fbpx
Dermatite et atopie du chien

Mon chien se gratte : COMMENT AIDER ET SOIGNER ses démangeaisons ?

Mon chien se gratte sans arrêt. Quel traitement pour les démangeaisons et les problèmes de peau ? Quel rôle capital joue l’alimentation dans le traitement de la dermatite ?

De plus en plus de chiens se grattent, sous le regard souvent impuissant de leurs propriétaires. Pourquoi cette maladie de la peau se développe-t-elle autant ces dernières années ? Et comment la traiter sans dépenser une fortune et sans subir les effets secondaires de certains médicaments ?

Dans cet article, vous découvrirez qu’il est possible de venir à bout de la majorité des problèmes de peau chez le chien, simplement en se posant la question de l’origine réelle des symptômes.

Nous allons vous expliquer les points essentiels à retenir pour sortir votre chien de cet engrenage des démangeaisons en vous proposant des solutions simples testées par nous, aux Joyeuses Gambades (Meilleur élevage de France dès 1998), et dont les effets se sont révélés très efficaces pour la santé de nos chiens et qui le seront certainement aussi pour votre compagnon.

Mon chien se gratte sans arrêt…

Un chien qui se gratte peut être diagnostiqué de plusieurs façons : dermatose, dermatite, atopie, dermatite atopique, dermatite séborrhéique, allergie alimentaire ou même démangeaisons sans puces. Il en reste que, comme nous allons le découvrir ci-après, derrière les spécificités de chaque maladie se cachent des symptômes qui ont en réalité les mêmes origines.

Les symptômes du chien qui se gratte

Différents symptômes peuvent apparaître dans le cas d’un chien qui se gratte tout le temps :

  • Rougeur de la peau et irritations sous le poil (érythèmes)
  • Fréquentes démangeaisons (ou prurit), voire un chien qui se gratte tout le temps
  • Chien qui se gratte les pattes ou “se mordille”
  • Présence possible de croûtes liées aux grattages
  • Peau qui desquame ou fait des pellicules
  • Poil gras
  • Chien qui perd ses poils, avec des zones de dépilation, où le chien ne présente plus de poils, et ce sur les zones qui le démangent, à force de se gratter sans arrêt
  • Otites très fréquentes, et liées au fait que les oreilles sont très sensibles aux inflammations cutanées : le chien se gratte l’oreille et secoue la tête
  • Parfois présence de suintements ou de vésicules
  • Voire modification de l’aspect de la peau qui va parfois jusqu’à devenir noire, s’épaissir et durcir, tel du caoutchouc

On vous parlera très certainement d’allergies, et on vous proposera une batterie de solutions : tests allergiques, croquettes hypoallergéniques, anti-inflammatoires, cortisone, voire parfois des désensibilisations. Tout cela est bien évidemment très coûteux, et en plus, les effets des traitements sont souvent de courte durée. Tôt ou tard, les problèmes de peau reviennent, et sortir de ce cercle vicieux devient alors difficile.

Alors pourquoi ces inflammations de peau récidivent-elles quasi-systématiquement, malgré les traitements ou à chaque arrêt des traitements ?

"Mon chien se gratte" : quelles en sont les origines ?

Les véritables origines de cette inflammation de la peau appelée “dermatite”

La peau du chien, en tant qu’organe émonctoire[xiii], joue un rôle important dans l’élimination des déchets irritants et toxiques ingérés par l’animal. Ainsi, plus le chien se nourrit avec une alimentation de basse qualité, de mauvaise qualité ou tout simplement inadaptée, plus nous risquons de voir apparaître des problèmes de peau avec une forte augmentation de cas de dermatites et d’allergies.

L’alimentation est-elle à l’origine des allergies et démangeaisons de la peau ?

Même si le sujet est resté longtemps sous silence, il est aujourd’hui avéré que l’alimentation joue effectivement un rôle capital dans le développement des allergies et des démangeaisons de la peau.

Pourquoi ? Une alimentation de basse qualité va apporter des toxines dans l’organisme, qui seront éliminées par les émonctoires, et notamment la peau du chien. De plus, une alimentation non adaptée va entraîner une irritation des intestins avec une hyperperméabilité intestinale, laissant passer dans le système sanguin et immunitaire des molécules qui ne devraient pas s’y trouver.

De fait, le système immunitaire de votre chien va devoir se surpasser pour éliminer ces substances irritantes, notamment par la peau. Ainsi apparaissent les prurits ou démangeaisons sans puces ou autres acariens chez votre fidèle compagnon.

Mais vous vous demandez peut-être pourquoi la nourriture que nous donnons à nos chiens est dans la majorité des cas responsable de dermatites ? En réalité, cela tient à trois raisons principales :

  1. La qualité des protéines
  2. La présence de fruits ou de légumes
  3. Des traces de certains composants toxiques

L’influence de la qualité des protéines sur les grattages du chien qui se gratte

Des viandes avariées sont parfois utilisées dans la nourriture pour chien1. On trouve également beaucoup de sous-produits animaux de viande, de poisson, de volailles, de porcs et de ruminants, dans la chaîne de production de l’alimentation sèche pour animaux domestiques. Les carcasses, viscères, têtes, cous, sabots, pattes, arêtes, queues, sang, os, plumes, tendons, peaux… sont répertoriés comme des sous-produits animaux par le SIFCO2, et confirmé par le règlement européen (CE) n° 1069/20093.

Nos chiens ont besoin de protéines car ils sont carnivores, certes. Mais vous vous doutez bien qu’une croquette qui aurait deux fois plus de protéines de qualité devrait voir son prix doubler… or c’est assez rarement le cas. Vous êtes donc en droit de vous demander ce que contiennent EXACTEMENT ces croquettes plus ou moins bon marché.

Certains, tels le Docteur Vétérinaire Ariane Garber4 ou Jutta Ziegler et bien d’autres n’hésitent pas à répondre : « Des ingrédients de qualité discutables ». Tout ce que l’on peut dire, c’est que des protéines ou viandes de qualité insuffisante imposent un combat accru du foie, des reins et de la peau de votre chien.

La qualité des protéines joue un rôle crucial dans l'origine des grattements du chien

Mon chien se gratte et mange des croquettes sans céréales riches en légumes

Certaines dermatites peuvent se déclencher plus rapidement que d’autres comme nous le constatons à cause de certains légumes ou fruits. Elles sont parfois fulgurantes avec un chien qui se gratte à sang du jour au lendemain. Si c’est le cas avec votre chien, sachez qu’un retour à une alimentation lui étant adaptée, sans légumes ni fruits et pauvre en céréales, suffira à rapidement faire disparaître les démangeaisons.

Des études scientifiques tirent la sonnette d’alarme sur certains aliments

Si certains vétérinaires ont pointé les dangers des allergènes et additifs allergisants présents dans les croquettes de nos chiens, une étude anglaise de 20175 nous alerte quant à elle sur la présence indésirable de métaux lourds identifiée lors d’une études portant sur 48 marques de croquettes et de boîtes humides, comme l’Arsenic (As), à dose particulièrement élevée.

Cette étude précise que plusieurs aliments dépassaient les limites maximales de sécurité recommandées par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et que d’autres dépassaient carrément le maximum légal actuel pour les aliments pour animaux, et notamment nos chiens et chats.

Rappelons quand même que l’arsenic peut être responsable de nombreux effets toxiques, notamment dermatologiques avec dermite d’irritation, mélanodermie, hyperkératose palmoplantaire, maladie de Bowen, ou cancer de la peau6, mais aussi neurologiques, cardiovasculaires, etc.

Les surinfections de la peau : levure, bactéries, champignons…

Lorsque le système immunitaire à été trop longtemps malmené par une alimentation de mauvaise qualité, la peau se fragilise, laissant ainsi la porte ouverte aux surinfections bactériennes, aux champignons et aux levures

Cela est également fréquent dans les cas de traitements prolongés à la cortisone, où se rajoute parfois une infection bactérienne de la peau, ou une surinfection provoquée par un champignon ou encore une levure. En effet, sur le long terme la cortisone a tendance à affaiblir le système immunitaire de la peau du chien, à l’assécher et à la rendre sensible aux infections.

Les traitements de la dermatite peuvent être coûteux

Des traitements de la dermatite coûteux, et des symptômes qui reviennent à l’arrêt de votre traitement

Nous sommes tous pareil : dès qu’il s’agit de la santé de notre animal de compagnie, nous sommes prêts à tout, même à dépenser des fortunes en traitements. Vous avez certainement fait des tests allergiques, des traitements, des médicaments, une alimentation spéciale, des croquettes hypoallergéniques, etc. Mais vous vous rendez compte que cela n’a pas bien fonctionné sur votre chien.

En effet, au moment où vous lisez cet article, votre chien est-il peut-être encore sous corticoïdes car, dès que vous arrêtez le traitement, les symptômes reviennent au grand galop. En réalité, vous êtes totalement perdu et vous ne savez plus quoi faire pour endiguer cette dermatite, et surtout pour que votre chien arrête de se gratter jusqu’au sang.

La cortisone en tant que remède standard pour masquer les démangeaisons

La cortisone est prescrite dans une grande majorité de cas touchant aux problèmes de peau. Il est clair qu’elle permet souvent d’obtenir un résultat rapide.

Malheureusement, et comme nous le voyons très souvent, quelques jours ou semaines après après ce traitement, le chien recommence souvent à se gratter sur les mêmes zones ou sur de nouvelles zones inflammatoires apparues sur son corps. La dermatite continue, la peau se met à desquamer, à devenir sèche et les poils commencent à devenir ternes, et une surinfection peut venir s’ajouter aux soucis.

La cortisone est-elle réellement la solution sur le long terme face à ces symptômes ? Nous pensons personnellement que non et que ce n’est pas contre l’inflammation qu’il faut lutter, mais bien avant tout contre l’origine de cette inflammation. D’autant plus que la cortisone peut avoir des effets secondaires plus ou moins importants sur le long terme.

Les anti-inflammatoires et antibiotiques prennent le relais

Les anti-inflammatoires et antibiotiques viennent souvent compléter le cocktail. Mais comme nous pouvons souvent le voir, le temps passe, et l’état du chien ne s’améliore pas toujours, voire empire dans d’autres cas, avec un assèchement de la peau devenue encore plus fragile. Les anti-inflammatoires et antibiotiques peuvent avoir une réelle utilité et sont parfois même parfaitement nécessaires, mais il doivent être donnés uniquement sur le court terme et uniquement lorsque l’on traite la réelle origine du problème de peau en même temps, auquel cas les démangeaisons reviendront après arrêt du traitement.

L’origine des symptômes n’est pas souvent prise en compte. Et en parallèle on constate que nos animaux sont malades de plus en plus tôt avec des symptômes de plus en plus inquiétants.

Que penser de certaines croquettes hypoallergéniques ?

Si nos chiens ont commencé à développer de plus en plus de maladies de peau récurrentes avec certains ingrédients dans leur nourriture, nous nous demandons si les croquettes hypoallergéniques qui sont fabriquées avec ces mêmes ingrédients vont réellement proposer une solution efficace. Nous allons voir que toutes les croquettes ayant un effet hypoallergénique ne se valent pas.

Les ingrédients utilisés dans certaines de ces croquettes ne semblent pas être plus efficaces que ceux utilisés dans d’autres croquettes “non hypoallergéniques”. Certaines ne présentent une efficacité qu’à court terme seulement, d’après l’expérience que nous en avons. C’est ce qu’explique également la Vétérinaire Jutta Ziegler dans son livre, où elle commente certains ingrédients utilisés dans une croquette hypoallergénique pour chien.

Selon elle :

« Un vétérinaire devrait pourtant réfléchir et se demander pour quelle raison les ingrédients antiallergiques ne font effet qu’à court terme et pourquoi il faut sans arrêt rechercher de nouveaux ingrédients toujours plus exotiques pour échapper à des allergies toujours nouvelles. Car en recommandant sans cesse de nouveaux ingrédients antiallergiques, les vétérinaires déclenchent artificiellement de nouvelles allergies. »

A ce train-là, nous risquons d’aller vers de nouvelles alimentations de plus en plus exotiques, comme le confirme toujours cette docteur vétérinaire :

« Un jour ou l’autre, quand il n’y aura plus rien pour remplacer la viande d’autruche, de cheval et de buffle, le tapioca et l’endive, on verra peut-être apparaître la truffe comme dernière surenchère dans les menus industriels. Sinon, il ne restera plus qu’un traitement au long cours à base de cortisone avec son cortège de symptômes associés. »

Dans cet engrenage de nourriture, nous assistons désormais à un phénomène nouveau qui nous inquiète. Il consiste à introduire des légumes, parfois reconnus comme toxiques et même déjà enregistrés au Centre Antipoison Animal, comme source de protéines pour les chiens, avec notamment de la pomme de terre7. D’autres légumes sont également utilisés : pois, pois-chiches, patates douces, lentilles, …

Quand ces croquettes hypoallergéniques ne sont pas efficaces, que reste-t-il à nos chiens, mis à part des anti-inflammatoires à base de corticoïdes, pour leur permettre de tenir le coup encore un peu ? Nous allons découvrir dans le chapitre suivant qu’il est tout à fait possible de traiter naturellement le chien avec des croquettes hypoallergéniques si elles utilisent des ingrédients naturels et adaptés aux Besoins Biologiques et Naturels de nos animaux, qui auront alors une efficacité de façon définitive sur les chiens qui se grattent.

Quelle alimentation pour le chien qui se gratte ?

5 critères alimentaires essentiels pour traiter naturellement et définitivement le chien qui se gratte

On ne va pas se le cacher : rien n’est plus difficile que de savoir ce que les croquettes de nos chiens contiennent exactement. Vous conviendrez que les étiquettes sur les paquets ne sont jamais très loquaces concernant la composition et les origines des aliments. Résultat : les propriétaires de chiens ne savent plus vraiment ce qui est bon ou pas, ni à quoi à ou qui ils peuvent vraiment se fier.

Mais rassurez-vous : il existe quelques critères essentiels, simples à mettre en pratique, qui vous permettront d’avoir les bons gestes en présence d’un chien qui se gratte ou qui souffre d’une dermatite ou de démangeaisons. Vous verrez, c’est aussi limpide qu’un remède de grand-mère. Ces quelques points devraient vous initier aux bonnes pratiques et surtout vous aider à choisir au mieux l’alimentation de votre chien pour l’aider rapidement à guérir de ses problèmes de démangeaisons.

Riches de notre expérience professionnelle depuis 30 ans dans la dermatite du chien, nous pensons qu’une vraie croquette hypoallergénique ou anti-démangeaison doit avant tout répondre à certains critères de qualité essentiels pour prétendre stopper efficacement les problèmes de peau chez le chien qui se gratte.

Une nourriture sans aucun légume ni fruit

Ces aliments non adaptés au régime carnivore naturel des chiens, et plus ou moins irritants pour la flore intestinale, participent pleinement à l’entretien de la dermatite du chien. Il est impensable de traiter un chien souffrant d’atopie, d’allergie ou de dermatite tant il est incongru de trouver ces aliments dans de la nourriture pour chien.

Nous sommes personnellement contre leur utilisation, qu’il s’agisse de la pomme de terre, de la patate douce, de pois, de lentilles, de pois-chiches, de tomate, raisin, et autres incongruités dans leur gamelle.

Une nourriture sans sous-produits animaux et végétaux

Nous ne soutenons pas l’utilisation des sous-produits de l’industrie agro-alimentaire, non propres à la consommation humaine et souhaitons y dire STOP.

La pauvreté de ces protéines et graisses sont selon notre expérience à l’origine même des problèmes de peau du chien, ce qui explique pourquoi les fabricants d’aliments médicalisés hypoallergéniques réduisent considérablement leur taux.

La qualité des protéines et graisses animales

Nous ne serons jamais assez vigilants sur la qualité des protéines et graisses utilisées. Essayons, tous autant que nous sommes, de nous assurer qu’il s’agit bien de protéines et de graisses animales issues de viandes de qualité « agréées à la consommation humaine » et non de sous-produits ou de viandes avariées recyclées, comme cela se voit malheureusement dans d’autres pays.

Des croquettes pauvres en céréales

Il est primordial de choisir des croquettes ayant une faible teneur en céréales. Certes, l’amidon est essentiel à la formation de la croquette sèche. Mais le taux de céréales doit rester limité, car les chiens n’en ont pas naturellement besoin. Ils peuvent cependant tolérer une certaine limite qui ne doit pas dépasser 1/3 du produit, soit 33% de l’aliment (environ 33% de glucides maximum).

Une cuisson basse température

Pourquoi insistons-nous sur l’avantage d’une cuisson basse température ? Dans le cas notamment du traitement de la dermatite, cette cuisson participe vraiment à préserver la qualité nutritive des protéines et graisses. Cette qualité est essentielle pour lutter contre l’origine-même d’une bonne majorité des dermatites, en préservant la bonne intégrité de la flore intestinale.

Si vous ne parvenez pas à recueillir des informations au sujet de ces différents points auprès du fabricant, c’est sans doute que ces croquettes ne répondent pas à ces critères.

A l’élevage des Joyeuses Gambades, nous avons décidé d’aller encore plus loin dans la qualité, la préservation de la santé de nos chiens et le respect primordial de l’animal. C’est ainsi qu’il y a 20 ans, nous sommes devenus nos propres artisans en concevant nos croquettes élaborées avec une alimentation saine et naturelle. Depuis cette date, ces croquettes à l’effet hypoallergénique, grâce à leur réelle qualité, préviennent les dermatites, les atopies ou autres allergies alimentaires, et cela de façon durable.

Les croquettes CROQ’ la Vie ont vu le jour en s’appuyant sur nos 30 années d’expérience, mais aussi en respectant les critères d’exigences les plus hauts d’Europe en matière d’alimentation animal et en privilégiant une composition responsable testée en laboratoire : Certifications sous Huissier de la composition, sans OGM, test des Mycotoxines, métaux lourds…

Cette nourriture répondant aux Besoins Biologiques et Naturels des chiens, et à 5 critères principaux de qualité :

  • Une alimentation sans fruits ni légumes pour préserver la santé de la flore intestinale du chien
  • Des protéines animales de qualité dont pas moins de 80% de Canard, une des meilleures sources protéiques pour nos chiens
  • Exclusivement des graisses animales de qualité issues également de nos canards, avec un « enrobage à froid » de la croquette
  • Des protéines et graisses issues de viandes françaises et « agréées à la consommation humaine », un signe de qualité indéniable aujourd’hui dans l’alimentation animale
  • Une cuisson lente à « basse température » pour préserver et garder les qualités nutritives des aliments
  • 23% de céréales seulement ! Certainement le minimum existant actuellement pour une croquette sans fruit ni légume
  • Étant sûrs de la qualité de nos ingrédients, nous avons été jusqu’à pratiquer des tests sous contrôle d’huissier de Justice, en laboratoires indépendants. Nous sommes aujourd’hui la première et la seule marque de fabrication française à tester en toute transparence nos croquettes :

Notons que les scandales ne sont pas rares en Outre-Atlantique et en Europe. De plus en plus d’études89) nous alertent sur la présence de métaux lourds, d’arsenic, de mycotoxines et autres substances néfastes pour la santé de nos animaux et pourtant présentes dans bon nombre de nourritures animales. Ainsi, les tests que nous faisons pratiquer s’inscrivent dans une relation de confiance et de transparence vis-à-vis du consommateur.

Nous l’avons dit et nous le répétons : une bonne alimentation restera toujours le meilleur médicament pour lutter contre les problèmes de peau du chien. Si vous vous sentez perdu, n’hésitez pas à prendre contact avec nous : c’est toujours un vrai plaisir de partager notre expérience à ce sujet.

Que faire si mon chien se gratte encore après une bonne alimentation ?

Quelques points importants à retenir si votre chien continue à se gratter

Nous le savons tous : jamais une croquette ne remplacera une nourriture réellement naturelle comme la viande fraîche et crue. Elle n’est qu’une alternative. Néanmoins, elle peut tenter de se rapprocher au plus près des besoins biologiques et naturels du chien.

L’intégration de viande CRUE dans son alimentation peut parfois s’avérer déterminante

Donner directement de la viande fraîche peut permettre d’accélérer la régénération de la peau, et peut même se révéler être un élément décisif dans la guérison de bon nombre de dermatites ou d’atopies. Nous conseillons de mélanger nos croquettes durant 3 à 6 semaines minimum avec de la viande crue (canard, poulet, dinde, lapin ou agneau). Dans une large majorité des cas, les résultats positifs apparaissent rapidement.

Attention : ne jamais utiliser de viande de bœuf (viande rouge) ou de porc, dans les cas de dermatite. Surtout, en cas de doute, n’hésitez pas à nous demander conseil dans les commentaires ou par mail directement.

Si la dermatite persiste malgré une bonne alimentation et la viande

Alors il est probable qu’il y ait une surinfection de la peau. Dans ce cas, tout en continuant de donner une bonne alimentation qui assure la bonne régénération de la peau de votre chien, faites pratiquer un grattage des zones de la peau lésées par votre vétérinaire afin d’avoir rapidement un bon diagnostic et détecter ce qui était resté probablement caché : bactérie, levure, ou champignon. De même, n’hésitez pas à nous demander conseil dans les commentaires ou par mail directement.

Si vous constatez que les démangeaisons sont associées à certains troubles du transit

Si malgré la bonne alimentation, la dermatite persiste avec en plus des troubles du transit comme :

  • Des selles molles persistantes voire une diarrhée,
  • Un chien qui fait le traîneau (se gratte l’anus sur le sol à cause des démangeaisons),
  • La présence de glaires (mucus) dans les selles,
  • La présence de couleurs verdâtres, ou de filets de sang rouge de temps à autre dans les selles,
  • Des selles liquides souvent jaunâtres ou orangées,
  • Ou encore une couleur terne voire grisâtre des selles

Alors il ne faut pas exclure la possibilité d’une parasitose intestinale qu’il faudra traiter avec un vermifuge adapté. Mais il peut s’agir également d’une Coccidiose voire d’une Giardiose, qui atteignent aujourd’hui plus de 10% des chiens selon les dernières études vétérinaires101112. Si ces symptômes apparaissent, n’hésitez pas à nous contacter pour savoir quoi faire le plus rapidement possible, pour faire retrouver la santé à votre chien au plus vite.


Références


  1. [] Viandes avariées recyclées aux Etats Unis et en Europe : https://www.amisdelaterre.org/TAFTA-TTIP-la-viande-a-la-Javel-s.html
  2. [] SIFCO (Syndicat des Industries Françaises des Coproduits Animaux) – Valorisation des sous-produits ou co-produits animaux : https://www.sifco.fr/valorisation#coproduits
  3. [] RÈGLEMENT (CE) No 1069/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL – du 21 octobre 2009 – établissant des règles sanitaires applicables aux sous-produits animaux et produits dérivés non destinés à la consommation humaine et abrogeant le règlement (CE) no 1774/2002 (règlement relatif aux sous-produits animaux) : https://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:300:0001:0033:FR:PDF
  4. [] Nos chiens et chats MALADES de leurs croquettes – CHAPITRE : L’alimentation industrielle – Edition Phyto-animaux, 2017, par la Docteur Vétérinaire Ariane Garber, p.204-205
  5. [] M. Davies , R. Alborough , L. Jones , C. Davis , C. Williams , et DS Gardner, (2017) : Mineral analysis of complete dog and cat foods in the UK and compliance with European guidelines “Analyse minérale d’aliments complets pour chiens et chats au Royaume-Uni et conformité aux directives européennes.” : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5719410/#CR5
  6. [] R. Garnier, J. Poupon, A. Villa – Arsenic et dérivés inorganiques – Centre antipoison et de toxicovigilance de Paris, Hôpital Fernand Widal, France, 31/03/2008 ; [16-002-A-30] – Doi : 10.1016/S1155-1925(08)50377-6 : https://www.em-consulte.com/article/135054/arsenic-et-derives-inorganiques
  7. [] Toxicité digestive et nerveuse de la Pomme de terre – Centre antipoison Animal de l’Ecole Nationale Vétérinaire : https://www.centre-antipoison-animal.com/pomme-terre.html
  8. [] M. Davies , R. Alborough , L. Jones , C. Davis , C. Williams , et DS Gardner, (2017) : Mineral analysis of complete dog and cat foods in the UK and compliance with European guidelines “Analyse minérale d’aliments complets pour chiens et chats au Royaume-Uni et conformité aux directives européennes.” : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5719410/#CR5
  9. [] Squadrone S , Brizio P , Simone G , Benedetto A , Monaco G , Abete MC – “Presence of arsenic in pet food : a real hazard ?” (Présence d’arsenic dans les aliments pour animaux de compagnie : un danger réel ?) – Vet Ital. 29 décembre 2017; 53 (4) : 303-307. doi : 10.12834 / VetIt.530.2538.2. : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29307124 (Version entière au format PDF : http://www.izs.it/vet_italiana/2017/53_4/VetIt_530_2538_2.pdf
  10. [] SANDRINE HERZOG – Ecole Nationale Veterinaire d’alfort – Faculté de medecine de creteil le 14 mars 2002 – “Etude épidémiologique de la giardiose en élevage canin essai de traitement au fenbendazole” : http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=361
  11. [] Decock Christophe – These : 2002 – tou 3 – 4177 “essai de traitement de la giardiose canine par le febantel, le fenbendazole, l’oxfendazole et le metronidazole” : http://oatao.univ-toulouse.fr/1035/1/celdran_1035.pdf
  12. [] SCCAP (European Scientific Counsel Companion Animal Parasites) : “Traitement et prévention des parasitoses des carnivores domestiques (recommandations d’un groupe d’experts européens – Protozoaires parasites digestifs de chien et du chat” : https://www.esccap.org/uploads/docs/6r7ccxrl_ESCCAP__Protozoa_French_adaptation_definitive_version_27_March_2013.pdf
Afficher plus
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page