Giardiose chez le chat : origine, symptômes, traitement et prévention


21 155 vues 0 commentaire
Giardiose du chat Giardiose du chat

Voilà quelques semaines que vous remarquez que les selles de votre chat sont particulièrement étranges ? Qu’elles ont une consistance, des couleurs, qui ne vous semblent pas du tout normales ? 

Peut-être votre compagnon souffre-t-il d‘une giardiose ? Une pathologie très répandue parmi nos petits félins domestiques… et heureusement simple à guérir !

Dans ce petit guide, vous allez découvrir tout ce qu’il vous faut savoir sur la giardiose : de ses symptômes à son traitement, en passant bien sûr par ses origines et la méthode pour éviter la récidive.

Giardiose chez le chat : les symptômes

La giardiose est une pathologie intestinale provoquée par un parasite intestinal (protozoaire) nommé giardia duodenalis. Il se développe dans l’organisme du chat et prolifère. Invisible à l’œil nu, car de taille microscopique, ce parasite est très fréquent chez nos animaux domestiques.

Les symptômes de la giardiose chez le chat sont très aisément reconnaissables. Il suffit d’observer ses selles qui sont… 

  • fréquemment molles,
  • avec des glaires (mucus) : ce symptôme de la giardiose n’est pas systématique chez les chats, il peut varier d’un jour à l’autre et être lié à un souci d’alimentation,
  • d’une couleur verdâtre, terne, voire qui tirent souvent vers le gris,
  • avec parfois des filets de sang dans les selles : ce symptôme peut également être lié à un souci d’alimentation.

Si en observant les selles molles ou les diarrhées de votre chat, vous avez vu ces signes, il faut consulter votre vétérinaire.

Les points importants

  • La giardiose se caractérise par des selles molles, verdâtres, des glaires et parfois de petits filets de sang . 
  • Une alimentation adaptée et de qualité est la clé de la prévention de la giardiose chez le chat.
  • Un système immunitaire intestinal affaibli participe au développement de la giardiose. 
  • Le Métrobactin ou Flagyl n’est pas un traitement de première intention ni sans risque. 

Diagnostiquer la giardiose du chat

Le parasite giardia étant invisible à l’œil nu, il existe un test de giardiose à faire chez le vétérinaire. Il faut cependant faire attention à 3 points : 

  • le test de dépistage n’est pas souvent pratiqué et empêche souvent le bon diagnostic : il faut donc l’exiger à votre vétérinaire si vous avez le moindre soupçon,
  • un test négatif ne signifie pas que votre animal n’est pas atteint de giardiose : le cycle de vie du giardia fait qu’il n’est pas toujours détectable (malgré sa présence), surtout lorsqu’il est sous forme kystique,
  • un vétérinaire avisé sur cette parasitose doit effectuer jusqu’à 4 tests étalés sur plusieurs jours dès la manifestation des symptômes.  

Le prix du test de la giardiose du chat ou du chien est compris entre 15 et 25 €

Comment mon chat a-t-il pu attraper la giardiose ?

Peut-être avez-vous lu dans vos recherches sur la giardiose que les chats l’attrapaient par une contamination par l’environnement ? On vous dira que votre chat a peut être léché un endroit où se trouvait le parasite ou bien qu’il est entré en contact avec les selles d’un animal contaminé.

En fait, il faut le savoir, le parasite giardia (comme tout parasite intestinal) a besoin de trouver un environnement favorable ( un système immunitaire fragilisé) pour se développer et proliférer. Ainsi, on remarque qu’un chat nourri avec une alimentation adaptée et de réelle qualité (qui par définition renforce son système immunitaire) ne rencontre presque jamais de souci de giardiose. A contrario, il prépare un terrain favorable à la prolifération des parasites intestinaux.

Vous le voyez, l’alimentation joue un rôle prédominant dans l’apparition des parasites intestinaux et dans le traitement de la giardiose du chat !

Les symptômes de la Giardiose chez le chat

3 étapes pour traiter et éviter la récidive de la giardiose

Il est désormais temps de découvrir comment aider votre chat à guérir de la giardiose.

Si chez CROQ’ la Vie nous privilégions les traitements naturels, dans le cas de la giardiose, il faudra d’abord vous tourner vers un traitement médicamenteux.

Étape 1 : le traitement vermifuge au Panacur

Il est crucial de le comprendre, le Panacur1 est l’un des seuls vermifuges capables de lutter contre la giardiose.

Inutile de vous éparpiller et de choisir un autre vermifuge : celui-ci comprend dans son spectre d’action le giardia. Il permet à 60 % des chats environ de guérir rapidement de leur giardiose. 

Votre vétérinaire peut vous conseiller sur la posologie et la durée du traitement : en général c’est 5 jours de suite, renouvelable 5 jours de plus dans certains cas.

Étape 2 (si le Panacur n’est pas efficace) : le traitement antibiotique au Flagyl (ou Metrobactin)

Comme vous l’avez lu, le vermifuge Panacur suffira dans 60 % des cas à libérer votre chat du parasite Giardia. Dans les 40 % de cas où ce traitement ne suffit pas, il vous faudra passer à l’étape suivante : le traitement de la giardiose du chat par antibiotique

Deux antibiotiques sont souvent prescrits contre la giardiose du chat : le Metrobactin2, ou le Flagyl (le second étant le médicament donné aux humains). Ces antibiotiques, extrêmement efficaces, achèveront de soigner votre chat de son affection.

Attention !
Le Flagyl3 (ou Metrobactin) sont des antibiotiques qui nécessitent une vigilance accrue lorsqu’ils sont donnés à nos animaux. En effet, ils ne sont pas sans risques et certains effets secondaires non négligeables ont été mentionnés : vomissements, pancréatites aiguës, effets nocifs sur le foie, diminution des globules blancs et des plaquettes dans le sang, œdèmes de Quincke, troubles neurologiques, prurits ou urticaires, etc.4

Étape 3 (cruciale) : une alimentation adaptée

À l’issue de la 2ème étape de ce traitement de la giardiose du chat, vous aurez soigné l’affection parasitaire de votre chat. 

Cependant, si vous ne mettez pas en place une nourriture plus adaptée aux besoins originels de votre chat, il est fort probable qu’il connaisse une récidive de la giardiose, ou d’autres parasites intestinaux (Coccidiose, vers ronds ou plats, comme le ver solitaire…).

Mais alors, comment vous assurer de trouver une alimentation adaptée à votre cher compagnon ? L’exercice peut sembler compliqué, tant il est facile de se perdre dans les différents types de pâtées et de croquettes pour chat.
Et si on ramenait tout au bon sens, aux besoins originels de votre chat ? Pour ce faire, il vous suffit de suivre ces quelques critères clés, pour trouver l’aliment idéal et préserver naturellement la santé de votre compagnon.

En choisissant les croquettes CROQ’ la Vie, vous vous assurez que votre compagnon voit ses besoins originels remplis, et le rendez plus résistant à la prolifération de parasites intestinaux, et donc à la récidive de giardiose.

Santé intestinale : 5 critères clés

Ces 5 critères ont déjà permis à de nombreux maîtres d’aider leur chat.

Téléchargez l’infographie

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?  

Nous sommes toujours ravis de partager avec vous notre expérience. Contactez-nous via les commentaires ci-dessous ou directement par email. Nous vous aiderons avec grand plaisir. 

retrouver tous les commentaires de cet article

Références

  1. [] RCP Officiel de l’ANSES – PANACUR : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=PANACUR+500+CHIEN
  2. []  RCP Officiel de l’ANSES – METROBACTIN : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=METROBACTIN+250+MG+COMPRIMES+POUR+CHIENS+ET+CHATS 
  3. [] RCP Officiel du Flagyl – http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/rcp/R0240905.htm
  4. []  Sanofi-aventis Canada Inc. 2905, place Louis-R.-Renaud Laval (Québec) H7V 0A3 révisée le 7 août 2018 – MONOGRAPHIE DE PRODUIT – FLAGYL (Métronidazole) : http://products.sanofi.ca/fr/flagyl.pdf

Partagez cet article

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Imprimer

Vous aimerez lire aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cocher cette case pour accepter notre Politique de confidentialité

Davy Ros

Né à l’Elevage des Joyeuses Gambades (meilleur élevage de France dès 1998), j’ai très tôt compris et admis l’impact largement sous-estimé de l’alimentation sur le développement des maladies contemporaines des chiens et chats.

C’est pourquoi en 2014, après mes études médicales, j’ai décidé de consacrer tout mon temps à la recherche et à la santé animale.

Aujourd’hui, les résultats que vous obtenez sont notre fierté !

Davy Ros

Président Fondateur de CROQ’ la Vie
Chercheur en santé et en nutrition animale

+ de conseils

sur notre chaine Youtube

Découvrir