Quels sont les symptômes des vers chez le chien ? Quelle solution ?

739 vues 0 commentaire
8 minutes de lecture

Vous pensez que votre compagnon présente des symptômes de vers chez le chien ?

Cet article est fait pour vous aider à déterminer si votre chien est bien infesté de vers, et si oui, lesquels. Il vous conférera également les meilleures pratiques pour vous débarrasser de ces vers, et éviter durablement la récidive de manière naturelle.

Les symptômes des vers chez le chien

Voici les symptômes les plus fréquents qui pourront révéler des signes d’invasion de vers sur votre chien.

  • État d’amaigrissement / perte de poids
  • Mais le chien mange toujours beaucoup
  • Démangeaison de l’anus
  • Vomissements
  • Ventre gonflé chez le chiot
  • Etat du poil : plus terne que d’habitude

Symptômes des vers ronds et des vers plats chez le chien

Les vers aiment proliférer dans le système intestinal d’un chien nourri avec une alimentation non-adaptée à sa physiologie. En effet, la conséquence de ce type de nourriture est que le chien aura un système immunitaire intestinal faible. Les parasites profitent de cet affaiblissement immunitaire pour se développer. Un chien mal alimenté devient pour ainsi dire incapable de lutter naturellement contre l’arrivée des vers, larves et œufs.

De fait, les symptômes apparaîtront et se manifestent très vite : perte de poids malgré une apparente boulimie, irritations à niveau de l’anus (le chien frotte son postérieur par terre).

Dans le cas du ver solitaire, on peut également fréquemment voir dans les matières fécales des sortes de grains de riz blanc long de 1cm, appelés anneaux gravides, qui ne sont ni plus ni moins que des sacs contenant plusieurs œufs adultes de vers solitaires. Il faut bien sûr se débarrasser d’eux le plus vite possible. Ils gravitent autour de l’anus, mais aussi dans le pelage de l’animal, et on peut en retrouver dans le couchage du chien (panier, tapis…).

Symptômes de la Coccidiose et de la Giardiose chez le chien

Symptômes de la Coccidiose

Autant on peut parfois observer et déceler des vers ou des œufs de vers dans les selles du chien, autant on ne peut déceler ces parasites dans le cas de la Coccidiose, qui est une parasitose unicellulaire invisible à l’oeil nu.

Restent un certain nombre de symptômes qui peuvent se manifester, ceux-là bien visibles :

  • Les selles de votre chien sont claires et tirent vers le jaune, même parfois l’orange ou crème
  • Ses selles sont à tendance très molles voire liquides, et ce depuis plusieurs jours, semaines voire mois

Si vous reconnaissez l’état des selles de votre chien dans ces symptômes, il faut réagir vite. Sachez que la Coccidiose peut avoir des conséquences graves, voire même fatales, chez le jeune chiot à cause de la déshydratation intense qu’elle peut amener. Prenez aussitôt rendez-vous chez le vétérinaire pour un diagnostic et traitement adapté.

Symptômes de la Giardiose

Même chose avec la Giardiose, dont le parasite Giardia est lui aussi invisible à l’œil nu, et donc indécelable sans analyse de selles au microscope. Mais une observation visuelle des selles du chien révèle dans la majeure partie des cas des symptômes qui peuvent suffire à établir un primo-diagnostic :

  • Des selles qui persistent à être molles, mal formées
  • Souvent une présence de glaires, un mucus qui enveloppe les selles du chien
  • Des selles avec des couleurs verdâtres, ou des selles qui sont ternes, pouvant même tirer vers le gris
  • Parfois, la présence de sang dans les selles

Le vétérinaire pourra confirmer votre premier diagnostic et vous prescrire le vermifuge adéquat. A noter tout de même ici que les traitements donnés sont souvent inadaptés. En effet, les seuls vermifuges ayant une efficacité dans environ 50 à 60 % des cas sont le Drontal et le Panacur12 mais, en nous appuyant sur les dernières études vétérinaires, nous préférons ne recommander que le Panacur.

Pourquoi votre compagnon développe des symptômes de vers chez le chien

Pourquoi mon chien développe-t-il donc des vers intestinaux ?

Les vers s’attrapent très facilement lorsque le chien s’applique à lécher d’autres déjections canines où pullulent œufs et larves. Les puces transmettent également les vers plats comme le Dipylidium.

Mais tous les chiens sont exposés, alors pourquoi certains développent facilement des parasitoses et d’autres non ?

La réponse est simple, et nous vous en avons déjà donné un aperçu au début de l’article : le développement et la prolifération de ces vers intestinaux chez le chien dépend directement de l’efficacité ou non de son système immunitaire.

Une alimentation non-adaptée aux Besoins Biologiques et Naturels du chien affecte énormément sa flore intestinale et son immunité, c’est-à-dire sa capacité à se défendre. Les parasites peuvent donc se développer comme ils le souhaitent.

Voilà pourquoi certains chiens sont plus vulnérables face à l’invasion des vers. Tout vient principalement de l’alimentation, véritable bouclier de la santé immunitaire intestinale. A noter également que certains traitement médicamenteux, antibiotiques notamment, peuvent affaiblir l’immunité intestinale du chien.

La qualité de notre élevage des Joyeuses Gambades s’est construite à partir de la philosophie de la Santé par l’Alimentation, qui consiste à donner à la nourriture le rôle capital qu’elle peut jouer dans la santé de nos animaux. Avec une alimentation saine, adaptée, nous vermifugeons moins souvent, et nos fidèles compagnons se portent bien mieux.

Quel vermifuge choisir ? Quel est le meilleur traitement ?

Traitement par une vermifugation traditionnelle

L’idéal consiste à faire pratiquer un test parasitaire pour pouvoir administrer le vermifuge adapté à votre chien, notamment pour un effet curatif.

Sinon, pour les traitements préventifs nous conseillons l’alternance des vermifuges pour mieux couvrir le spectre parasitaire, c’est-à-dire les différentes familles de parasites. Car, en effet, aucun vermifuge n’est efficace contre tous les vers ou autres parasites microscopiques, tout en sachant qu’une bonne alimentation restera à la base de toute prévention des vers.

Les vermifuges efficaces contre les vers sont nombreux : le Milbemax3, le Profender4, le Milbactor5, le Dothène6, le Scanil7, le Drontal8, le Lopatol9, ou l’Ascaryl Trio10. Attention au Panacur et l’Advocate11, qui demeurent inefficaces contre les vers solitaires de type Dipylidium.

Concernant les cas de la Coccidiose et de la Giardiose, précisons que les traitements et les symptômes sont différents de ceux cités en amont pour les vers plats et ronds.

Traitement par un vermifuge naturel

Savez-vous que l’efficacité des vermifuges naturels pour chien est en réalité plutôt décevante, et que certains sont même mauvais pour la santé de votre chien ?

Les travaux du vétérinaire Pierre May, spécialisé en phytothérapie12, ont beaucoup semé le doute sur l’efficacité prétendue des vermifuges naturels. Selon lui, et malgré lui, il révèle que leur efficacité est très relative et plutôt décevante.

Savez-vous que l’ail est toxique, ou que la courgette est à l’origine de nombreuses irritations du système digestif du chien, comme tous les légumes, fruits, tubercules et légumineuses ?

Pour autant, tout n’est pas mauvais dans les méthodes naturelles.

La Terre de Diatomée par exemple semble en effet tout à fait adaptée pour traiter les vers, et s’avère assez efficace d’après tous les retours que nous en avons. Sans effets secondaires, facilement soluble dans les aliments, elle offre une belle alternative.

Mais attention : dans le cas d’une infestation de vers déjà bien avancée, il faudra lui préférer un vermifuge traditionnel chimique, surtout avec les jeunes chiots. De même, il est à noter que la Terre de Diatomée est inefficace contre les protozoaires (Giardiose et Coccidiose).

Pour faire disparaître les symptômes des vers chez le chien, et prévenir la récidive, une alimentation adaptée est nécessaire

Comment prévenir l’apparition de vers chez le chien par une alimentation saine ?

Vous l’aurez compris : c’est dans une alimentation adaptée que la prévention du développement des vers sera la plus efficace. Les conséquences sont plus ou moins graves sur le moyen et le long terme, car elles empêchent les chiens de se défendre naturellement contre les vers. Cette nourriture mal adaptée “bloque” les défenses immunitaires, tout en irritant le système intestinal du chien, et peut être à la source de bien d’autres soucis de santé pas la suite.

Alors vous vous demandez sans doute : une nourriture saine, adaptée à nos carnivores domestiques et équilibrée, qu’est-ce que c’est ?

Pour être sûr d’apporter le meilleur, veillez à suivre ces quelques critères de qualité alimentaires pour choisir la nourriture de votre compagnon :

  • Une nourriture sans légumes, fruits, tubercules ou légumineuses. Ces ingrédients sont en effet dangereux pour sa santé, et à l’origine de nombreux troubles (diarrhées, vomissements, pancréatites, troubles hépatiques…). Certains, comme la pomme de terre13 et le raisin14, sont d’ailleurs déjà enregistrés comme toxiques au Centre Antipoison Animal.
  • Un aliment à base de viandes agréées à la consommation humaine, à l’origine tracée (si possible française). Votre chien, carnivore par nature, a besoin de bonnes protéines animales pour conserver la santé, et notamment lutter contre les vers. Pourtant, on ne compte plus les pâtées et croquettes à base de sous-produits animaux1516, qui sont les déchets de notre industrie agro-alimentaire, et influent négativement le système digestif de nos compagnons. A éviter absolument, et à remplacer par des protéines animales de très bonne qualité !
  • Une nourriture qui limite au maximum le taux de glucides, en-dessous de 33% de la composition totale de l’aliment. Au-delà de cette limite, les glucides perdent leur effet neutre sur la santé de votre compagnon, pour devenir nocives pour son organisme à plus ou moins long terme.
  • Un aliment cuit à basse température, qui préserve l’intégrité nutritionnelle des ingrédients de base, et évite la formation d’élément cancérigènes que sont les acrylamides.
  • Un aliment testé contre les mycotoxines, OGM et métaux lourds. En effet, ces éléments peuvent avoir des conséquences néfastes sur la santé de votre compagnon.

Depuis près de 18 ans maintenant, nous, éleveurs aux Joyeuses Gambades, avons pris le parti de devenir nos propres artisans, et créer nos propres croquettes, adaptées aux Besoins Biologiques et Naturels de nos compagnons : les croquettes CROQ’ la Vie.

Avec 72% d’aliments d’origine animale, issus de nos bonnes terres françaises, aucun légume, fruit, tubercule ou légumineuse, et seulement 23% de glucides, les croquettes CROQ’ la Vie sont idéales pour prendre soin de votre compagnon, et éviter les symptômes des vers chez le chien. Elles souscrivent à tous les critères de la Santé par l’Alimentation, si chère à notre coeur.

Pour supprimer les symptômes des vers du chien, il est important de prendre conscience, qu’en dehors de vermifuger le chien, il faut absolument décider de changer les habitudes alimentaires de son animal en lui donnant des aliments qui ne mettront pas en péril la santé de son immunité intestinale contre les parasitaires.

Si vous êtes perdus ou que vous avez la moindre question sur la santé de votre chien, n’hésitez pas à nous contacter. C’est toujours un véritable plaisir de pouvoir partager toute notre expérience et notre passion, en vous donnant les meilleurs conseils que nous puissions vous donner, à vous et votre chien.

retrouver tous les commentaires de cet article

Références

  1. [] Decock Christophe – These : 2002 – tou 3 – 4177 “essai de traitement de la giardiose canine par le febantel, le fenbendazole, l’oxfendazole et le metronidazole” : http://oatao.univ-toulouse.fr/1035/1/celdran_1035.pdf
  2. [] ESCCAP (European Scientific Counsel Companion Animal Parasites) : “Traitement et prévention des parasitoses des carnivores domestiques (recommandations d’un groupe d’experts européens – Protozoaires parasites digestifs de chien et du chat” : https://www.esccap.org/uploads/docs/6r7ccxrl_ESCCAP__Protozoa_French_adaptation_definitive_version_27_March_2013.pdf
  3. [] RCP Officiel : MILBEMAX COMPRIMÉS POUR CHIENS : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=MILBEMAX+COMPRIMES+POUR+CHIENS
  4. [] RCP Vermifuge PROFENDER pour chien – Le Med’Vet, recueil des médicaments vétérinaires mis à jour quotidiennement par les laboratoires : http://www.med-vet.fr/medicament-profender-15-mg-3-mg-comprimes-liberation-p1150
  5. [] RCP Officiel Vermifuge Milbactor : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=MILBACTOR+12%2C5+MG%2F125+MG+COMPRIMES+POUR+CHIENS+PESANT+AU+MOINS+5+KG
  6. [] RCP Officiel : DOLTHENE CHIEN : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=DOLTHENE+CHIEN+M
  7. [] RCP OFFICIEL Scanil http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=SCANIL+CHIOTS+ET+PETITS+CHIENS
  8. [] RCP OFFICIEL : Drontal http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=DRONTAL+P+BONE
  9. [] RCP OFFICIEL : Lopatol http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=LOPATOL+100
  10. [] RCP OFFICIEL : Ascaryl http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=ASCATRYL+TRIO+GRAND+CHIEN
  11. [] RCP OFFICIEL : Advocate http://www.ircp.anmv.anses.fr/fiche.aspx?NomMedicament=ADVOCATE+40+MG+%2B+10+MG+SOLUTION+POUR+SPOT-ON+POUR+PETITS+CHIENS
  12. [] Livre : Guide pratique de phyto-aromathérapie pour les animaux de compagnie – 19 novembre 2014, du Docteur Vétérinaire Pierre May
  13. [] Toxicité digestive et nerveuse de la Pomme de terre – Centre antipoison Animal de l’Ecole Nationale Vétérinaire : https://www.centre-antipoison-animal.com/pomme-terre.html
  14. [] Le raisin : enregistré au Centre Antipoison Animal, Chapitre “plantes toxiques” : https://www.centre-antipoison-animal.com/raisin.html
  15. [] SIFCO (Syndicat des Industries Françaises des Coproduits Animaux) – Valorisation des sous-produits ou co-produits animaux : https://www.sifco.fr/valorisation#coproduits
  16. [] RÈGLEMENT (CE) No 1069/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL – du 21 octobre 2009 – établissant des règles sanitaires applicables aux sous-produits animaux et produits dérivés non destinés à la consommation humaine et abrogeant le règlement (CE) no 1774/2002 (règlement relatif aux sous-produits animaux) : https://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:300:0001:0033:FR:PDF

Partagez cet article

Vous aimerez lire aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cocher cette case pour accepter notre Politique de confidentialité

QUI EST À L’ORIGINE DU BLOG CROQ LA VIE ?

Davy Ros

Davy Ros :

Ostéopathe D.F.O. et Hygiéniste, spécialisé en nutrition animale à l’élevage Joyeuses Gambades.

NOS ALIMENTS ET NOTRE BOUTIQUE SANTÉ

La boutique