fbpx
Diarrhée chienVermifuge chien

Traitement de la Giardiose du chien avec le Flagyl : à quoi faire attention ?

Le diagnostic est tombé : votre chien a la Giardiose, une affection parasitaire très commune chez les chiens aujourd’hui. Votre vétérinaire vous a donc prescrit un médicament : le Flagyl, qui semble approprié. Seulement, il s’agit d’un antibiotique, qui demande donc une attention particulière lorsqu’il est administré à votre compagnon.

Découvrez ici tout ce qu’il vous faut savoir sur le traitement de la Giardiose du chien avec le Flagyl (ou Métrobactin), pour le soigner au mieux, mais aussi éviter la récidive des parasites.

Avez-vous demandé le test de la Giardiose et de la Coccidiose à votre vétérinaire ?

Seule une analyse des selles appelée coproscopie, peut confirmer la présence des parastes Giardia. Veillez donc à faire faire cet examen, d’ailleurs trop rarement pratiqué, par votre vétérinaire avant d’envisager tout traitement, dont le traitement au Flagyl ou Métrobactin qui n’ont rien d’anodin.

Avant le Flagyl : avez-vous essayé de vermifuger votre chien ?

Le Flagyl, également appelé Metrobactin dans sa forme destinée aux chiens, est un antibiotique qui lutte notamment contre le parasite Giardia, responsable de la Giardiose du chien. Or, en tant qu’antibiotique, c’est donc un médicament qui n’est pas anodin, et peut présenter des risques. Ce médicament nécessite une surveillance accrue du vétérinaire et n’a rien d’anodin en raison de sa molécule active : le métronidazole.

C’est pourquoi il est toujours important, avant de commencer le traitement de la Giardiose du chien par Flagyl, d’essayer d’abord une solution moins invasive ou risquée pour sa santé.

Cette solution, c’est un seul et unique vermifuge : le Panacur1. Il s’agit en effet du seul vermifuge sur le marché efficace contre la Giardiose2. Il présente des effets indésirables beaucoup moins graves que ceux du Flagyl, et représente donc un bon traitement de première intention contre la Giardiose canine.

Qui plus est, le Panacur s’avère très efficace : Au bout de 5 jours de traitement au Panacur, dans 60% des cas de chiens atteints de l’affection, le vermifuge arrive à libérer l’animal de ses symptômes les plus inquiétants. Le traitement au Panacur peut également être renouvelé si nécessaire.

Et c’est seulement une fois que vous avez testé le Panacur, si celui-ci est inefficace, qu’il vous faut considérer un traitement de la Giardiose du chien par le Flagyl / Metrobactin. Pour préserver sa santé, les bonnes pratiques sont de mise. Il est important de procéder dans l’ordre des choses.

Le Flagyl dans le traitement de la Giardiose du chien : comment l’utiliser ?

Si le Flagyl3 / Metrobactin4 est un traitement de la Giardiose du chien très commun, aisément prescrit par les vétérinaires, il n’en demeure pas moins un médicament, et donc un produit qui n’est pas totalement anodin. Comme nous l’avons déjà mentionné, le Flagyl est un des rares antibiotiques qui nécessite une surveillance vétérinaire renforcée.

Le métronidazole, la molécule active du médicament, présente des propriétés mutagènes et génotoxiques confirmées chez les animaux de laboratoire ainsi que chez l’être humain4. Une étude faite et révisée par Sanofi en 2018 va également dans ce sens : “On a démontré que le métronidazole était carcinogène chez la souris et le rat. Il faut éviter d’employer inutilement ce médicament.”5 Des gants imperméables doivent être portés pendant l’administration du produit afin d’éviter tout contact avec la peau. En cas d’ingestion accidentelle, demandez immédiatement conseil à un médecin et montrez-lui la notice ou l’étiquetage.

Les effets indésirables du Flagyl / Metrobactin

Si vous lisez la notice du Flagyl ou du Métrobactin, vous y trouverez les effets secondaires potentiels décrits ci-dessous. La base de données publique des médicaments publiée par le gouvernement donne également le résumé des caractéristiques produit (RCP)6, ainsi que plusieurs études faites chez des animaux5 :

  • Vomissements, pancréatite réversible à l’arrêt du traitement
  • Hépatotoxicité : des effets nocifs sur le foie
  • Neutropénie, thrombopénie : une réduction du nombre de globules blancs et de plaquettes dans le sang
  • Oedème de Quincke, choc anaphylactique
  • Signes neurologiques (sensitifs, vertiges, confusion, convulsions, encéphalopathie, ataxie, tremblements, méningite aseptique…)
  • Affection de la peau : prurit, urticaire

Veillez, lorsque vous administrez le traitement à votre compagnon, à suivre la posologie préconisée par votre vétérinaire et indiquée sur la notice. Le surdosage du médicament peut en effet accentuer le risque d’effets secondaires. Un bon dosage est donc essentiel si ce médicament est absolument nécessaire.

Les contre-indications du Flagyl / Metrobactin

Le Flagyl ou Metrobactin est déconseillé dans deux cas de figure :

  • En cas de troubles hépatiques (de problèmes de foie, donc),
  • Pour les femelles en gestation ou allaitantes, en raison de certains résultats d’études chez les animaux démontrant des effets tératogènes/embryotoxiques du métronidazole7. La précaution est donc de mise.

Aucune autre contre-indication majeure est indiquée. Mais encore une fois, surveillez de près votre chien pendant toute la durée de son traitement contre la Giardiose. Selon nous, ce traitement ne doit être envisagé que dans le cas où un vermifuge tel que le Panacur n’a présenté aucune efficacité après 5 jours de traitement minimum.

Le traitement de la Giardiose du chien par le Flagyl doit être accompagné d'une nourriture adaptée, pour éviter la récidive

Comment éviter la récidive de la Giardiose chez votre compagnon ?

C’est un fait : un chien nourri avec une alimentation adaptée à ses Besoins Biologiques et Naturels sera beaucoup moins enclin à développer des infestations de parasites, vers intestinaux ou protozoaires microscopiques comme la Giardiose.

À titre d’exemple, dans notre élevage Les Joyeuses Gambades, depuis que nous avons pris la décision de donner une nourriture plus proche des besoins originels de nos chiens, nous ne les vermifugeons plus que 2 fois par an, soit deux fois moins que lorsqu’ils étaient nourris avec une nourriture moins adaptée. Nous ne le faisons que par prévention.

En effet, depuis plus de 10 ans que nous avons changé leur alimentation, nous n’avons plus jamais connu un seul cas de Giardiose chez nos chiens adultes (plus de 40 chiens), alors même que la Giardiose touche aujourd’hui plus de 13% des chiens en France8.

Nourri avec une alimentation de qualité, qui répond à ses besoins réels, votre chien est au meilleur de sa forme immunitaire pour lutter naturellement contre les invasions de ce type de parasites.

il y a 1 année
N’hésitez pas
Ma chienne beauceron de 12 ans a de nouveau des selles, bien moulée humide normal quoi! sans glaire plus de gaz nauséabond, bonne digestions haleine non repoussante. Le prix est un peu élevé par rapport à d’autres mais ça compense, en allant moins chez le véto
Michèle P
il y a 1 année
5 ėtoiles méritées
Pensant qu'il y avait trop de matières grasses ( sic vétérinaire) pour ma chienne (chihuahua), j'ai voulu changer de croquettes pour une autre marque (réputée de très grande qualité), moralité les selles de ma chienne étaient molles et glaireuses. J'ai repris les croquettes Croq'la vie en faisant attention à la quantité que je donne et tout est rentré dans l'ordre. Je conseille ces croquettes à tous les gens qui ont un chien .
Marie-claire Simonian
il y a 2 années
Merci les croquettes CROQ’La Vie
Bonjour a tous ,depuis que mon chiot de 4 mois(un bouledogue français )à découvert ces croquettes elle mange avec appétit ce qui n’était pas le cas avant et surtout le miracle a opéré au niveau des démangeaisons sans parler des selles qui maintenant se retrouve normal. Ma vétérinaire à été surprise des changements car depuis ses 2 mois il fallait au moins 1 visite par semaine (faible poids , démangeaisons,giardiose etc.......). Aujourd'hui ma puce qui se prénomme Oups à 4 mois et se porte comme un charme. Merci pour vos précieux conseils .
Elodie
il y a 2 années
Bonjour,
Bonjour,grâce aux croquettes "Joyeuses Gambades" mon chien Nougat va beaucoup mieux au niveau transit ,des selles bien moulées et plus de diarrhées ,de glaires et de sang ! Avant il mangeait des boites,donc une alimentation humide que nous pensions de bonne qualité ... Ces croquettes ont résolu pas mal de problèmes qu'il avait et je n'en changerais pour rien au monde ! Merci à toute la famille Ros pour son sérieux et son aide ...
Karine Prospero
il y a 2 années
Mon boxer mâle à toujours eu des selles…
Mon boxer mâle à toujours eu des selles molles et glaire usés... Depuis notre essai avec les croquettes joyeuses gambade tout est parfait... Cela fait plus de 20 mois que je les commande... J'espère que vous ne changerez jamais ces croquettes
michele gilmer

Mais comment choisir sa nourriture, pour éviter la récidive de la Giardiose ou des vers ? Rien de plus simple : basez-vous sur ces 5 critères de bon sens, tirés de ce que l’on sait à date des besoins de nos compagnons carnivores :

  1. Vérifiez que sa gamelle ne contient aucun légume, fruit, tubercule ou légumineuse. Ces ingrédients, fondamentalement inadaptés au régime carnivore des chiens, ont pour effet d’irriter leur système digestif de manière chronique. Cette irritation chronique a pour effet un affaissement du potentiel immunitaire intestinal et favorise ainsi le développement et la prolifération des vers et autres parasitoses microscopiques telles que la Giardiose ou la Coccidiose. Ils provoquent également bon nombre de problèmes de santé (diarrhées, vomissements, pancréatites, dermatites, troubles hépatiques…) et sont donc à proscrire de leur gamelle. Certains sont d’ailleurs d’ores et déjà classés comme toxiques par le Centre Antipoison Animal, comme la pomme de terre9, le raisin10 ou l’ail et l’oignon11. Bon nombre de légumes, quant à eux, sont signalés dans des rapports de la Food and Drug Administration (FDA) américaine comme potentiellement à l’origine de cardiomyopathies canines12 : pomme de terre, patate douce, pois, pois-chiche, lentille, haricot.
  2. Prenez soin de lui choisir un aliment contenant de bonnes protéines et graisses animales. Celles-ci sont essentielles à sa santé, puisqu’elles constituent la première source de vitalité de votre compagnon. Évitez donc les nourritures contenant des sous-produits animaux1314 (des déchets de l’industrie agro-alimentaire humaine, foncièrement irritants pour sa flore intestinale), mais aussi les viandes qui ne sont pas issues d’abattoirs destinés à la consommation humaine. Privilégiez des aliments contenant des protéines et graisses issues de viandes provenant de pays aux législations strictes et claires, comme la France. On déplore encore trop souvent le recours, dans certains pays, à des viandes avariées recyclées à la Javel15 (comme ce peut être le cas en Amérique du Nord).
  3. Limitez le taux de glucides dans sa gamelle au maximum. Si les glucides sont neutres sur la santé de votre compagnon en petite quantité, lorsqu’ils dépassent 33% (soit ⅓) de la composition de l’aliment, ils peuvent avoir des effets nocifs sur sa santé. Prenez soin de respecter cette limite de 33% de glucides dans sa gamelle : vous le prémunierez de ces soucis.
  4. Privilégiez des aliments cuits à basse température. Cuits à très haute température, certains aliments contenus dans la nourriture pour chien produisent des acrylamides16, des substances cancérigènes, mais aussi des AGE (Advanced Glycated End products17) aux effets nocifs sur les reins du chien. Privilégiez donc une cuisson à basse température, qui respecte également l’intégrité nutritionnelle de ces bons aliments de base : protéines, graisses animales, vitamines et oligo-éléments.
  5. Choisissez des aliments testés en laboratoires (contre les mycotoxines, OGM et métaux lourds). Plus que rares sont les marques à faire cette démarche, qui semble pourtant nécessaire pour établir une réelle confiance entre les consommateurs et elles. Tester ses produits contre ces éléments, c’est bien avoir en tête leurs potentiels effets négatifs sur la santé des animaux, et les préserver de ces écueils pourtant trop souvent rencontrés dans l’univers de la PetFood.

Voilà plus de 15 ans désormais que CROQ’ la Vie s’engage, au quotidien, à respecter ces critères de qualité… voire à les surpasser ! En effet, insatisfaits des différentes nourritures que nous donnions à nos chiens dans l’élevage des Joyeuses Gambades, nous avons pris le parti de devenir nos propres artisans, pour créer un aliment plus proche des besoins originels des chiens : un aliment qui respecte enfin leur Besoins Biologiques et Naturels.

Les croquettes CROQ’ la Vie sont le résultat de notre profond investissement pour soigner nos animaux par une alimentation saine et de qualité. Celles-ci contiennent pas moins de 72% d’ingrédients d’origine animale, issus d’abattoirs agréés à la consommation humaine et seulement 23% de glucides, en faisant une des croquettes les moins riches en glucides au monde, et bien sûr aucun légume, fruit, tubercule ou légumineuse.
Leur petit plus ? Des ingrédients d’origine Française, qui participent à l’économie circulaire de notre pays, et respectent les traditions de qualité de nos terres françaises.

C’est grâce aux croquettes CROQ’ la Vie que nous avons pu totalement éradiquer la Giardiose de notre élevage, et ce depuis plus de 10 ans désormais. Un véritable signe qu’une nourriture adaptée, respectant leurs Besoins Biologiques et Naturels, est la meilleure protection contre les attaques parasitaires !

Vous souhaitez obtenir plus de conseils sur la santé de votre compagnon ? Contactez-nous par email ou dans les commentaires ci-dessous. Nous partageons toujours avec grand plaisir notre riche expérience du terrain, des conseils souvent simples mais tirés du bon sens, qui font souvent toute la différence pour le bien-être de votre compagnon.


Références


  1. [] RCP Officiel du Vermifuge PANACUR pour chien : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=PANACUR+2%2C5+%25
  2. [] Panacur et GIARDIOSE : Decock Christophe – These : 2002 – tou 3 – 4177 “essai de traitement de la giardiose canine par le febantel, le fenbendazole, l’oxfendazole et le metronidazole” : http://oatao.univ-toulouse.fr/1035/1/celdran_1035.pdf
  3. [] RCP Officiel FLAGYL (Résumé des caractéristiques produit) : https://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/rcp/R0240905.htm
  4. [] [] RCP Officiel de l’ANSES – METROBACTIN : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=METROBACTIN+250+MG+COMPRIMES+POUR+CHIENS+ET+CHATS
  5. [] [] Sanofi-aventis Canada Inc. 2905, place Louis-R.-Renaud Laval (Québec) H7V 0A3 révisée le 7 août 2018 – MONOGRAPHIE DE PRODUIT – FLAGYL (Métronidazole) : http://products.sanofi.ca/fr/flagyl.pdf
  6. [] Résumé des caractéristiques du produit (RCP) – Flagyl (Métronidazole) – publié par le Gouvernement français dans la base de données publiques des médicaments : http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=61659061&typedoc=R
  7. [] RCP Officiel de l’ANSES – METROBACTIN : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=METROBACTIN+250+MG+COMPRIMES+POUR+CHIENS+ET+CHATS
  8. [] SANDRINE HERZOG – Ecole Nationale Veterinaire d’alfort – Faculté de medecine de creteil le 14 mars 2002 – “Etude epidemiologique de la giardiose en elevage canin essai de traitement au fenbendazole” : http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=361
  9. [] Toxicité digestive et nerveuse de la Pomme de terre – Centre antipoison Animal de l’Ecole Nationale Vétérinaire : https://www.centre-antipoison-animal.com/pomme-terre.html
  10. [] Le raisin : enregistré au Centre Antipoison Animal, Chapitre “plantes toxiques” : https://www.centre-antipoison-animal.com/raisin.html
  11. [] L’ail et l’oignon :, enregistrés au Centre Antipoison Animal, Chapitre “plantes toxiques” : https://www.centre-antipoison-animal.com/oignon.html
  12. [] FDA (U.S. Food and Drug Administration) : FDA Investigation into Potential Link between Certain Diets and Canine Dilated Cardiomyopathy / Enquête de la FDA sur le lien possible entre certains régimes et la cardiomyopathie dilatée canine – Mis à jour le 27 juin 2019 : https://www.fda.gov/animal-veterinary/news-events/fda-investigation-potential-link-between-certain-diets-and-canine-dilated-cardiomyopathy
  13. [] RÈGLEMENT (CE) No 1069/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL – du 21 octobre 2009 – établissant des règles sanitaires applicables aux sous-produits animaux et produits dérivés non destinés à la consommation humaine et abrogeant le règlement (CE) no 1774/2002 (règlement relatif aux sous-produits animaux) : https://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:300:0001:0033:FR:PDF
  14. [] SIFCO (Syndicat des Industries Françaises des Coproduits Animaux) – Valorisation des sous-produits ou co-produits animaux : https://www.sifco.fr/valorisation#coproduits
  15. [] Viandes avariées recyclées aux Etats Unis et en Europe : https://www.amisdelaterre.org/communique-presse/tafta-ttip-la-viande-a-la-javel-s-approche-de-nos-assiettes/
  16. [] FRC (Fédéraction Romande des Consommateurs) – Croquettes pour chat : la gamelle qui rend malade : https://www.frc.ch/croquettes-pour-chat-la-gamelle-qui-rend-malade/
  17. [] Bohlender JM (Klinik für Innere Medizin III, Universitätsklinik Jena, Erlanger Allee 101, Jena, Germany), Franke S, Stein G, Wolf G : Advanced glycation end products and the kidney – Am J Physiol Renal Physiol. 2005 Oct;289(4):F645-59 : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16159899
Afficher plus
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page