com
  6. [] Toxicité digestive et nerveuse de la Pomme de terre – Centre antipoison Animal de l’Ecole Nationale Vétérinaire : https://www.centre-antipoison-animal.com/pomme-terre.html
  7. [] Toxicité digestive et nerveuse de la Pomme de terre – Centre antipoison Animal de l’Ecole Nationale Vétérinaire : https://www.centre-antipoison-animal.com/pomme-terre.html
  8. [] Food and Drug Administration (FDA) : FDA Investigation into Potential Link between Certain Diets and Canine Dilated Cardiomyopathy : https://www.fda.gov/animal-veterinary/news-events/fda-investigation-potential-link-between-certain-diets-and-canine-dilated-cardiomyopathy
  9. [] M. Davies , R. Alborough , L. Jones , C. Davis , C. Williams , et DS Gardner, (2017) : Mineral analysis of complete dog and cat foods in the UK and compliance with European guidelines “Analyse minérale d’aliments complets pour chiens et chats au Royaume-Uni et conformité aux directives européennes.” : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5719410/#CR5
  10. [] Squadrone S , Brizio P , Simone G , Benedetto A , Monaco G , Abete MC – “Presence of arsenic in pet food : a real hazard ?” (Présence d’arsenic dans les aliments pour animaux de compagnie : un danger réel ?) – Vet Ital. 29 décembre 2017; 53 (4) : 303-307. doi : 10.12834 / VetIt.530.2538.2. : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29307124 (Version entière au format PDF : http://www.izs.it/vet_italiana/2017/53_4/VetIt_530_2538_2.pdf
Afficher plus
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page