fbpx
Diarrhée chienVomissement chien

Vomissement, diarrhée et perte d’appétit : comment aider mon chien ?

Lorsqu’un chien présente des vomissements, des diarrhées et une perte d’appétit, il n’y a pas forcément de quoi vous inquiéter outre mesure. Ces symptômes montrent simplement, en général, que votre compagnon est en train d’essayer d’éliminer par lui-même un élément toxique, en vidant et purifiant son système digestif.

La crise dure en général 24 heures. Au-delà, il est fortement conseillé de consulter un vétérinaire sans tarder afin d’être certain que ces symptômes ne cachent pas quelque chose d’autre et qui pourrait être plus grave.

Découvrez ici l’origine du souci, et la solution pour aider votre chien à s’en sortir.

Pourquoi ces vomissements, diarrhées et perte d’appétit chez votre chien ?

L’organisme du chien a des mécaniques de défenses naturelles, ses propres barrières immunitaires. Selles molles, diarrhées et vomissements ne sont que l’expression de cette défense naturelle contre un élément toxique présent dans l’organisme, et notamment dans le système digestif, de votre chien. L’animal cherche à “se vider” pour évacuer ce qui est toxique ou indésirable car pouvant entraver le bon fonctionnement de l’organisme.

Ces symptômes de vomissements, diarrhée et manque ou perte d’appétit sont finalement plutôt assez rassurants. Mais cela n’empêche que ces crises peuvent être violentes pour le chien, voire parfois douloureuses, ce qui ne va bien sûr pas rassurer le maître, ce que l’on peut parfaitement comprendre.

Il convient donc d’aider votre chien dès les premiers symptômes en le mettant à la diète totale durant 24h à jeun, et ensuite via une alimentation adaptée. Ce sont ces bonnes pratiques qui vont l’aider à rapidement le remettre sur pieds, et vont surtout empêcher une récidive qui réveillerait à nouveau une irritation de la flore digestive et intestinale. Nous verrons ces étapes précieuses plus en détail à la fin de cet article.

Mais derrière ces symptômes et signes cliniques se profile en réalité ce que l’on appelle plus communément une gastro-entérite, une “maladie intestinale”, en général passagère, et qui repart aussi vite qu’elle est venue dès lors que l’on réagit correctement.

Les causes de la gastro-entérite du chien

Un chien peut attraper une gastro-entérite n’importe où et à n’importe quel moment. Cette maladie, provoquée par l’ingestion d’un élément toxique qui peut être de multiples origines, produit une inflammation de la muqueuse ou paroi interne du tube digestif. L’organisme tente alors de l’éliminer par tous les moyens naturels possibles. Les conséquences et symptômes qui en découlent, nous les connaissons : diarrhées, vomissements et perte d’appétit du chien.

Intoxication alimentaire

Le chien va lécher des matières souillées, manger un aliment non-adapté, dont certains légumes, fruits, tubercule ou légumineuse (tomate, banane, courgette…), un produit périmé ou de mauvaise qualité. Cela produit aussitôt une irritation dans le tube digestif.

Dans certains cas, ces symptômes peuvent également venir de la présence de parasites qui ont persisté malgré l’usage d’un vermifuge, qui n’était peut-être pas adapté.

Intoxication liée à une substance contenue dans de l’eau

Si votre chien se baigne dans une eau sale ou boit dans une flaque impropre, il peut être contaminé par un élément toxique qui y serait présent. C’est pourquoi il est important de veiller au mieux à ce que le chien ne renifle ou ne boive pas n’importe quoi, notamment lors des promenades. On ne sait jamais sur quoi on peut tomber. Les symptômes seront tout aussi virulents afin d’éliminer l’élément toxique en question.

Les symptômes de la gastro-entérite chez le chien

Les vomissements

Les vomissements traduisent le besoin du chien de se vider afin de purifier naturellement son estomac des toxines ou éléments irritants, pouvant entraver le bon fonctionnement de l’organisme. Certains propriétaires sont parfois impressionnés de la virulence de ce symptôme.

Les diarrhées

Les diarrhées constituent l’essentiel des symptômes, même si celles-ci s’accompagnent généralement de vomissements voire d’un manque d’appétit inhabituel.

Si vous décelez des traces de sang dans les selles molles du chien, prenez alors rendez-vous chez le vétérinaire : cela peut être le signe d’une Giardiose, ou venir d’une intoxication liée à des médicaments ou à un aliment, et il vous faut réagir au plus vite.

La perte d’appétit : mon chien ne mange plus

La perte d’appétit passagère n’est pas une chose alarmante en soi, notamment dans les cas de gastro-entérite à la suite d’une intoxication alimentaire ou à un autre produit que votre chien aurait pu lécher ou boire. Cette perte d’appétit va dans les sens de l’élimination et de la purification naturelle du système digestif du chien.

Bien évidemment, son organisme ne peut pas évacuer et ingérer en même temps. La perte d’appétit peut aller jusqu’à 48h sans que cela ne soit spécialement inquiétant. C’est même en général parfaitement normal.

Parfois, des gargouillis intestinaux

Là aussi, ne vous inquiétez pas : c’est tout à fait normal. Les intestins de votre chien sont mis à rude épreuve. Dans le cas d’une gastro-entérite, les gargouillis intestinaux et borborygmes sonores sont fréquents et trahissent tout le mal-être de l’animal qui a mal au ventre.

Parfois, un peu de fièvre

La fièvre est un moyen de défense naturel que tout mammifère déploie lorsqu’il subit une attaque bactérienne. Mais cette fièvre doit rester raisonnable. Dans le cas contraire, si le mercure monte trop ou que la fièvre s’éternise plus de 24h, il sera judicieux de rapidement consulter un vétérinaire.

Le chien qui présente vomissements, diarrhées et pertes d'appétit doit être mis à la diète

Traitement : comment réagir face aux vomissements, à la diarrhée et à la perte d’appétit de votre chien ?

La principale inquiétude face à une diarrhée, c’est qu’elle récidive. Et si elle revient, cela signifie que l’origine de cette diarrhée n’a pas été comprise et que les bonnes questions n’ont pas été posées. La flore intestinale du chien continue donc d’être irritée et votre chien à se sentir mal.

Nous pouvons tous, à notre niveau, contribuer à améliorer la santé de nos chiens avec des gestes simples et une attention tournée vers la qualité de son alimentation.

Attention dans un premier temps à bien veiller à enlever tous les toxiques ou aliments irritants potentiels tels que les légumes et fruits. Evitez tous les traitements soi-disant naturels, tels que le fait de donner de la pomme de terre à votre chien contre la diarrhée. Rappelons tout de même que la pomme de terre est enregistrée au Centre Antipoison Animal1 et qu’elle est elle-même à l’origine de bien des diarrhées chroniques et autres soucis de santé actuellement.

Mettre votre chien à jeun pendant 24 à 48h

Un remède vieux comme le monde, efficace aussi bien avec les humains qu’avec les chiens : le jeûne est le “médicament” naturel contre les diarrhées du chien le plus efficace certainement de toute la pharmacopée moderne.

C’est un geste de premier secours utile et responsable. Il fait partie des bonnes pratiques à mettre en place dès les premiers symptômes de diarrhées, de vomissements ou de perte d’appétit chez le chien.

Le jeûne permet à la flore intestinale de se régénérer et est également le meilleur moyen de soulager et de calmer l’inflammation de l’estomac rapidement.

Une alimentation répondant à ses Besoins Biologiques et Naturels

Après ce jeûne, votre chien va avoir besoin de toute votre attention en ce qui concerne la qualité de son alimentation et le fait de savoir si elle est adaptée ou non à ses Besoins Biologiques et Naturels. Vous éviterez ainsi toute nouvelle diarrhée et tout vomissement, et apaiserez le système digestif de votre compagnon sur le long terme.

Nous verrons à la fin de cet article les points essentiels à retenir pour faire les bons choix dans l’alimentation de votre chien.

Faut-il s’inquiéter si le chien continue à vomir et à avoir la diarrhée ?

En temps normal, il n’y a pas de raison de s’alarmer, car les diarrhées et les vomissements ne sont en général que passagers. Le retour à la normale en mettant votre chien à jeun arrive normalement en moins de 24h, le temps de “l’évacuation” de l’agent pathogène. Une fois éliminé, les symptômes de vomissements et de diarrhées disparaissent en général aussi vite qu’ils sont apparus.

Cependant, si les symptômes ne disparaissent pas après 24h, et que l’état du chiot ou du chien ne s’améliore pas, appelez votre vétérinaire. Si vous retrouvez des traces de sang dans les selles ou dans le vomi, cela peut éventuellement cacher une pathologie sous-jacente, comme une ulcération ou une nécrose de la muqueuse des intestins ou de l’estomac suite à une intoxication. Appelez donc votre vétérinaire. Même si le cas ne se produit pas tous les jours, il vaut mieux vérifier.

Quelle croquette pour soulager le chien qui souffre de vomissements, diarrhées et perte d'appétit ?

Quelle nourriture choisir pour stopper les soucis de mon chien, et éviter la récidive ?

Tout le monde a envie de bien nourrir son chien. Beaucoup de propriétaires pensent bien faire, en choisissant des croquettes Premium à leur compagnon.

Mais c’est un fait : les chiens sont de plus en plus nombreux à tomber malades, à avoir des troubles digestifs. On se pose alors beaucoup de questions, on se sent parfois perdu dans toute cette jungle de la croquette et on réalise alors toute l’importance d’une nourriture saine, et de comprendre ce que l’on donne réellement à nos animaux. Notre expérience d’éleveurs aux Joyeuses Gambades nous a souvent appris à ne pas faire confiance trop facilement.

Mais fort heureusement, il existe des aliments qui vont dans le sens de l’animal, des aliments de réelle qualité, capables de prendre soin de leur santé sur le long terme. Une nourriture simple mais réfléchie, qui tient compte des spécificités de ce carnivore domestiqué qu’est le chien.

Quatre points semblent absolument essentiels à nos yeux pour dire qu’une croquette commence à être de qualité :

  • Surtout des aliments sans légume, fruit, tubercule ou légumineuse. Ces aliments sont tous irritants, certains plus que d’autres, et à l’origine d’un nombre de diarrhées chroniques grandissant ces 5 dernières années. Est-il normal de retrouver de la pomme de terre, de la patate douce, des pois, des lentilles, des pois-chiches, de la tomate, du raisin, ou autres incongruité du genre dans la nourriture de carnivores ?
  • Une nourriture sans sous-produits animaux23 ou végétaux, autrement dit des déchets de l’industrie agro-alimentaire, non-propres à la consommation humaine et pouvant causer des troubles de la santé plus ou moins importants et notamment en ce qui concerne la santé intestinale du chien.
  • Il est essentiel de sélectionner des ingrédients pour la qualité des protéines et graisses utilisées. Vous devez en connaître l’origine et vous assurer qu’il s’agit bien de protéines et de graisses animales issues de viandes de qualité, agréées à la consommation humaine, et non des viandes avariées et recyclées4 comme cela se pratique malheureusement dans certains pays. Restons vigilants sur les étiquettes.
  • Vous devez sélectionner des croquettes ayant une faible teneur en glucides. Les glucides doivent volontairement être limité au maximum. L’organisme du chien tolère facilement une petite quantité de glucides, puisqu’il peut les digérer grâce à son amylase pancréatique. Cependant il les tolère jusqu’à une certaine limite qui ne devrait pas dépasser 33% du produit, soit 1/3 de l’aliment. Là-aussi, contrôlons les étiquettes.

Face à toute cette jungle alimentaire et ne sachant plus à qui faire confiance, à l’élevage des Joyeuses Gambades, nous avons décidé d’aller encore plus loin que ces quatre points essentiels. Nous avons pris la décision, il y a 18 ans, de devenir nos propres artisans, et de fabriquer nos propres croquettes.

Ainsi nous sommes sûr de l’alimentation que nous donnons à nos animaux. Nos croquettes sont devenues le remède idéal pour prévenir les diarrhées, les selles molles et les symptômes de chien qui vomit, pour nous-même et pour bon nombre de propriétaires, soucieux de la santé de leur compagnon.
Si nous obtenons de tels résultats, ce n’est pas par miracle, mais bien grâce à une qualité alimentaire qui répond aux plus hauts critères de qualité en Europe pour la santé de nos animaux.

Ainsi nos croquettes CROQ’ la Vie, proposent une qualité irréprochable :

  • Ni fruits ni légumes, ni tubercule, ni légumineuse.
  • Des protéines animales de qualité dont pas moins de 80% de Canard, une des meilleures sources protéiques pour nos chiens.
  • Des viandes provenant de nos chères terres françaises, et agréées à la consommation humaine, un signe de qualité indéniable et rare aujourd’hui.
  • 23% de glucides seulement ! Certainement le minimum existant actuellement pour une croquette sans fruit ni légume.
  • Une cuisson lente à basse température pour garder les qualités nutritives des aliments, et éviter la création d’acrylamides5, des substances cancérigènes se produisant à haute température.
  • Exclusivement des graisses animales de qualité issues de nos canards français avec un enrobage à froid de la croquette.
  • Des tests laboratoires : nous sommes aujourd’hui la première et la seule marque de fabrication française à tester en toute transparence nos croquettes contre les OGM, mycotoxines et métaux lourds. Des tests et une transparence que nous jugeons essentiels aujourd’hui, au vu des différents scandales que l’on voit apparaître un peu partout. Sans parler du fait que de plus en plus d’études6 tirent la sonnette d’alarme sur la présence de métaux lourds, d’Arsenic, de mycotoxines et autres substances néfastes pour la santé de nos animaux.

N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires ci-dessous ou à nous contacter directement.

C’est un plaisir pour nous de pouvoir transmettre notre expérience. Nous pensons que les solutions existent toujours, lorsqu’on s’en donne vraiment la peine. Pour nous, la santé de nos chiens est primordiale. Et nous savons que de votre côté, il en est de même avec votre fidèle compagnon.

Donc n’hésitez pas à nous dire ce que vous pensez et à nous raconter votre histoire.


Références


  1. [] Toxicité digestive et nerveuse de la Pomme de terre – Centre antipoison Animal de l’Ecole Nationale Vétérinaire : https://www.centre-antipoison-animal.com/pomme-terre.html
  2. [] SIFCO (Syndicat des Industries Françaises des Coproduits Animaux) – Valorisation des sous-produits ou co-produits animaux : https://www.sifco.fr/valorisation#coproduits
  3. [] RÈGLEMENT (CE) No 1069/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL – du 21 octobre 2009 – établissant des règles sanitaires applicables aux sous-produits animaux et produits dérivés non destinés à la consommation humaine et abrogeant le règlement (CE) no 1774/2002 (règlement relatif aux sous-produits animaux) : https://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:300:0001:0033:FR:PDF
  4. [] Viandes avariées recyclées aux Etats Unis et en Europe : https://www.amisdelaterre.org/communique-presse/tafta-ttip-la-viande-a-la-javel-s-approche-de-nos-assiettes
  5. [] Croquettes pour chat : la gamelle qui rend malade : https://www.frc.ch/croquettes-pour-chat-la-gamelle-qui-rend-malade/
  6. [] M. Davies , R. Alborough , L. Jones , C. Davis , C. Williams , et DS Gardner, (2017) : Mineral analysis of complete dog and cat foods in the UK and compliance with European guidelines “Analyse minérale d’aliments complets pour chiens et chats au Royaume-Uni et conformité aux directives européennes.” : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5719410/#CR5
Afficher plus
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page