Quand utiliser le vermifuge Milbactor pour chien ou chat ? Attention…

8 482 vues 2 commentaires
9 minutes de lecture
Ce qu'il faut savoir sur le Milbactor pour chat ou pour chien Ce qu'il faut savoir sur le Milbactor pour chat ou pour chien

Le Milbactor est un excellent antiparasitaire intestinal mais peut s’avérer inefficace contre certains parasites. Voici notre avis et nos conseils pour être sûr de bien vermifuger votre chien ou votre chat avec le vermifuge Milbactor.

Comment savoir si je dois vermifuger mon chien ou mon chat ?

Il y a une différence entre une vermifugation préventive et une vermifugation curative. De ce choix dépendra le type de vermifuge que vous utiliserez, et si vous devez le vermifuger.

Vermifugation par prévention dans l’année

Dans le cas d’une vermifugation préventive, si cela fait plus de 4 mois que vous n’avez pas vermifugé votre compagnon, et que vous lui donnez une alimentation de qualité moyenne ou que vous ne savez pas si ce que vous donnez est pleinement adapté, alors il est aussi intéressant de le vermifuger par prévention pour sa santé.

Si vous voulez en savoir plus sur la qualité de l’alimentation que vous utilisez ou savoir si elle est adaptée à la physiologie de votre compagnon, nous vous recommandons de lire avec attention la dernière partie de cet article ou de prendre directement contact avec nous. Nous vous ferons part de notre longue expérience d’éleveurs à ce sujet, et vous conseillerons avec grand plaisir.

Quand vous vermifugez votre chat ou votre chien préventivement, le Milbactor est un excellent vermifuge. Mais comme tous les vermifuges, il ne couvre pas l’ensemble du spectre parasitaire. C’est pourquoi il est conseillé d’alterner avec d’autres très bons vermifuges tel que nous le verrons au chapitre 3 de cet article.

Vermifugation pour un traitement curatif

Si par contre votre compagnon a été diagnostiqué comme ayant des vers, alors là oui, nul doute : il faut le vermifuger… mais pas avec n’importe quel vermifuge.

S’il n’a pas été diagnostiqué, c’est-à-dire qu’il n’a pas fait de bilan parasitaire chez son vétérinaire mais que vous constatez certains symptômes de vers tels que :

  • Des selles mal moulées qui apparaissent progressivement
  • Voire des selles un peu trop molles
  • L’animal perd du poids alors qu’il a un appétit d’ogre…

… alors oui : il serait fort intéressant de le vermifuger.

Quand vous avez un doute, nous vous recommandons d’aller faire un test parasitaire complet chez votre vétérinaire (incluant le test de la Giardiose et de la Coccidiose dont nous parlerons spécifiquement dans la cinquième partie de cet article). Cela ne coûte pas très cher, et permet de savoir rapidement ce qu’il en est, et si votre chat ou votre chien est en bonne santé ou non.

Tout savoir sur le vermifuge Milbactor comme traitement antiparasitaire

Le Vermifuge Milbactor1 est un vermifuge efficace contre les infections mixtes causées par des vers plats (Cestodes) ou des vers ronds (Nématodes), et disponible sous forme de comprimé. Il est notamment efficace contre les parasites appartenant aux espèces suivants.

Pour les chiens :

Contre les vers ronds (ou Nématodes) suivants :

  • Ancylostoma caninum
  • Toxocara canis
  • Toxascaris leonina
  • Trichuris vulpis
  • Crenosoma vulpis
  • Angiostrongylus vasorum
  • Thelazia callipaeda

Contre les vers plats (ou Cestodes) suivants :

  • Dipylidium caninum
  • Taenia spp.
  • Echinococcus spp.
  • Mesocestoides spp.

Pour les chats :

Contre les vers ronds suivants :

  • Ancylostoma tubaeforme
  • Toxocara cati

Contre les vers plats suivants :

  • Dipylidium caninum
  • Taenia spp.
  • Echinococcus multilocularis

Mais attention : le vermifuge Milbactor ne doit pas être donné aux chiens de moins de 5 kg, ni aux chats de moins de 2 kg. Cependant, le Milbactor peut être donné aux animaux reproducteurs, aux chiennes et chattes en gestation, et également en lactation.

Pour être certain que le Milbactor sera le vermifuge de prédilection pour votre chat ou votre chien, il est donc essentiel de savoir si le parasite en question qui s’est développé dans ses intestins fait bien partie des vers intestinaux cités ci-dessus.

Découvrez comment vermifuger votre compagnon avec le vermifuge Milbactor pour chien

Puis-je utiliser seulement le Milbactor pour chien ou chat, ou dois-je alterner avec d’autres vermifuges ?

Nous savons que l’antiparasitaire Milbactor est un médicament efficace contre les infections mixtes causées par certains vers plats (Cestodes) ou certains vers ronds (Nématodes), que nous avons cité ci-dessus. Il ne pourra donc pas être efficace contre d’autres parasites. Cela signifie que pour une vermifugation préventive, l’alternance est alors la meilleure façon de prévenir votre animal contre d’autres attaques parasitaires.

Dans le cas d’une vermifugation préventive, pour d’éventuels vers n’appartenant pas aux familles précédemment citées ou les protozoaires Giardias et Coccidis, alors il est conseillé d’alterner les vermifuges d’un traitement à un autre, comme le vermifuge Dolthène, le Milbemax, le Drontal, ou le Panacur.

Cette précaution permet d’offrir une prévention plus large et votre vétérinaire vous permettra de connaître la différence entre ces vermifuges et de diagnostiquer de quel parasite intestinal souffre votre chien ou votre chat.

Quant à la fréquence de la vermifugation au cours de l’année, nous en parlerons plus spécifiquement dans la dernière partie de cet article ; car cette dernière dépend directement de ce que vous donnez à manger à votre compagnon.

Quelles sont les contre-indications et effets secondaires du Milbactor ?

Les effets secondaires du Milbactor

Oui, les vermifuges peuvent avoir des effets secondaires, comme tous médicaments. C’est pourquoi les animaux doivent systématiquement être pesés avant l’administration de la vermifugation, afin d’assurer une posologie adaptée. Cela fait partie des bonnes pratiques vétérinaires.

Les effets secondaires fréquents sont d’abord et surtout digestifs, comme les vomissements, les diarrhées, l’anorexie et les nausées. Quand ils sont présents, les effets secondaires du Vermifuge Milbactor sont transitoires, le temps du traitement.

Mais il a également été observé des troubles neurologiques transitoires et légers dans de rares cas : tremblements musculaires et ataxie, c’est-à-dire des troubles de la coordination des mouvements, mais également des symptômes systémiques, tels qu’une léthargie (état pathologique de sommeil profond et prolongé ou de mort apparente).

Les contre-indications du Milbactor

  • Le Milbactor est contre-indiqué aux chiens de moins de 5 kg, et aux chats de moins de 2 kg.
  • Il n’est pas à utiliser en cas d’hypersensibilité aux substances actives ou à l’un des excipients.
  • Le Milbactor peut entraîner la survenue de réactions d’hypersensibilité telles qu’une pâleur des muqueuses, des vomissements, des tremblements, des difficultés respiratoires ou une salivation excessive chez les chiens et chats présentant un nombre élevé de microfilaires. Le RCP du médicament pour chien indique : “Ces réactions sont dues à la libération de protéines par les microfilaires mortes ou mourantes, et non à un effet toxique direct du médicament vétérinaire. L’utilisation de ce médicament chez des chiens souffrant de microfilarémie n’est donc pas recommandée”2.

Peut-on traiter la Giardiose et la Coccidiose avec du Milbactor ?

Nous nous permettons de rappeler que le Milbactor est uniquement prévu pour les infections mixtes causées par certains vers plats ou vers ronds. Il est donc totalement inefficace pour traiter la Giardiose et la Coccidiose. Dans le cas de la Giardiose, seul deux vermifuges peuvent avoir une efficacité. Il faut s’orienter vers le Drontal3 et / ou le Panacur4, et s’ils ne sont pas efficaces, la seule solution sera l’utilisation d’un antibiotique très spécifique :

  • Le Métrobactin5 (ou Flagyl) pour la Giardiose
  • Le Bactrim6 dans le cas d’une Coccidiose à Isospora

Note : Lors d’une analyse parasitaire complète, nous vous conseillons fortement de demander à ce que la Coccidiose et la Giardiose soient dépistées. En effet ce dépistage parasitaire spécifique est malheureusement trop peu souvent pratiqué. Environ 10% de chiens sont atteints de Coccidiose et de Giardiose789 et nous faisons face à un réel manque de dépistages : c’est dommage. En espérant que ces dépistages, pourtant essentiels, deviennent petit à petit systématiques dans les prochaines années.

Même en utilisant le Milbactor, vermifuge pour chien, pensez à fournir une alimentation adaptée à votre chien

Comment prévenir l’apparition des parasites et ainsi prendre soin de la santé de mon compagnon ?

L’alimentation que je lui donne joue-t-elle un rôle ?

De l’avis du vétérinaire phytothérapeute Pierre May10, il est essentiel avant tout de se poser la question “Pourquoi mon chien ou chat se laisse-t-il envahir par ces vers ? Et pourquoi l’organisme de mon compagnon n’arrive-t-il pas à se défendre tout seul ?”

C’est toute l’énigme que nous avons tenté de percer à jour à notre élevage aux Joyeuses Gambades, et avec succès depuis 18 ans !

La meilleure façon de prévenir l’apparition de parasites est de veiller sur la qualité de l’alimentation de votre chat ou chien. Beaucoup pensent faire les bons choix en choisissant des croquettes appropriées, mais sont surpris de voir apparaître des soucis de santé plus ou moins grave. Est-il trop tard ? Non, jamais. Mais il faut bien évidemment se poser les bonnes questions ; car en réalité, selon nous, nombre d’aliments ne sont pas à la hauteur de la qualité que méritent nos animaux, loin s’en faut.

Ainsi, dans notre élevage, nous veillons à qualité nutritive des aliments de nos chiens et chats. Elle seule est la garante d’une bonne santé intestinale et d’une bonne résistance immunitaire. Pensez-y toujours au moment de préparer le repas de votre fidèle compagnon : parallèlement à un vermifuge, pour limiter la récidive et le développement de parasites intestinaux, il a besoin d’une alimentation adaptée à ses Besoins Biologiques et Naturels.

Quels sont les critères d’une alimentation de qualité ?

Parce qu’il est crucial d’appliquer la philosophie de la Santé par l’Alimentation©, voici les éléments auxquels vous fier lorsque vous choisissez la nourriture de votre compagnon :

  • Une alimentation sans légume, fruit, légumineuse ou tubercule. Ces éléments sont inadaptés au régime carnivore de nos chiens et chats, qui voient leur système digestif irrités par ces ingrédients. Pire encore : le Centre Antipoison Animal en déclare certains (pomme de terre11, raisin12, oignon et ail13) comme toxiques, et la Food and Drug Administration des États-Unis fait cas d’un fort lien entre légumes et cardiomyopathies chez le chien14. À éviter absolument, donc !
  • Une alimentation riche en protéines animales de qualité. Les protéines animales sont la source de vitalité #1 chez nos chiens et chats. Elles se doivent donc d’être une qualité irréprochable : évitez donc les sous-produits animaux1516, très irritants pour son système digestif, et favorisant le développement des vers. Préférez des viandes agréées à la consommation humaine, d’origine française si possible.
  • Une alimentation qui limite volontairement son taux de glucides au minimum. Au-delà de 33% de la composition de l’aliment (soit ⅓ de l’aliment), les glucides perdent leur effet neutre sur la santé du chien, et peuvent être à l’origine de soucis de santé.
  • Une alimentation cuite à basse température. Celle-ci limite la création d’acrylamides17 (éléments cancérigènes) et d’AGE (Advanced Glycated End Products18, toxiques pour les reins de l’animal) qui se produit à très haute température. Elle préserve également les qualités nutritives originelle des bons ingrédients sélectionnés.
  • Une alimentation testée contre les OGM, métaux lourds et mycotoxines. Ces éléments continuent, chaque année, d’être pointés du doigt par des études fiables comme étant à l’origine de nombreux problèmes de santé, chez nous comme chez nos animaux. Ils sont donc à limiter au maximum, en vous assurant que sa nourriture a été testée en laboratoire indépendant.

C’est sur ces 5 critères d’une alimentation adaptée que nous avons créé les croquettes CROQ’ la Vie. À leur origine : l’envie de conserver en parfaite santé les chiens de notre élevage, puis de partager ces trouvailles à d’autres propriétaires soucieux du bien-être de leur chien ou de leur chat.

Dedans, vous trouverez tout ce dont il a besoin : au moins 70% d’ingrédients d’origine animale, 23% de glucides seulement pour les croquettes pour chien, et 21% pour celles pour chat, aucun légume, fruit, tubercule ou légumineuse, et une saveur inégalée. Cuite à basse température, CROQ’ la Vie a tout pour plaire à votre compagnon, et à son organisme de carnivore, pour le protéger des attaques parasitaires et d’autres soucis de santé.

Vous avez des questions sur la santé de votre compagnon, ou sur sa nourriture ? Contactez-nous via les commentaires ci-dessous ou par email : nous nous ferons un plaisir de vous transmettre notre expertise sur la nutrition animale.

retrouver tous les commentaires de cet article

Références

  1. [] RCP Officiel Vermifuge Milbactor : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=MILBACTOR+12%2C5+MG%2F125+MG+COMPRIMES+POUR+CHIENS+PESANT+AU+MOINS+5+KG
  2. [] Vermifuge Milbactor et Précaution particulière d’emploi : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=MILBACTOR+12%2C5+MG%2F125+MG+COMPRIMES+POUR+CHIENS+PESANT+AU+MOINS+5+KG
  3. [] RCP Officiel : Vermifuge DRONTAL pour chien : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=DRONTAL+P+BONE
  4. [] RCP Officiel du Vermifuge PANACUR pour chien : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=PANACUR+2%2C5+%25
  5. [] RCP Officiel METROBACTIN : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=METROBACTIN+250+MG+COMPRIMES+POUR+CHIENS+ET+CHATS
  6. [] RCP Antibiotique Bactrim : http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/rcp/R0201717.htm
  7. [] SANDRINE HERZOG – Ecole Nationale Veterinaire d’alfort – Faculté de medecine de creteil le 14 mars 2002 – “Etude epidemiologique de la giardiose en elevage canin essai de traitement au fenbendazole” : http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=361
  8. [] Decock Christophe – These : 2002 – tou 3 – 4177 “essai de traitement de la giardiose canine par le febantel, le fenbendazole, l’oxfendazole et le metronidazole” : http://oatao.univ-toulouse.fr/1035/1/celdran_1035.pdf
  9. [] ESCCAP (European Scientific Counsel Companion Animal Parasites) : “Traitement et prévention des parasitoses des carnivores domestiques (recommandations d’un groupe d’experts européens – Protozoaires parasites digestifs de chien et du chat” : https://www.esccap.org/uploads/docs/6r7ccxrl_ESCCAP__Protozoa_French_adaptation_definitive_version_27_March_2013.pdf
  10. [] Livre : Guide pratique de phyto-aromathérapie pour les animaux de compagnie – 19 novembre 2014, du Docteur Vétérinaire Pierre May
  11. [] Toxicité digestive et nerveuse de la Pomme de terre – Centre antipoison Animal de l’Ecole Nationale Vétérinaire : https://www.centre-antipoison-animal.com/pomme-terre.html
  12. [] Le raisin : enregistré au Centre Antipoison Animal, Chapitre “plantes toxiques” : https://www.centre-antipoison-animal.com/raisin.html
  13. [] L’ail et l’oignon :, enregistrés au Centre Antipoison Animal, Chapitre “plantes toxiques” : https://www.centre-antipoison-animal.com/oignon.html
  14. [] FDA (U.S. Food and Drug Administration) : FDA Investigation into Potential Link between Certain Diets and Canine Dilated Cardiomyopathy / Enquête de la FDA sur le lien possible entre certains régimes et la cardiomyopathie dilatée canine – Mis à jour le 27 juin 2019 : https://www.fda.gov/animal-veterinary/news-events/fda-investigation-potential-link-between-certain-diets-and-canine-dilated-cardiomyopathy
  15. [] RÈGLEMENT (CE) No 1069/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL – du 21 octobre 2009 – établissant des règles sanitaires applicables aux sous-produits animaux et produits dérivés non destinés à la consommation humaine et abrogeant le règlement (CE) no 1774/2002 (règlement relatif aux sous-produits animaux) : https://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:300:0001:0033:FR:PDF
  16. [] SIFCO (Syndicat des Industries Françaises des Coproduits Animaux) – Valorisation des sous-produits ou co-produits animaux : https://www.sifco.fr/valorisation#coproduits
  17. [] Croquettes pour chat : la gamelle qui rend malade : https://www.frc.ch/croquettes-pour-chat-la-gamelle-qui-rend-malade/
  18. [] Bohlender JM (Klinik für Innere Medizin III, Universitätsklinik Jena, Erlanger Allee 101, Jena, Germany), Franke S, Stein G, Wolf G : Advanced glycation end products and the kidney – Am J Physiol Renal Physiol. 2005 Oct;289(4):F645-59 : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16159899

Partagez cet article

Vous aimerez lire aussi…

2 commentaires
  1. Je m’informe et brutalement j’ai noté ci-dessus…
     » Mesocestoides spp.
    Mais attention : le vermifuge Milbactor pour chien ne doit pas être donné aux animaux de moins de 5 kg. Cependant, le Milbactor peut être donné aux chiens reproducteurs, aux chiennes en gestation et également en lactation.
    Les contre-indications du Milbactor
    Le Milbactor est contre-indiqué aux chiens de plus de 5 kg.
    Il n’est pas à utiliser en cas d’hypersensibilité aux substances actives ou à l’un des excipients. »
    Donc comme mon animal fait 3.950 kg j’ai fini par prendre Milbactor 2.5mg à sa place, j’espère que cela ne posera aucun problème pour sa vaccination, moi je suis vacciné à plusieurs titres.
    Merci et bonne journée, Cdlt Cjj

  2. Attention ce vermifuge a faillit tuer ma chienne un beauceron de 35 kg. Tremblements spasmes elle se tenait plus debout essoufflée. C’est d’ailleurs marqué en effets secondaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cocher cette case pour accepter notre Politique de confidentialité

QUI EST À L’ORIGINE DU BLOG CROQ LA VIE ?

Davy Ros

Davy Ros :

Ostéopathe D.F.O. et Hygiéniste, spécialisé en nutrition animale à l’élevage Joyeuses Gambades.

NOS ALIMENTS ET NOTRE BOUTIQUE SANTÉ

La boutique