fbpx
Diarrhée chien

Quel est le meilleur remède naturel contre la diarrhée du chien ?

Si vous parlez autour de vous des selles molles de votre chien, vous verrez que tout le monde connaît un remède “de grand-mère”. Internet en pullule d’ailleurs.

Mais que valent réellement les “remèdes naturels” contre la diarrhée du chien ? Lesquels sont efficaces, contre-indiqués ou dangereux ? Lequel choisir pour aider durablement votre compagnon à s’en sortir ? Réponse dans cet article.

Les remèdes naturels contre la diarrhée du chien dont on entend parler

Tout ce qui est naturel nous rassure, surtout lorsqu’il s’agit de nourriture. Dans le cas de médicaments, c’est encore mieux. Choisir un médicament naturel, c’est forcément faire du bien à son chien en l’éloignant du monde mystérieux de la chimie. Certains appellent cela des remèdes de grand-mère, avec toute la connotation positive et affective que cela implique.

Mais ces méthodes médicamenteuses naturelles contre la diarrhée du chien sont-elles vraiment efficaces ? Voici une petite liste de remèdes naturels toujours d’actualité chez les propriétaires de chien.

  • Le riz contre la diarrhée du chien
  • Les pâtes
  • Les remèdes à base de pomme de terre cuite : c’est un véritable poison pour le chien comme nous le verrons plus loin dans l’article
  • Le potiron
  • Les probiotiques
  • Le jeûne
  • Une alimentation naturelle

Découvrez au chapitre 3 ce que nous pensons de l’efficacité des chacun de ces remèdes naturels contre la diarrhée1 du chien : ceux qui fonctionnent, ce qui ne fonctionnent pas et ceux qui sont toxiques pour votre chien.

Découvrez au chapitre 3 ce que nous pensons de l’efficacité des chacun de ces remèdes naturels contre la diarrhée du chien : ceux qui fonctionnent, ce qui ne fonctionnent pas et ceux qui sont toxiques pour votre chien.

Aujourd’hui, avec Internet, on peut tout savoir sur tout. Mais les bonnes et les mauvaises informations se mélangent, et il est parfois difficile de faire le tri. Beaucoup de sites surfent sur la vague du naturel, du bio, et l’on trouve aujourd’hui des remèdes naturels pour la diarrhée du chien qui n’ont aucune efficacité. Certains médicaments naturels ou remèdes naturels a priori inoffensifs ne règlent, ni les effets, ni les causes des diarrhées, et peuvent représenter en réalité un vrai danger pour le chien.

Nous allons vous montrer dans les deux dernières parties de cet article qu’il est cependant possible d’utiliser des remèdes naturels qui permettent de lutter efficacement contre les diarrhées sur le long terme. Mais avant, posons-nous la question : quelles sont les grandes causes de la diarrhée du chien aujourd’hui ?

Quelles sont les 3 grandes origines de la diarrhée chronique chez nos chiens ?

Cause 1 : Les légumes, fruits, légumineuses et tubercules

Savez-vous réellement ce que vous achetez comme croquettes ou pâtées à votre animal ?

Attention ! Rappelez-vous que le chien demeure un carnivore, et que son organisme n’est pas originellement conçu pour ingérer des aliments tels que les fruits, légumes, tubercules ou légumineuses. Leurs fibres irritent le système digestif de nos compagnons, et sont à l’origine de nombreuses diarrhées chroniques, gastrites chroniques, vomissements de bile. Sans le savoir, nous achetons des croquettes qui vont provoquer les diarrhées de notre chien. Mais puisque personne ne vous le dit, comment auriez-vous pu le savoir ? Ne culpabilisez donc pas.

Alors comment faire pour éviter cet écueil ? Pour commencer, repensons cette notion de nourriture saine pour le chien : oublions définitivement la pomme de terre2, la patate douce, les petits pois, pois-chiches, les lentilles, pommes et autres fruits et légumes tout aussi inadaptés les uns que les autres pour nos chiens.

Si nous voulons des solutions naturelles, revenons au naturel, c’est-à-dire à l’état carnivore du chien.

Cause 2 : Une alimentation inadaptée

Il faut malheureusement le reconnaître : beaucoup de croquettes favorisent les soucis digestifs de nos chiens, qui ont toujours une diarrhée chronique, sans parler des autres problèmes de santé qui peuvent surgir par voie de conséquence.

La qualité des protéines de certaines nourritures est peu recommandable. Une nourriture à base de viscères, têtes, cous, sabots, pattes, arêtes, queues, sang, os, plumes, tendons, peaux, mais aussi becs et plumes… regroupés sous le terme de “sous-produits animaux”34, par exemple. On trouve également parfois de la viande recyclée à la Javel et à l’acide, sous le nom de “viande fraîche” 5… mais aussi des déchets végétaux (sous-produits végétaux) impropres à la consommation humaine.

De fait :

  • Evitez les sous-produits animaux et végétaux absolument !
  • Fuyez les protéines végétales et huiles végétales
  • Préférez des produits en provenance des pays “fiables” et non hors-UE, ou provenant de certains pays de l’Est. La France par exemple reste selon nous en Europe un des pays les plus fiables sur la qualité
  • Cherchez des mentions de qualité telles que “viande de consommation humaine”
  • Un mode de cuisson lent à basse température est bien sûr un excellent signe de qualité, et évite la formation des éléments cancérigènes que sont les acrylamides.
  • Choisissez une alimentation pauvre en glucides (33% maximum de la composition de la croquette)
  • Veillez à l’absence absolue de fruit, légume, tubercule ou légumineuse, pour éviter au maximum les diarrhées chroniques et selles molles qui frappent nos carnivores domestiques.

Cause 3 : Les parasitoses (Vers, Giardiose et Coccidiose)

Les parasites intestinaux vont effectivement irriter la paroi intestinale et sont souvent à l’origine de diarrhées chez le chien. Mais ces parasites ne s’installent pas par hasard dans les intestins de votre chien. S’ils y logent, c’est parce que le système immunitaire de l’animal est fragilisé à cause de la nourriture, à la fois de mauvaise qualité et/ou inadaptée à la physiologie de carnivore. A noter que certains médicaments peuvent également affaiblir les facultés immunitaires du chien.

C’est donc une mauvaise alimentation qui sera à l’origine du développement des parasites et vont à leur tour produire une irritation intestinale qui se transformera en diarrhées chroniques chez le chien. Parmi ces parasitoses, on retrouve les vers, mais aussi la Giardiose et la Coccidiose.

Dans les diarrhées dues aux vers, vous pourrez constater :

  • Une perte de poids, le chien maigrit et/ou est toujours affamé même s’il mange beaucoup.
  • Des démangeaisons à l’anus obligeant le chien à se gratter les fesses au sol.
  • Un ventre gonflé des chiots

De très bons vermifuges (Milbemax6, Dolthène7, Drontal8) pourront alors être administrés en fonction du ver en question.

Les symptômes pour les diarrhées dues à la Giardiose sont :

  • Des selles qui persistent à être molles
  • Souvent une présence de glaires, de mucus (diarrhées chien glaireuse)
  • Des selles avec des couleurs verdâtres, ou des selles qui sont ternes, pouvant même tirer vers le gris
  • Parfois, la présence de filets de sang dans les selles, mais cela n’est pas systématique.

Les symptômes pour les diarrhées dues à la Coccidiose chez le chien sont :

  • Des selles très molles et jaunes, pouvant tirer parfois au orange ou crème
  • Une tendance à avoir les selles très molles voire liquides, et ce depuis plusieurs jours, semaines voire mois

Attention, dans le cas d’un jeune chiot, il faut réagir vite pour éviter les effets dangereux de la déshydratation que peut entraîner la diarrhée.

Que valent réellement les remèdes naturels contre la diarrhée du chien ?

Les différents remèdes naturels contre la diarrhée : et si on faisait le point ?

Nous l’avons vu au début de l’article : certains remèdes naturels sont à la fois inefficaces, mais surtout en réalité tout à fait contre-indiqués, pour traiter la diarrhée chronique chez le chien. Ainsi, dès lors qu’il s’agit de la santé de nos chiens, la vigilance s’impose d’autant plus.

Par ailleurs, certaines idées reçues sont à combattre tant elles sont à l’origine de soucis graves. Quand on lit sur Internet que la pomme de terre serait un bon remède naturel contre la diarrhée du chien, on ne peut que se sentir très préoccupé.

Aux Joyeuses Gambades, Meilleur Élevage de France dès 1998 et éleveurs depuis plus de 30 ans, nous avons beaucoup expérimenté et analysé les bienfaits d’une nourriture adaptée sur la santé de nos chiens. Force est de constater qu’une alimentation adaptée aux carnivores reste l’élément fondamental du traitement contre la diarrhée du chien, voire en réalité la seule solution responsable.

C’est le moment peut-être de tordre le cou à certaines fausses bonnes idées en matière de traitement de la diarrhée chez le chien.

Le riz contre la diarrhée du chien, une fausse bonne idée ?

Votre chien pourra boire autant d’eau de cuisson de riz qu’il veut, il ne soignera pas pour autant sa diarrhée chronique. Il pourra avaler des bols de riz ou de pâtes, sur un lit de carottes, la diarrhée reviendra au galop après une brève sensation de soulagement.

Le riz va constiper le chien et donc artificiellement bloquer momentanément sa diarrhée. Pendant ce temps, l’irritation intestinale continue, et passé les effets de la constipation, la diarrhée revient. Il s’agit donc d’un effet “positif” à trop court terme, sans intérêt pour la santé du chien puisqu’on ne touche pas à la cause.

Que penser des pâtes comme remède ?

Les pâtes ne sont pas non plus la solution dans le système digestif du chien. Certes, la mixture va peut-être ralentir le transit intestinal, et donc diminuer les effets de la diarrhée ; mais très vite, les selles très molles reprendront. Et sur le plan de la flore intestinale, cela aura le même effet délétère qu’avec le riz, puisque l’élément irritant à l’origine de la diarrhée ne sera pas éliminé.

Les remèdes à base de pomme de terre cuite : à éviter absolument !

Certains suggèrent que la pomme de terre cuite est un traitement efficace contre la diarrhée du chien. Savez-vous seulement que la pomme de terre est enregistrée au Centre Antipoison Animal depuis plusieurs années à cause des effets digestifs et neurologiques qu’elle peut entraîner, allant de simples diarrhées, aux diarrhées noirâtres, jusqu’à certaines paralysies ?

Conclusion : si vous voulez un chien en bonne santé, ne lui donnez pas de frites, ni de pomme de terre crue ou à la vapeur, même s’il vous fait les yeux doux.

Le potiron comme anti-diarrhée ?

Le potiron est un légume. Le chien carnivore ne mange pas de légumes parce qu’ils irritent son système digestif. L’usage du potiron pendant une diarrhée est un mauvais calcul. La flore intestinale ne va faire que s’irriter davantage. La diarrhée va devenir chronique.

Il faut vraiment réussir à comprendre que le chien ne peut pas forcément ingérer les mêmes aliments que nous. Son système digestif est celui d’un carnivore, avec un intestin trois fois plus court que le nôtre. Respecter cette différence est une grande preuve d’amour envers votre animal.

Les probiotiques comme remède naturel : sont-ils vraiment efficaces ?

Dans notre expérience de terrain en tant qu’éleveurs de chiens depuis plus de 30 ans, nous aurions plutôt tendance à penser que les probiotiques ne servent pas à grand-chose et que surtout, on pourrait facilement s’en passer.

  • Il s’agit d’un traitement sur le long terme mais sans garantie de résultat.
  • Si vous ne modifiez pas l’alimentation du chien qui est à l’origine de l’irritation chronique de la flore intestinale, alors ces probiotiques n’auront pas beaucoup d’utilité voire absolument aucune.
  • Faire jeûner votre chien 1 jour permet de reconstituer ⅓ de sa flore intestinale naturellement, sans probiotiques qu’il faudrait prendre des mois pour avoir le même résultat.

Le jeûne est probablement le meilleur chemin vers la guérison de la diarrhée pour chien.

Le Grand Gagnant parmi les traitements : le jeûne

Le jeûne est le remède idéal contre la diarrhée chronique du chien. Une diète de 24 heures (voire plus) adoucit aussitôt les intestins et la flore intestinale. Elle soulage le chien et participe à la rééquilibration de sa flore intestinale et de fait, à son transit digestif futur.

Le jeûne de 24h complètes fait partie des bonnes pratiques à mettre immédiatement en place dès les premiers symptômes de diarrhées ou de selles molles.

Cette diète devra être suivie d’une alimentation réfléchie, spécialement adaptée aux Besoins Biologiques et Naturels du chien. Pour toute question concernant cette nourriture raisonnée, n’hésitez pas à nous demander conseil. Ce sera avec le plus grand plaisir que nous vous transmettrons le fruit de notre expérience.

L’efficacité sur le long terme : une nourriture naturelle et adaptée comme meilleur médicament

Chassez le naturel, il revient au galop. Personne ne pourra jamais changer le fait que le chien est un carnivore et qu’il a besoin de viande crue pour préserver son système immunitaire intestinal et sa santé de manière générale.

Mais tout le monde ne peut pas nourrir son chien à la viande crue de qualité chaque jour. Heureusement, il existe des alternatives, c’est-à-dire certaines croquettes de réelle qualité, qui respectent au plus près ce dont un chien a besoin. Cette solution est moins contraignante que devoir nourrir un chien à la viande crue tous les jours. Ces croquettes font la synthèse de tout ce que le chien est en capacité de bien digérer. Ces croquettes, nous les avons mis au point à notre élevage, pour la santé de nos chiens, au regard de ce qui nous paraît fondamental dans leur alimentation. Et notre meilleure récompense a été de voir nos compagnons débarrassés définitivement de leurs diarrhées et de tant d’autres soucis de santé, devenus si communs de nos jours.

De véritables croquettes anti-diarrhée : voilà le remède naturel aux diarrhée du chien

Quelle nourriture naturelle pour un chien qui a la diarrhée ?

Alors comment faire le bon choix ? Dans notre élevage des Joyeuses Gambades, au début de notre activité, nous avons été maintes fois confrontés à des problèmes de diarrhées chroniques : nous ne les comptions plus.

Chaque animal nous a enseigné quelque chose. Chaque chien nous a fait progresser dans nos recherches et nos connaissances. Nous pourrions dire que nous avons travaillé main dans la main avec nos chiens. Grâce à eux, nous avons réussi à élaborer des “croquettes anti-diarrhées” dont l’impact a été immédiat sur leur état de santé. Enfin, nous avions résolu le problème des diarrhées chroniques, simplement en offrant à nos chiens une alimentation adaptée à leur physiologie.

La nourriture saine est devenue le médicament préféré de l’élevage. Un remède naturel, préventif, curatif, empêchant les récidives, réduisant la consommation de médicaments chimiques, totalement sans effets secondaires ni contre-indications.

Ainsi nos croquettes CROQ’ la Vie, proposent une qualité irréprochable. A base de 72% d’ingrédients d’origine animale, sans aucun fruit, légume, légumineuse ou tubercule, et avec 23% de glucides, elles répondent aux critères de la Santé par l’Alimentation. Petit plus non-négligeable ? Tous leurs ingrédients proviennent de nos chères terres françaises, et les viandes utilisées sont agréées à la consommation humaine.

Comme vous le savez, nous aimons partager notre expérience. N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires ci-dessous ou à nous contacter directement.


Références


  1. [] Définition de la diarrhée selon l’OMS : https://www.who.int/topics/diarrhoea/fr/
  2. [] Toxicité digestive et nerveuse de la Pomme de terre – Centre antipoison Animal de l’Ecole Nationale Vétérinaire : https://www.centre-antipoison-animal.com/pomme-terre.html
  3. [] RÈGLEMENT (CE) No 1069/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL – du 21 octobre 2009 – établissant des règles sanitaires applicables aux sous-produits animaux et produits dérivés non destinés à la consommation humaine et abrogeant le règlement (CE) no 1774/2002 (règlement relatif aux sous-produits animaux) : https://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:300:0001:0033:FR:PDF
  4. [] SIFCO (Syndicat des Industries Françaises des Coproduits Animaux) – Valorisation des sous-produits ou co-produits animaux : https://www.sifco.fr/valorisation#coproduits
  5. [] Viandes avariées recyclées aux Etats Unis et en Europe : https://www.amisdelaterre.org/communique-presse/tafta-ttip-la-viande-a-la-javel-s-approche-de-nos-assiettes
  6. [] RCP Officiel Milbemax http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=MILBEMAX+COMPRIMES+POUR+CHIENS
  7. [] RCP Officiel Dolthene http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=DOLTHENE+CHIEN+S
  8. [] RCP Officiel Drontal http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=DRONTAL+P+BONE
Afficher plus
2 commentaires
  1. Bonjour
    Très bien , je suis d’accord avec vous mais pourquoi continuer à vouloir incorporer à tout prix des céréales( même à de doses plus faibles à des croquettes), ??? sachant que les carnivores ne mangent pas de céréales dans la nature…? Par contre , » des recherches relatives aux habitudes alimentaires naturelles des loups ont montré que leur régime alimentaire se composait principalement de viande combinée avec des fruits des bois, des racines et des herbes sauvages « ..je donne à ma chienne cocker de 14 ans depuis des années la marque Wolf of Wilderness qui sur ces constatations a élaboré ses croquettes et nourriture humide et bien sûr avec 0%de céréales, …Ma chienne senior est en pleine forme, prise de sang récente de contrôle de » jeune fille » et aucun problème locomoteur malgré son âge…

    1. Bonjour,
      Le chien a tout à fait la capacité de digérer des céréales en petite quantité. Ce qu’il faut regarder c’est le taux final de céréales. A partir de 23% de glucides, si on veut baisser encore ce taux, il faut choisir des féculents ou légumineuses contenant des amidons plus complexes afin de maintenir la forme de la croquette et qu’elle ne s’effrite pas. Le problème est que ces légumineuses sont déjà très mal digérées par les carnivores et certains sont toxiques et même déjà enregistrés au Centre Antipoison Animal de l’Ecole Nationale Vétérinaire.
      Nous pensons donc, logiquement, qu’il est bien plus profitable au chien de privilégier une croquette pauvre en céréales que le chien digérera mais sans tomber dans le piège des fruits et légumes.
      Concernant le régime alimentaire naturel des loups, je vous invite à lire les travaux de Lucyan David Mech, zoologistes et spécialiste des loups et des chiens sauvages.
      Voici ce qu’il dit : « Les végétaux présents dans le conduit intestinal n’ont pas d’intérêt pour les loups, mais la paroi intestinale et l’estomac lui-même sont consommés, alors que leur contenu restera ensuite à côté des restes de la proie. » » « Afin de grandir et de se maintenir en vie, les loups ont besoin d’ingérer la majeure partie de leurs proies herbivores, à l’exception des plantes présentes dans le système digestif. »
      D’ailleurs, la Food and Drug Administration (FDA) réalise chaque année des rapports officiels sur la potentielle toxicité des légumes, tubercules et légumineuses chez le chien.
      Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page