Cystite chez le chien : 4 étapes pour la traiter naturellement


18 039 vues 0 commentaire

Votre chien urine fréquemment et en très petite quantité ? Il souffre sans doute d’une cystite ou d'une infection urinaire.

C'est une pathologie très gênante, mais rassurez-vous, elle se soigne très bien quand on sait comment s'y prendre.

Découvrez dans cet article : qu'est-ce qu'une cystite ? Quelle est son origine ? Et comment la soigner naturellement et durablement chez le chien?

À quoi reconnaît-on une cystite chez le chien ?

La cystite est une inflammation de la paroi vésicale du chien. On la reconnaît grâce à des symptômes très caractéristiques :

  • une envie fréquente d’uriner (pollakiurie),
  • très petite quantité d'urine (dysurie),
  • le mâle urine comme la femelle (sans lever la patte),
  • une présence de sang dans les urines,
  • une apparente incontinence urinaire,
  • des urines très odorantes voire troubles, etc.

Vous avez observé ces symptômes chez votre compagnon, il faut maintenant identifier d’où provient l'inflammation.

À noter !
Si vous constatez du sang au début de la miction, votre chien souffre probablement d’une simple inflammation ou d'une petite infection. Si le sang est présent à la fin de la miction, il s’agit alors le plus souvent d’une inflammation de la paroi vésicale (cystite). En revanche, si le sang est présent du début à la fin de la miction, cela peut-être dû à des calculs rénaux ou à une atteinte plus grave des reins de votre chien. Dans ce dernier cas de figure, consultez très rapidement votre vétérinaire.

Les points importants

  • La cystite se caractérise par l'envie fréquente d'uriner quelques gouttes de "pipi" seulement.
  • L'alimentation adaptée et de qualité est indispensable pour traiter et prévenir la cystite.
  • L'antibiotique est nécessaire en cas de infection bactérienne, mais ne traite pas l'origine du souci.
  • On parle peu de l’origine alimentaire alors qu’elle concerne la grande majorité des cystites.

Quelle est l’origine de la cystite chez le chien ?

Il existe trois origines connues de la cystite du chien :

  • l'acidité urinaire excessive : l’urine de votre chien devient trop acide et entraîne une inflammation de la paroi vésicale,
  • une origine infectieuse : c’est le cas lorsque le pH urinaire est alcalin et laisse une porte ouverte à la prolifération des bactéries dans la vessie,
  • une origine mécanique : c’est notamment le cas lorsque des calculs urinaires viennent irriter la paroi vésicale et provoque la cystite inflammatoire.

À noter !
Votre chien a-t-il des calculs urinaires dans la vessie (lithiases vésicales) ? Les calculs vésicaux restent rares, si l'on compare aux autres origines. Toutefois, si vous constatez de petits jets d’urine interrompu, une douleur en fin de miction et du sang dans les urines durant l’ensemble de la miction, il est possible que sa vessie en contienne. Demandez à votre vétérinaire de faire les tests adaptés.

En temps normal, la vessie de votre chien est protégée des bactéries grâce à des mécanismes de défense naturels très efficaces. Une vessie en bonne santé est un milieu légèrement acide, avec des cellules immunitaires et du mucus qui recouvre la paroi vésicale. Ces mécanismes forment une puissante barrière de protection qui empêche la prolifération des bactéries. Cependant, cette barrière de protection peut parfois être affaiblie et le milieu urinaire favorable aux cystites. Les principales origines de cet l’affaiblissement sont :

  • l'alimentation inadaptée et de qualité discutable,
  • une intoxication qui modifie brutalement le pH urinaire (alimentaire, médicamenteuse ou à une substance toxique),
  • une baisse des défenses immunitaires liée à un stress intense ou une grande fatigue qui s'ajoute à l'alimentation inadaptée et de qualité discutable.

Curieusement et malheureusement, on parle très peu de l’origine alimentaire alors qu’elle concerne la grande majorité (pour ne pas dire l’immense majorité) des cystites chez le chien.

Apprenez à décrypter les symptômes de la cystite chez le chien

Traitement naturel en 4 étapes

Étape 1 : l'hydratation

Plus les urines de votre chien seront concentrées (très jaunes en règle générale), plus le pH urinaire sera acide et provoquera une inflammation de la paroi de la vessie, donc l’infection urinaire. La mauvaise hydratation n’est généralement pas à l'origine de la cystite, mais elle peut clairement être un facteur aggravant.

Avant de consulter votre vétérinaire, vérifiez que votre chien puisse s’hydrater correctement tout au long de la journée.

Étape 2 : le traitement antibiotique

Pour confirmer le diagnostic de la cystite, rendez-vous chez votre vétérinaire. Celui-ci commencera par effectuer un test d’urine. Par la suite, il effectuera un antibiogramme : si l’antibiogramme révèle la présence d’un trop grand nombre de bactéries dans la vessie du chien, il prescrira alors un traitement antibiotique. La durée de ce traitement dépend de l'évolution de l’infection.

Attention !
Il arrive que certains antibiotiques ne soient pas efficaces sur certains germes spécifiques, d'où l'utilité de l'antibiogramme pour déterminer le bon antibiotique. Suivez attentivement les conseils de votre vétérinaire et ne pratiquez surtout pas l’automédication.

Étape 3 : le jeûne

En période d'infection urinaire, il est indispensable que le chien soit mis à jeun pendant 1 ou 2 jours, et ce, dès que l’on sait que l'animal en souffre. L’objectif, réguler le pH de ses urines.

Si le vétérinaire a prescrit un traitement antibiotique à votre chien, le jeûne peut tout à fait se faire en même temps.

Étape 4 : l'alimentation adaptée et de réelle qualité

L'alimentation adaptée et de réelle qualité est indispensable pour traiter la cystite du chien (et bien d'autres troubles de la santé !) et éviter les récidives. Certes, les antibiotiques éliminent les bactéries, mais ils n'agissent pas sur le pH urinaire (`a l'origine des infections urinaires), l'alimentation oui.

il y a 4 ans
Fripoune
Il n'y a que deux mois que je donne des croquettes CROQ'La Vie à ma chienne Labrador âgée de 10 ans, et c'est sans doute trop peu pour se faire une opinion bien fondée. Mais, a priori, elles sont largement aussi bonnes, à tous points de vue, que les croquettes "premium" qu'elle a mangé toute sa vie jusque là; même si les améliorations ne sont pas évidentes. Je précise que ma chienne est très handicapée depuis environ un an maintenant, par de l'arthrose aux pattes et aux hanches, comme la plupart des Labradors. J'ai donc recherché un complément alimentaire pour la soulager afin de ne pas recourir aux médicaments habituels avec leur cortège d'effets indésirables et autres contre-indications .... C'est comme ça que j'ai découvert le CANZOCAL+BMP sensé régénérer les cartilages atteints; qui, associé aux croquettes CROQ'La Vie, devait améliorer le sort de ma chienne. Il se trouve que j'ai dû interrompre le CANZOCAL+BMP, car elle a fait une infection à une patte et une très forte cystite qui ont nécessité un lourd traitement antibiotique+cortisone ! Tout est rentré dans l'ordre maintenant; mais je vois bien qu'elle a des difficultés à reprendre le dessus après cet intermède "médicamenteux" ... C'est pourquoi il m'est difficile de donner un avis catégorique sur les croquettes CROQ'La Vie. Il n'en demeure pas moins que je continuerai à les lui donner, et que je les ai conseillées à plusieurs personnes de mon entourage.
GIL DEVORSINE
il y a 4 ans
Je suis ravie de vos croquettes que je…
Je suis ravie de vos croquettes que je donne à mes 2 horkshires de 11 et 13 ans depuis presque un an déjà. Le plus âgé avait des problèmes de santé ( infection urinaire ) et depuis il se porte très bien, Ils les adorent et ils n'ont plus de mauvaise haleine Un grand merci pour vos croquettes que je conseille à mon entourage
Martine Poussin
il y a 5 ans
Excellente croquettes qui m ont permis…
Excellente croquettes qui m ont permis de guérir mon chien de début de infections urinaires récurrentes
alain sabatier

L'alimentation adaptée et de réelle qualité suit 5 critères alimentaires. Et justement, les croquettes CROQ’ la Vie les respectent et ont soigné de nombreux chiens de leurs pathologies. Grâce à elles, beaucoup d'animaux souffrant d’infections urinaires, de diarrhées chroniques, de vomissements ou encore d’insuffisances rénales n'ont plus jamais connu la récidive.

Voulez-vous observer ces résultats sur votre chien ?

Téléchargez dès maintenant l'infographie ci-dessous :

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ? 

Nous sommes toujours ravis de partager avec vous notre expérience. Contactez-nous via les commentaires ci-dessous ou directement par email. Nous vous aiderons avec grand plaisir.

retrouver tous les commentaires de cet article

Partagez cet article

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Imprimer

Vous aimerez lire aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cocher cette case pour accepter notre Politique de confidentialité