Quand utiliser le vermifuge Milbemax pour mon chien ?

1 221 vues 0 commentaire
7 minutes de lecture

Le vermifuge Milbemax est un bon choix, mais peut aussi s’avérer inefficace contre certains vers ou parasites comme la Giardiose ou la Coccidiose. Voici nos conseils.

Pourquoi faut-il vermifuger son chien ou chiot ?

Le vermifuge pour le chien est une méthode de médication pour éliminer les parasites qui se logent dans son système digestif. Ce sont des vers plats, ronds, ou protozoaires, comme les parasites Giardia et Coccidi. Un vermifuge s’utilise aussi bien de façon curative que de façon préventive. Ses propriétés agissent directement sur les parasites, dès l’administration du produit. L’antiparasitaire, selon sa composition, sera efficace sur une ou plusieurs familles de parasites, et couvrira donc un spectre parasitaire plus ou moins large.

Tout savoir sur les comprimés vermifuge Milbemax

Le Milbemax est sans doute l’antiparasitaire le plus utilisé, car il couvrirait la plus large partie des vers ronds (Nématodes) et des vers plats (Cestodes). Cependant, attention, le « Milbemax Grand chien » est déconseillé pour les chiens de moins de 5 kg. Pour ces derniers il existe un « Milbemax Petit chien et chiot » qui est bien moins dosé.

Vous trouverez le vermifuge Milbemax chez votre vétérinaire, à la pharmacie, mais également sur Internet, à des prix divers. Veillez à donner un comprimé pour un chien de 5 à 25 kg, deux comprimés pour un animal de 25 à 50 kg, et trois comprimés pour un poids de 50 à 75 kg. Pour les petits chiens ou chiots, le dosage est de un demi comprimé pour un chien / chiot de 0,5 à 1 kg, un comprimé pour un animal de 1 à 5 kg, et deux comprimés pour un poids de 5 à 10 kg.

A noter que le Milbemax peut être utilisé chez les chiens reproducteurs comme chez les chiennes en gestation ou en lactation, contrairement à bon nombre d’autres vermifuges pour chien.

Contre quels parasites le vermifuge Milbemax est-il vraiment efficace ?

Contre quels parasites ou vers le vermifuge Milbemax est-il efficace ?

Selon le RCP officiel « Résumé des Caractéristiques du Produit »1, le vermifuge Milbemax est capable de traiter les vers ronds tels que :

  • Taenia spp,
  • Echinococcus spp,
  • Mesocestoides spp,

Mais également les vers plats comme :

  • Dipylidium caninum,
  • Ancylostoma caninum,
  • Toxocara canis,
  • Toxascaris leonina,
  • Trichuris vulpis,
  • Crenosoma vulpis,
  • Angiostrongylus vasorum,
  • ou Thelazia callipaeda.

Le Milbemax est-il efficace contre la Giardiose et la Coccidiose ?

La recherche d’une Giardiose ou d’une Coccidiose chez le chien devrait être systématiquement menée. Malheureusement cela reste encore très rare aujourd’hui et c’est une façon de passer à côté de ces parasitoses à protozoaire invisibles à l’oeil nu. Les dernières études vétérinaires estiment que pas moins de 13% des chiens ont déjà souffert de Giardiose234 et que plus de 9% d’entre eux souffrent d’une Coccidiose53.

  • Dans le cas de la Giardiose, les symptômes peuvent être des selles molles persistantes, mal formées, avec présence de glaires, c’est-à-dire un mucus qui enveloppe les selles du chien. Mais aussi des selles avec des couleurs verdâtres, ou des selles ternes, pouvant même tirer vers le gris. A noter la présence non systématique de sang dans les selles.
  • La Coccidiose, quant à elle, peut se révéler par des selles très claires, orange, jaunes ou crème, très molles voire même liquides.

Il est important de rappeler que le vermifuge Milbemax est inefficace contre les parasites protozoaires comme dans la Giardiose ou la Coccidiose66. Celles-ci doivent être traitées au contraire par des vermifuges ou antibiotiques très spécifiques.

Dans tous les cas, afin de savoir quel vermifuge employer pour votre chien, consultez votre vétérinaire. N’hésitez pas à nous contacter pour que nous vous accompagnions dans un premier temps.

Note : Lors des bilans parasitaires, faites systématiquement la demande de recherche pour la Giardiose et pour la Coccidiose, qui reste très mal dépistées aujourd’hui car non testées, alors même qu’elles touchent environ 10% des chiens !

Le vermifuge Milbemax n'est pas efficace contre la Giardiose et la Coccidiose

Combien de fois par an dois-je vermifuger mon chien avec le Milbemax ? Faut-il alterner avec d’autres vermifuges et pourquoi ?

En réalité, la fréquence à laquelle doit être administré le médicament dépend directement de la qualité de la nourriture consommée par le chien. On peut même dire que cela va du simple au double, c’est-à-dire 4 fois par an pour une alimentation moyenne ou bas de gamme à seulement deux fois par an pour une alimentation de réelle qualité.

C’est un aspect très important de la vermifugation du chien. Plus la nourriture sera pauvre en qualités nutritives plus l’animal va développer des parasites. En effet, plus le système immunitaire intestinal va se fragiliser en raison d’une mauvaise alimentation, plus le chien sera vulnérable. Il est donc important de mesurer toute l’importance de donner des repas sains et équilibrés à votre animal de compagnie. Si vous êtes perdus, n’hésitez pas à nous contacter, nous vous aiderons avec grand plaisir.

L’alternance des vermifuges est souhaitable, pour plusieurs raisons. Mais tout d’abord, il est indispensable d’identifier les différences entre ces antiparasitaires afin d’utiliser celui qui conviendra le mieux à l’état de votre chien.

Par exemple, dans le cas d’une vermifugation préventive pour d’éventuels vers ou autres parasites microscopiques tels que les Giardias, il est conseillé d’alterner les vermifuges d’un traitement à un autre, comme le vermifuge Dolthène, Milbemax, Drontal, ou le Panacur. Comme aucun vermifuge ne traite l’ensemble des parasites, cette précaution permet d’offrir une prévention plus large.
Votre vétérinaire vous permettra de connaître la différence entre ces vermifuges et de diagnostiquer de quel parasite intestinal souffre votre chien.

Comment administrer le Milbemax à son chien ou chiot ?

On peut lui mettre directement le comprimé dans la gueule, ou bien l’écraser dans la nourriture, de préférence dans un aliment qu’il aime particulièrement, dont l’odeur forte permet de masquer la présence du médicament : fromage, sardine, beurre, jus de viande… Il est vrai que quand le chien a faim, il ne réfléchit pas longtemps avant de se jeter sur sa nourriture.

Cependant, il faut toujours bien penser à vérifier le dosage. Un surdosage peut avoir des conséquences très graves sur la santé de l’animal.

Quels sont les effets secondaires du Milbemax chez le chien ?

Le vermifuge Milbemax, comme tous les vermifuges, peut avoir des effets secondaires. C’est pourquoi votre chien doit systématiquement être pesé avant l’administration du Milbemax afin de donner une posologie adaptée à son poids. Cela fait partie des bonnes pratiques.

Les effets secondaires les plus fréquents du Milbemax et communs à tous les vermifuges sont bien sûr digestifs. Parmi les effets secondaires les plus fréquents des vermifuges on retrouve :

  • les vomissements
  • les diarrhées
  • l’anorexie (perte d’appétit)
  • les nausées

Il n’y quasiment pas d’effets secondaires autres, mais ceux-ci peuvent exister dans de faibles proportions. On a observé dans de très rares cas des réactions d’hypersensibilité, de léthargie ou de tremblements musculaires et/ou des signes gastro-intestinaux comme des vomissements, diarrhées, anorexie et salivation.

Quelles sont les contre-indications auxquelles faire attention avec le Milbemax ?

Il est important de bien veiller à ne jamais donner de Milbemax à un chien pesant moins de 5 kg.

De plus, le traitement de chiens porteurs de Dirofilaria immitis (microfilaires circulantes) peut conduire à une réaction d’hypersensibilité entraînant des symptômes tels que des tremblements, essoufflement, ou salivation excessive. Cela n’est pas dû à la toxicité du produit mais à une libération de protéines lors de l’élimination des Dirofilaria immitis. Dans ce cas précis, comme pour la Giardiose et la Coccidiose, le Milbemax n’est pas du tout indiqué.

Donnez une alimentation adaptée à votre chien pour éviter la récidive des vers

La base de toute prévention naturelle dans l’apparition de vers et autres parasites de l’intestin : l’alimentation

Nous ne rappellerons jamais assez que la meilleure façon de prévenir l’apparition de parasites est de veiller sur la qualité de l’alimentation de votre chien. Une bonne nourriture est en effet la base de toute prévention du développement des vers ronds et des vers plats, mais aussi de la Giardiose ou de la Coccidiose qui, avec l’arrivée d’une alimentation pour chiens souvent de très basse qualité, se répandent de plus en plus, jusqu’à toucher une forte partie de nos animaux de compagnie.

Il ne faut pas oublier ce rapport de cause à effet entre une mauvaise alimentation et un système immunitaire faible qui, petit à petit, n’arrive plus à se défendre naturellement contre les parasites intestinaux.

La prévention naturelle consiste donc à optimiser toujours la qualité nutritive des aliments destinés aux chiens, car elle seule sera le garant d’une bonne santé intestinale et d’une bonne résistance immunitaire.

  • Une alimentation riche en protéines animales de qualité
  • Des viandes agréées à la consommation humaine
  • Un aliment pauvre en céréales
  • Une nourriture sans légumes ni fruits
  • Une nourriture cuite à basse température
  • Uniquement des graisses animales de qualité
  • Voire une nourriture testée en laboratoire

Le développement des parasites est en relation directe avec la santé intestinale et la santé du système immunitaire de nos chiens. La santé du système immunitaire de nos animaux est d’ailleurs étroitement liée à la santé intestinale, et dépendra donc fortement de la qualité de l’alimentation que vous lui donnerez, mais également de certains traitement et effets secondaires qui peuvent avoir des répercussions plus ou moins importantes sur le long terme sur la flore intestinale de votre animal.

Ainsi, pour limiter le développement de parasites intestinaux, parallèlement à un vermifuge, une alimentation saine sera toujours primordiale.

Pour plus de conseils, n’hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons rapidement et avec grand plaisir.

retrouver tous les commentaires de cet article

Références

  1. [] RCP Officiel : MILBEMAX COMPRIMÉS POUR CHIENS : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=MILBEMAX+COMPRIMES+POUR+CHIENS
  2. [] SANDRINE HERZOG – Ecole Nationale Veterinaire d’alfort – Faculté de medecine de creteil le 14 mars 2002 – “Etude epidemiologique de la giardiose en elevage canin essai de traitement au fenbendazole” : http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=361
  3. [] [] Decock Christophe – These : 2002 – tou 3 – 4177 “essai de traitement de la giardiose canine par le febantel, le fenbendazole, l’oxfendazole et le metronidazole” : http://oatao.univ-toulouse.fr/1035/1/celdran_1035.pdf
  4. [] ESCCAP (European Scientific Counsel Companion Animal Parasites) : “Traitement et prévention des parasitoses des carnivores domestiques (recommandations d’un groupe d’experts européens – Protozoaires parasites digestifs de chien et du chat” : https://www.esccap.org/uploads/docs/6r7ccxrl_ESCCAP__Protozoa_French_adaptation_definitive_version_27_March_2013.pdf
  5. [] SANDRINE HERZOG – Ecole Nationale Veterinaire de Maisons Alfort – Faculté de medecine de creteil le 14 mars 2002 – “Etude epidemiologique de la giardiose en elevage canin essai de traitement au fenbendazole” : http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=361
  6. [] [] C. DECOCK (Parasitologie, École Nationale Vétérinaire de Toulouse), M.-C. CADIERGUES, M. ROQUES et M. FRANC (U.M.R. 181 École Nationale Vétérinaire de Toulouse 23, chemin des Capelles, 31076 Toulouse) : Evaluation de quatre traitements de la giardiose canine, Revue Méd. Vét., 2003, 154, 12, 763-766 : https://www.revmedvet.com/2003/RMV154_763_766.pdf

Partagez cet article

Vous aimerez lire aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cocher cette case pour accepter notre Politique de confidentialité

QUI EST À L’ORIGINE DU BLOG CROQ LA VIE ?

Davy Ros

Davy Ros :

Ostéopathe D.F.O. et Hygiéniste, spécialisé en nutrition animale à l’élevage Joyeuses Gambades.

NOS ALIMENTS ET NOTRE BOUTIQUE SANTÉ

La boutique